Bloggers Without Borders/ACT I

Posted: May 28, 2008 in Uncategorized

HELLO GUYS!

WE ARE BEGINNING A NEW PERIOD OF NUMERIC EXPANSION;

THE COLLECTIF SOUSLESPAVéSLAPAGE www.citizenclo.wordpress.com

passe à l’offensive

et vous offre une nouvelle plate-forme pour dégaîner vos arbalètes virtuelles!

Hier, soir, sur mon Boulevard, la Première des DiV(W)ans du Mardi…

Combien d’épées, de bâtons, de deniers? Et surtout combien d’amitiés, de fidélités et de loyautés?

Combien de trahisons, aussi?

Nos taskforces sont dans les startingBlogs, ready to ACT

SO, JOIN US & TAKE CARE

FRIENDLY,

CitoyenneCloFromGeneva

claudinegirod@gmail.com

About these ads
Comments
  1. ClaudineG says:

    de l’art de la ponctuation et du tropisme des points de suspension…
    la langue française fait signes…

  2. citizenclo says:

    HELLO GUYS!
    WHAT’S UP?
    NEUTROGENA ET BIBI SONT ARRIVéES à BON PORT
    PARIS EST à NOUS, à VOUS… rdV AU Flore, à Bercy Village ou…
    Ah, c’est top en fait de conduire sur le périph… Qui a dit que la conduite à Paris était réservé aux seuls Titis des boulevards…
    I am a very good driver, as Neutrongena said after this road movie from GVA-dogville to Paris-City…

    A part ça, vous fâites quoi lundi? Vous venez faire un tour dans la beetle mobile de SLPLP…

    Du côté de Nanterre?

    Waiting for your news,
    love,
    CC

  3. lecarnet says:

    Félicitations pour cette renaissance numérique en espérant qu’il va t’attirer du monde virtuel et de la diversité dans les commentaires.

    J’adore ton nouveau titre. On dirait du remake d’un certain logo mais “sans frontières” n’est encore pas soumis à la protection des droits d’auteurs.

    Bisous tout doux.

  4. citizenclo says:

    Reuters – il y a 25 minutesPARIS (Reuters) – Le couturier français Yves Saint Laurent, créateur du smoking pour femmes, est décédé dimanche soir à Paris à l’âge de 71 ans.

    (Publicité)
    Revoir la pubL’homme désigné par ses initiales entrelacées “YSL” était l’une des grandes figures de la mode au XXe siècle et l’un des créateurs français les plus connus dans le monde.

    De la princesse Grace de Monaco à l’actrice Catherine Deneuve, ses créations ont habillé de nombreuses célébrités mais il a également été le premier à sortir la mode d’un petit cercle de privilégiés grâce à ses collections de prêt-à-porter.

    Le couturier, qui avait fait sensation à l’âge de 20 ans avec sa ligne “Trapèze” en rupture avec les codes de l’époque, a bâti avec Pierre Bergé, le compagnon de toute sa vie, un empire qui a été côté en bourse en 1989, une première pour une maison de couture.

    Le créateur, dont la santé était déclinante depuis plusieurs mois, a lutté toute sa vie contre la dépression et la tentation des paradis artificiels.

    Il avait fait ses adieux à la couture en 2002 après 40 ans de succès.

  5. citizenclo says:

    Par John Whitesides Reuters – il y a 1 heure 8 minutesWASHINGTON (Reuters) – Hillary Clinton a remporté la primaire démocrate de Porto Rico mais elle reste loin derrière son rival, Barack Obama, qui a bon espoir d’être rapidement reconnu comme le candidat du parti à la Maison blanche.

    (Publicité)
    Le succès de Clinton à Porto Rico, un territoire qui enverra 55 délégués à la convention nationale de Denver en août mais ne pourra pas voter à la présidentielle de novembre, lui a permis d’affirmer une nouvelle fois qu’elle était en tête du vote populaire et la mieux placée pour affronter le républicain John McCain.

    Après le vote de dimanche, le sénateur de l’Illinois s’est toutefois encore rapproché du seuil fatidique des 2.118 délégués nécessaires pour être le rival de McCain le 4 novembre.

    Il reste deux primaires à disputer mardi, dans le Montana (16 délégués) et le Dakota du Sud (15 délégués).

    Il ne lui manque plus que 45 délégués pour atteindre ce “chiffre magique” et il pourrait y parvenir rapidement grâce aux 180 superdélégués – permanents, personnalités et élus du parti libres de choisir le candidat de leur choix – qui ne se sont pas encore prononcés.

    Clinton leur a lancé un appel direct dimanche, en leur demandant de tenir compte, dans leurs réflexions, du fait qu’elle a remporté plus de voix que le sénateur de l’Illinois.

    “Un plus grand nombre de gens à travers le pays ont voté pour mon projet. Nous gagnons le vote populaire”, a-t-elle déclaré à San Juan, à Porto Rico, où elle a célébré sa victoire avec ses partisans.

    “Je n’envie pas la décision que vous devez prendre”, a-t-elle ajouté.

  6. citizenclo says:

    Par Simon MORGAN AFP – il y a 11 minutesVIENNE (AFP) – L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) se réunira à partir de lundi à Vienne pour débattre notamment d’informations jugées “alarmantes” sur des tentatives présumées de l’Iran de militariser son programme nucléaire.

    (Publicité)
    Cette réunion d’été des 35 pays membres de l’exécutif de l’agence, qui se tiendra jusqu’au 6 juin au siège de l’AIEA à Vienne, intervient alors que l’Iran est soumis à une pression accrue pour s’expliquer sur des études suspectes en ce sens.

    Dans un rapport plus offensif qu’à l’accoutumée, l’agence avait sommé lundi dernier Téhéran de cesser ses activités d’enrichissement d’uranium, comme l’exige le Conseil de sécurité de l’ONU, et surtout de s’expliquer sur des documents suggérant que l’Iran avait tenté par le passé de se doter de la bombe.

    Ces appels ont été relayés par plusieurs pays, notamment les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, mais ont jusqu’à présent été ignorés par l’Iran, qui assure que son programme nucléaire est strictement pacifique.

    Le nouveau président du Parlement iranien, Ali Larijani, a averti le 28 mai que l’Iran pourrait revoir sa coopération avec l’AIEA si l’agence maintenait sa pression et l’ancien président Akbar Hachémi Rafsandjani a estimé que les sollicitations de l’agence visaient à “piéger” Téhéran. Dimanche, l’Iran a accusé l’AIEA d’avoir cédé à des pressions occidentales: “S’il n’y avait pas eu les pressions d’un ou deux pays, l’agence aurait pu faire un meilleur rapport”, a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Mohammad Ali Hosseini.

    Depuis la révélation de ces “prétendues études” par l’AIEA en février, l’Iran a constamment qualifié celles-ci de “sans fondement” et de “fabriquées” et a assuré avoir fourni toutes les explications nécessaires.

    Mais, le chef des inspections de l’AIEA, le Finlandais Olli Heinonen, a détaillé le 29 mai devant des diplomates à Vienne un document de 15 pages sur le modelage de l’uranium pour l’utiliser dans une tête nucléaire, ce qu’il a jugé “alarmant”, selon un diplomate qui a désiré conserver l’anonymat.

    Olli Heinonen a précisé à cette occasion que l’agence s’appuyait sur des informations fournies par dix pays, précise-t-on de même source.

    En réponse, l’Iran a indiqué avoir reçu le document sur le modelage d’uranium “sans l’avoir demandé”, avec des plans de centrifugeuses dites P1 utilisées pour enrichir l’uranium.

    Malgré des inspections régulières, l’AIEA n’est toujours pas parvenue à établir formellement la nature du programme nucléaire iranien. L’agence a souligné que seules des explications “substantielles” de Téhéran sur ces études pourraient permettre de progresser.

    Les pays occidentaux, Etats-Unis en tête, continuent de douter fortement de la nature pacifique du programme nucléaire de la République islamique: “Il y a de fortes raisons de croire que l’Iran a cherché secrètement, au moins jusqu’à récemment, à mettre au point une bombe” nucléaire, a rappelé le représentant américain auprès de l’AIEA, Gregory Schulte.

    L’Iran refuse également de suspendre ses activités d’enrichissement d’uraniun malgré quatre séries de résolutions du Conseil de sécurité, dont trois assorties de sanctions.

    Le groupe des cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) et l’Allemagne ont toutefois indiqué qu’ils présenterait prochainement à Téhéran une offre “rafraîchie” de large coopération en échange d’une suspension de ces activités.

    Le Département d’Etat américain a précisé que ce projet n’était pas remis en question après le rapport accusateur de l’AIEA lundi.

  7. citizenclo says:

    Par Hervé BAR AFP – Dimanche 1 juin, 21h07BAGDAD (AFP) – Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, s’est réjoui dimanche de “l’amélioration” de la situation en Irak, réaffirmant la volonté de la France de prendre part à la reconstruction de ce pays.

    (Publicité)
    “Je pense sincèrement que la situation sécuritaire s’améliore en Irak. Il y a des endroits où elle est pratiquement semblable au reste des pays du monde”, a estimé M. Kouchner, au terme de son passage à Bagdad.

    Après avoir passé la journée de samedi à Nasiriyah, ville du sud chiite du pays, M. Kouchner à rencontré le président irakien Jalal Talabani, à sa résidence du centre de la capitale.

    Il a passé la nuit sur place, en dehors de la “zone verte” ultrafortifiée où se trouve notamment l’ambassade américaine et où séjournent le plus souvent les responsables étrangers en visite en Irak.

    Le ministre français a rencontré dimanche matin le général David Petraeus, commandant en chef des forces américaines et alliées en Irak, puis le plus haut dignitaire chrétien irakien, le cardinal Emmanuel III Delly.

    Il a visité l’hôpital Al-Bitar, un établissement spécialisé en cardiologie dans le centre de la capitale, où intervient l’association humanitaire française “la chaîne de l’espoir”.

    Le ministre s’est ensuite entretenu avec le Premier ministre Nouri al-Maliki, qui a souligné “la volonté du gouvernement de renforcer ses relations avec la France”, en particulier dans le domaine économique, selon un communiqué.

    “L’entretien s’est bien passé”, a commenté à l’AFP M. Kouchner, qui s’est félicité de “l’accueil chaleureux” des responsables irakiens et a reçu en cadeau un exemplaire du Coran.

    Il s’agissait de la seconde visite en Irak de M. Kouchner en tant que chef de la diplomatie française. Il s’était rendu à Bagdad en août 2007, pour la première visite d’un membre du gouvernement français depuis l’invasion du pays en 2003, à laquelle la France s’était fermement opposée.

    Peu après son déplacement, M. Kouchner avait cependant dû s’excuser auprès de M. Maliki après avoir réclamé sa démission dans un entretien avec l’hebdomadaire américain Newsweek.

    “L’incident n’a pas été évoqué” dimanche lors de la rencontre entre les deux hommes, a confié à l’AFP un membre de la délégation.

    Le Premier ministre a ainsi appelé “les entreprises françaises à investir en Irak”, souhaitant “développer la coopération médicale” entre les deux pays ou encore que les forces armées irakiennes s’équipent de matériel français.

    “Il y a un besoin urgent que la France et les sociétés françaises soient plus visibles, plus présentes ici en Irak”, selon le ministre des Affaires étrangères, Hoshyar Zebari.

    De son coté, M. Kouchner a “réaffirmé la volonté de la France de prendre part à la reconstruction du pays”.

    “Il y a des projets qui ont été proposés à la France, a-t-il expliqué. Nous verrons bien si certains industriels peuvent y répondre”.

    Plus généralement, le ministre français s’est réjoui d’avoir constaté “une amélioration de la sécurité” et le processus +d’irakisation+ en cours dans le pays.

    Avec leur armée, leur administration, “les Irakiens prennent eux-mêmes leurs affaires en charge, et nous en sommes très heureux”, s’est-il félicité, ajoutant “qu’il faut donner le plus vite possible aux Irakiens toutes leurs responsabilités”.

    M. Kouchner a par ailleurs confirmé que les dossiers de 500 Irakiens, dont des chrétiens, étaient actuellement examinés par les autorités françaises pour être accueillis prochainement en France.

    Il s’est ensuite rendu à Erbil, capitale du Kurdistan autonome dans le nord de l’Irak, où il a été accueilli par le président de la région, Massoud Barzani, selon un correspondant de l’AFP.

    Le ministre, qui connaît très bien cette région pour y être intervenu à de nombreuses reprises comme humanitaire, a ouvert officiellement un “bureau d’ambassade” dans le centre-ville de la capitale kurde, sous la responsabilité de Frédéric Tissot, et destiné à devenir un consulat.

  8. citizenclo says:

    Reuters – Dimanche 1 juin, 16h23PARIS (Reuters) – Les reconstructeurs socialistes se sont réunis dimanche à Paris pour tenter de jeter les bases d’une nouvelle alliance face au duel Delanoë-Royal, avec Martine Aubry en vedette.

    (Publicité)
    Cette réunion “d’échanges et de débats” regroupait les amis de Dominique Strauss-Kahn, Martine Aubry, Laurent Fabius et Arnaud Montebourg en vue du congrès de Reims, prévu à la mi-novembre.

    Officiellement, les reconstructeurs n’étaient là que pour débattre du fond, loin du combat des chefs, et non pour mettre en piste une personnalité susceptible d’incarner une troisième voie.

    Pour Montebourg, les reconstructeurs sont ainsi “une force d’interposition pour nous débarrasser de la guerre des chefs”.

    Laurent Fabius a estimé de son côté que cette démarche était “ce qu’il y a de plus nouveau, de plus utile aux Français qui a été fait au Parti socialiste depuis des années et des années”.

    “Ce sont des militants, des responsables, qui n’ont pas toujours travaillé ensemble mais là, qui ont décidé de travailler ensemble pour bâtir un projet de gauche”, a-t-il expliqué.

    “Je suis surtout heureuse de venir à une réunion où nous allons laisser nos petites querelles passées à l’entrée et rentrer avec ce que nous avons d’essentiel en commun, c’est à dire nos valeurs”, a déclaré Martine Aubry au début du rassemblement d’environ 800 cadres et militants.

    “Je suis fière de pouvoir dire: on va retrouver une gauche enthousiaste, joyeuse, fière d’elle, fière de ses valeurs et qui a envie de les porter collectivement”, a-t-elle ajouté.

    Au sein des reconstructeurs, des élus de différentes sensibilités vantent néanmoins les qualités de Martine Aubry, ex-numéro 2 du gouvernement de Lionel Jospin.

    La maire de Lille, réélue avec brio en mars dernier, incarne pour beaucoup les dernières réformes sociales de la gauche, comme les 35 heures, et pourrait faire barrage aux deux figures en vue du PS, Ségolène Royal et Bertrand Delanoë.

    Martine Aubry, qui avance avec prudence, a renvoyé dos à dos le maire de Paris et l’ex-candidate socialiste à la présidentielle, critiquant à la fois “la soi-disant concurrence du marché” et la démocratie participative.

    Pour sa part, le député PS de l’Essonne Manuel Valls s’est prononcé contre l’idée “de rassembler tous ceux qui ne veulent ni Delanoë, ni Ségolène Royal” à la tête du PS. “Ca ne marchera pas”, a-t-il dit sur France 2.

    Manuel Valls prône une relève “générationnelle” avec une véritable confrontation d’idées, notamment sur ses thèmes favoris du travail et de l’autorité.

    Gérard Bon

  9. citizenclo says:

    Par EuroNews euronews – il y a 49 minutesSon parti a remporté ce dimanche les élections législatives. Mais le vote a été marqué par des violences qui ont fait un mort et neuf blessés.

    (Publicité)
    Le parti conservateur pourrait avoir obtenu, à lui seul, la majorité absolue des sièges au Parlement. Devant ses partisans rassemblés dans la capitale, Nikola Gruevski a revendiqué la victoire. Mais il a aussi regretté que le scrutin ait été entaché par des violences. A cause de ces incidents, a-t-il dit, une petite minorité d’électeurs devra retourner voter dans quinze jours. Selon les experts, cela ne devrait pas inverser la tendance générale.

    Les violences se sont déroulées dans les zones à majorité albanaise, notamment la région de Tetovo, au nord ouest du pays. Déjà la campagne électorale avait été émaillée d’accrochages. Ce dimanche, une personne a été tuée et neuf autres blessées lors d’échanges de tirs. La police a arrêtée une dizaine de personnes.

    Cela gâche un peu l’enthousiasme de certains militants du parti conservateur. Ainsi cet homme qui affirme : “Oui, je suis content de notre victoire, mais les violences ne sont pas une bonne chose”.

    L’Union européenne a également déploré les graves incidents survenus durant le vote. C’est plutôt gênant pour la Macédoine, qui souhaite adhérer à terme à l’UE. En effet, Bruxelles a plusieurs fois rappelé que la tenue d’élections équitables était un “critère essentiel pour l’appartenance à l’Union”.

  10. citizenclo says:

    Reuters – Dimanche 1 juin, 20h11PARIS (Reuters) – Le nombre d’immigrés clandestins a commencé à baisser pour la première fois en France d’environ 6%, déclare Brice Hortefeux.

    (Publicité)
    Invité du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, le ministre de l’Immigration, a rappelé que les immigrés illégaux étaient évalués “entre 200.000 et 400.000″ sur le territoire.

    Or, “pour la première fois depuis une génération, le nombre de clandestins a commencé à diminuer, on l’évalue à 6 %”, a-t-il souligné.

    Brice Hortefeux a dit se fonder sur un certain nombre d’indicateurs, comme le nombre des personnes refoulées ou expulsées et, surtout, les bénéficiaires de l’aide médicale d’Etat (AME), “en baisse de 4 %”. “Ca veut dire qu’effectivement, il y a un mouvement qui s’inverse”, a-t-il dit.

    Le ministre a précisé que 28.000 personnes avaient été expulsés en 12 mois, contre 23.500 l’année dernière.

    Gérard Bon

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Recommander cette dépêche
    Moyenne (3 votes)Recommander: Dépêches les plus recommandées »
    ——————————————————————————–

    Articles liés : Immigration
    Brice Hortefeux fait état de 28.778 expulsions d’immigrés clandestins ces 12 derniers mois
    AP – Dimanche 1 juin, 20h37
    Baisse du nombre de clandestins en France, selon Brice Hortefeux
    AFP – Dimanche 1 juin, 20h24
    Brice Hortefeux annonce sa candidature aux européennes de juin 2009
    AP – Dimanche 1 juin, 19h41
    Mariage annulé: Brice Hortefeux souhaite la saisine de la Cour de cassation
    AP – Dimanche 1 juin, 18h52
    La France va donner un visa à l’époux d’une Française menacé en Afrique du sud

  11. citizenclo says:

    PARIS (Reuters) – Des responsables de l’UMP ont préconisé un pourvoi du parquet général dans l’intérêt de la loi après l’annulation par un juge civil de Lille en avril d’un mariage entre deux musulmans pour cause de non-virginité.

    (publicité)
    Le ministre de l’Immigration Brice Hortefeux a souhaité dimanche que la Cour de cassation soit saisie pour “dire le droit.”

    “Le code civil date de 1804. La société a évolué. Il faut sans doute que le droit s’adapte”, a-t-il dit lors du “Grand Jury” RTL-Le Figaro-LCI.

    “Il faut que le procureur de la cour de cassation saisisse la cour de cassation pour que le droit soit dit.”

    “Les voies de recours existent, le procureur général peut faire un pourvoi dans l’intérêt de la loi”, avait déjà déclaré Patrick Devedjian, secrétaire général de l’UMP, au Forum de radio J.

    “C’est la décision du garde des Sceaux, c’est à elle de décider si elle fait appel dans l’intérêt de la loi. Moi, à titre personnel, je le ferais”, a renchéri la ministre de la Recherche, Valérie Pécresse, sur BFM Radio et TV.

    Cette affaire a provoqué un tollé dans le monde politique qui dénonce une façon d’introduire la “répudiation” religieuse de l’épouse dans la loi et provoqué un débat juridique à distance entre l’UMP et le ministère de la Justice.

    La garde des Sceaux, Rachida Dati, a été très critiquée pour avoir estimé que la dissolution civile d’un mariage était aussi un moyen de protéger les personnes.

    “Si j’avais été garde des Sceaux, je n’aurais rien dit et j’aurais demandé au procureur général de faire un pourvoi dans l’intérêt de la loi”, a déclaré Patrick Devedjian.

    Le secrétaire général de l’UMP a cependant estimé que Rachida Dati était “dans son rôle” lorsqu’elle protégeait les décisions de justice.

    Il a notamment souligné que l’ex-épouse ne voulait sans doute pas retourner vivre avec le mari et souhaitait donc que le mariage soit annulé ou pouvoir divorcer. “Donc, je comprends aussi Rachida Dati”, a-t-il dit.

    Dans le Journal du dimanche, Ségolène Royal estime que la décision du tribunal de Lille “est une régression du droit et de la dignité des femmes”.

    “Ce jugement est par ailleurs contraire à la Convention européenne des droits de l’homme, contraire au principe d’égalité entre les hommes et les femmes”, assure la présidente de la région Poitou-Charentes.

    Gérard Bon

  12. citizenclo says:

    UN Food Crisis Summit Must Move Beyond Old Ineffective Recipes
    -MSF Calls for Reforms to Food Aid and Nutrition Programmes to Save Young
    Lives-

    Rome/Geneva, 2 June 2008 – As heads-of-state and nearly 20 key UN officials
    meet in Rome this week to design a plan to tackle the current global food
    crisis, Médecins Sans Frontières (MSF) is urging the adoption and rapid
    scale-up of specific nutritional strategies that target children under two.

    Simply expanding existing interventions, which were already not able to
    address the ongoing malnutrition crisis, will certainly not protect the
    young children who are most vulnerable to rising food prices.

    “There is a dangerous double standard in which current food aid and
    nutrition programmes are driven more by cost considerations than by the
    specific nutritional needs of young children,” said Daniel Berman, deputy
    director of MSF’s Access Campaign. “The nutrient-rich food that growing
    children need will only reach them if new approaches backed by increased
    resources are adopted.”

    Rapidly growing children have specific nutritional needs and small
    stomachs. They require food dense in energy and diverse in nutrients, which
    is best achieved by providing them animal-source foods such as dairy, eggs,
    meat or fish. Quality of food is as important as quantity and therefore
    policy makers must ensure nutrition security and not only food security.
    Soaring food prices will exacerbate malnutrition, with families not able to
    afford food nutritious enough for young children to grow, and to both avoid
    and overcome disease.

    For regions with long-standing malnutrition problems, conventional food aid
    does not include specific foods for young children. Milk powder was removed
    from relief food targeted at children in the late 1980s when milk surpluses
    subsided. Since then, children have been receiving fortified blended
    flours that contain no animal-source food – a diet which paediatricians do
    not recommend for children under two. Economic considerations have led to
    product, which is sub-optimal.

    “We need leaders to open their eyes to the needs of young children who are
    most vulnerable right now, and for whom more of the same could put them at
    risk,” said Dr. Susan Shepherd, nutrition advisor at MSF. “One critical
    question this week is: will donors change the rules so that appropriate
    food for young children is added to food aid and nutrition programmes?”

    MSF is calling for food aid to change and for an energy-dense and
    nutrient-rich diet to be made available to at-risk children. There are new
    and innovative ways of delivering all the nutrients children need to
    recover from or prevent malnutrition, and MSF has been able to reach far
    greater numbers of children in its field projects with new strategies.

    The World Health Organization estimates there are 178 million children that
    are malnourished across the globe, and at any given moment, 20 million
    suffering from the most severe form of malnutrition. Malnutrition
    contributes to between 3.5 and 5 million deaths in children under five
    annually.

    According to MSF estimates only 3% of the 20 million children suffering
    from severe acute malnutrition receive the UN-recommended treatment they
    need. MSF has treated over 150,000 children in 2006 and 2007 in 22
    countries with therapeutic and supplemental food.

    Contacts: MSF Access Campaign — Daniel Berman +33 6 32 35 37 54,
    Clio Van Cauter +41 22 849 8403, clio.van.cauter@msf.org, http://www.msfaccess.org

    Clio Van Cauter
    Campaigner/Communications Officer
    Medecins Sans Frontieres
    Campaign for Access to Essential Medicines
    Rue de Lausanne 78
    1201 Geneva
    Switzerland
    Tel:+41 22 849 8403
    E-mail: clio.van.cauter@geneva.msf.org
    http://www.accessmed-msf.org

  13. KLO says:

    Son
    Routiers : “Le gazole, la goutte d’eau qui fait déborder le vase”
    LEMONDE.FR | 03.06.08 | 18h01 • Mis à jour le 03.06.08 | 19h01

  14. citizenclo says:

    La BCE opte à nouveau pour le statu quo monétaire
    LEMONDE.FR avec AFP | 05.06.08 | 14h22 • Mis à jour le 05.06.08 | 14h22

  15. citizenclo says:

    HELLO U

    WHAT S UP?

    FROM PORT GITANA

    CE SAMEDI

    UN PEU AVANT MIDI

    AVIS AUX BLOGGERS EN HERBE:

    LEçON NUMéRIQUE FROM PORT GITANA

    BWB & SLPLP http://www.citizenclo.wordpress.com

    From Bellevue/geneva Dogville

    WATCH YOUR RIGHT, WATCH YOUR LEFT

    STAYING ON LINE

    STAYING ALIVE

    LOVE
    CITIZENKLO

  16. citizenclo says:

    Technologie – La migration vers des logiciels libres des PC de la ville de Vienne est stoppée au profit de Vista et Office 2007. Les autorités mettent en avant des problèmes techniques avec un logiciel. Un argument insuffisant pour le parti écologique autrichien.

    Le projet de migration vers les logiciels libres de la ville de Vienne, souvent montré en exemple par la communauté open source, est jeté au panier. Les autorités administratives locales (conseil de district) ont voté mercredi 4 juin la migration des 32 000 postes informatiques de la ville vers Windows Vista et Office 2007, pour un montant de 8 millions d’euros, indique l’Österreichischer Rundfunk (ORF), le gestionnaire autrichien du service public

    Les quelque 1 000 machines qui avaient déjà migré de Windows 2000 vers Wienux, la distribution Linux développée pour la ville sur base Debian, vont elles aussi passer à Vista. Cela concerne notamment les 720 PC administratifs des crèches de la ville, qui continueront toutefois à fonctionner sous Wienux, accessible en dual-boot avec Vista.

    Entamée en 2005, cette migration avait été motivée principalement par l’argument économique. L’objectif était d’alléger la « facture informatique » de la ville.

    C’est un argument technique qui est aujourd’hui avancé pour jusifier son abandon et le passage à Vista. Le facteur clé de ce changement est la nécessité d’utiliser Internet Explorer avec un programme d’apprentissage du langage pour les enfants d’immigrés, baptisé « Schlaumäuse » (souris rusées).

    Or le logiciel exploité dans le cadre de Schlaumäuse utilise des plug-in pour IE et a montré des problèmes avec Wine, l’application permettant de faire tourner des logiciels Windows sous Linux. Lancé en 2007, le programme Schlaumäuse est soutenu principalement par Microsoft ; il n’est donc pas étonnant qu’il ait pu imposé ses technologies.

    Un manque de volonté concrète de la ville dénoncée

    Mari Ringler, membre du parti écologique viennois, qui a voté contre le passage à Vista, a déclaré que les problèmes techniques rencontrés dans le cadre du Schlaumäuse constituaient un argument insuffisant : une version du logiciel nécessitant IE sera compatible avec Firefox en 2009 ; il aurait donc suffi d’attendre.

    Ringler critique plus généralement le manque d’action concrète engagée par la ville de Vienne en matière de logiciels libres depuis 2005. Alors que seulement 1 000 PC ont migré depuis cette date, la suite OpenOffice.org a été également proposée en alternative à MS Office, mais sur la base du volontariat : elle n’a donc pas rencontré le succès escompté.

    De son côté, le MA 10, l’organisme administratif gérant les crèches de la ville, a tenu à souligner que les retours des utilisateurs de Wienux étaient très positifs. La municipalité n’a d’ailleurs pas décidé d’abandonner le développement de cette distribution, qui va évoluer et sera proposée au personnel administratif sur la base du volontariat.

    La migration des 32 000 PC de la ville vers Vista devrait être bouclée à la fin de l’année.

    Avec Matthew Broersma de ZDNet.co.uk

    Par Christophe Guillemin, ZDNet France

    À lire aussi
    Acer mise sur Linux pour l’Aspire One, sa réponse à l’Eee PC d’Asus
    Chris DiBona, Google : « Chaque fois que vous utilisez Google, vous exploitez une machine qui exécute Linux »
    Red Hat Enterprise Linux 5.2 moins gourmande en énergie, selon son éditeur
    À propos de cet article
    Publié le vendredi 6 juin 2008 dans Informatique
    Tags: Linux, Windows Vista, Politique
    Suivre les commentaires de cet article
    Dernier commentaire: 6 juin 2008 par Sylvain

    Réagissez

  17. citizenclo says:

    Le juge Jean-François Redonnet, du tribunal de grande instance de Papeete, a procédé, mercredi 4 juin, à une perquisition dans les locaux de la direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) à Paris. Un transport judiciaire intervenu dans le cadre de l’affaire “JPK”. Le journaliste Jean-Pascal Couraud, surnommé JPK, disparu à Tahiti en 1997, enquêtait à l’époque, selon certains témoignages non vérifiés, sur des transferts de fonds suspects concernant le sénateur de Tahiti Gaston Flosse, un proche de Jacques Chirac.

    Conservez cet article dans votre classeur.
    Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts
    SUR LE MÊME SUJET

    Edition abonnés Archive : L’affaire Clearstream va faire un détour par Tahiti

    Perquisition au cabinet de l’avocat de M. ChiracAprès les locaux de la DGSE, c’est au tour du cabinet parisien de l’avocat de Jacques Chirac, Me Veil, d’être perquisitionné, vendredi 6 juin. “Un juge et un procureur sont venus à mon cabinet vendredi après-midi pour saisir une lettre de la banque japonaise Tokyo Sowa dans laquelle celle-ci assure que M. Chirac ne détient pas de compte, mais j’ai refusé de la leur remettre, étant lié par le secret de l’instruction”, a indiqué Me Veil. “En présence du bâtonnier de Paris, cette lettre a été mise sous scellés fermés et envoyée par courrier à Papeete où un juge des libertés et de la détention doit se prononcer dans un délai de cinq jour pour dire si elle est utilisable”, a-t-il ajouté, précisant qu’”aucune fouille n’a été pratiquée dans [son] cabinet”. – (avec AFP)

    En juin 2007, l’avocat de Jean-Pascal Couraud, Me Jean-Dominique des Arcis, avait fait référence lors de l’instruction à une “note circulant à Papeete en 1998-1999, faisant état de transferts de fonds par Wan [Robert Wan, richissime homme d'affaires proche de Gaston Flosse] à Jacques Chirac”.

    Par ailleurs, alertée par des renseignements non recoupés, la DGSE avait procédé à des vérifications concernant un hypothétique compte en banque détenu au Japon, en 1992, à la Tokyo Sowa Bank, par M. Chirac.

    Dans le cadre de l’affaire Clearstream, les juges Jean-Marie d’Huy et Henri Pons avaient ensuite découvert des écrits du général Philippe Rondot se rapportant à cette enquête de la DGSE. Gaston Flosse avait été cité comme l’un des éléments de cette “filière nippone”. Aucun élément tangible n’est jamais venu étayer cette rumeur.

    Le juge Redonnet, chargé d’élucider les causes de la disparition de “JPK”, a donc tenté de vérifier l’existence de cet éventuel compte japonais de M. Chirac, en se faisant remettre à la DGSE, puis en plaçant sous scellés, dix-sept documents classifiés liés à cette affaire de la Tokyo Sowa Bank. La commission consultative du secret de la défense nationale (CCSDN), qui devrait être saisie par le ministère de la défense, sera amenée à se prononcer sur la déclassification de ces documents.

    Le juge Redonnet s’est ensuite déplacé, jeudi 5 juin, au cabinet de l’avocat Jean Veil, le conseil de M. Chirac. Il a placé sous scellés une enquête réalisée auprès de l’ex-Sowa Bank – dont le magazine Le Point avait fait état –, commandée par l’avocat, tendant à conclure à l’inexistence de ce “compte japonais”. Le bâtonnier de Paris, Me Christian Charrière-Bournazel, s’est opposé à la remise de ce document, estimant qu’un avocat ne peut être délié du secret professionnel, même par son client.

    Gérard Davet/Le Monde

  18. citizenclo says:

    Réagir Classer E-mail Imprimer Partager

    Partager:

    GÖTEBORG (Suède) ENVOYÉE SPÉCIALE

    Des centaines de patrons de presse du monde entier se sont réunis du 1er au 4 juin à Göteborg (Suède

  19. citizenclo says:

    Posted: 06 Jun 2008 03:18 PM CDT
    La Turquie est intégrée dans le groupe A de l’Euro 2008 avec le Portugal, République tchèque et la Suisse.
    Sélection de la Turquie
    Gardiens :
    Volkan Demirel (Fenerbahçe)
    Rustu Recber (Besiktas)
    Tolga Zengin (Trabzonspor)
    Defenseurs :
    Ugur Boral (Fenerbahçe)
    Gokhan Zan (Besiktas)
    Sabri Sarioglu (Galatasaray)
    Servet Cetin (Galatasaray)
    Hakan Kadir Balta (Galatasaray)
    Emre Gungor (Galatasaray)
    Emre Asik (Ankaraspor)
    Milieux de terrain :
    Mehmet Aurelio (Fenerbahçe)
    Kazim Kazim (Fenerbahçe)
    Mehmet Topal (Galatasaray)
    Ayhan Akman (Galatasaray)
    Arda Turan (Galatasaray)
    Emre Belozoglu (Newcastle United/ANG)
    Tumer Metin (Larissa/GRE)
    Hamit Altintop (Bayern Munich/ALL)
    Tuncay Sanli (Middlesbrough/ANG)
    Attaquants :
    Semih Senturk (Fenerbahçe)
    Gokdeniz Karadeniz (Rubin Kazan/RUS)
    Nihat Kahveci (Villareal CF/ESP)
    Mevlut Erding (Sochaux/FRA)
    Entraîneur de la Turquie
    Fatih Terim
    Groupe A
    Suisse
    République tchèque
    Portugal
    Turquie
    Programme Groupe A : Turquie
    Samedi 7 juin 2008 :
    18h00 : Suisse vs République Tchèque
    20h45 : Portugal vs Turquie
    Mercredi 11 juin 2008 :
    18h00 : République Tchèque vs Portugal
    20h45 : Suisse vs Turquie
    Dimanche 15 juin 2008 :
    20h45 : Suisse vs Portugal
    20h45 : Turquie vs République Tchèque
    Tags: Euro 2008, Turquie

    Calendrier EURO 2008
    Posted: 06 Jun 2008 11:13 AM CDT
    Calendrier de la première journée du championnat d’Europe de football Euro 2008.
    Calendrier EURO 2008
    1ère journée Groupe A – euro 2008 :
    Samedi 7 juin 2008 :
    18h00 : Suisse vs République Tchèque
    20h45 : Portugal vs Turquie
    1ère journée Groupe B – euro 2008 :
    Dimanche 8 juin 2008 :
    18h00 : Autriche vs Croatie
    20h45 : Allemagne vs Pologne
    1ère journée Groupe C – euro 2008 :
    Lundi 9 juin 2008 :
    18h00 : Roumanie vs France
    20h45 : Pays-Bas vs Italie
    1ère journée Groupe D – euro 2008 :
    Samedi 14 juin 2008 :
    18h00 : Suède vs Espagne
    20h45 : Grèce vs Russie
    Retrouvez tous les information sur l’Euro 2008.
    Tags: Euro 2008

    Suisse Euro 2008
    Posted: 06 Jun 2008 09:30 AM CDT
    La Suisse est intégrée dans le groupe A de l’Euro 2008 avec le Portugal, République tchèque et la Turquie.
    Sélection de la Suisse
    Gardiens :
    Diego Benaglio (Wolfsburg/ALL)
    Pascal Zuberbuhler (Neuchatel Xamax/SUI)
    Eldin Jakupovic (Grasshoppers Zurich/SUI)
    Défenseurs :
    Ludovic Magnin (Stuttgart/ALL)
    Christoph Spycher (Francfort/ALL)
    Philippe Senderos (Arsenal/ANG)
    Philipp Degen (Liverpool/ANG)
    Johan Djourou (Arsenal/ANG)
    Patrick Müller (Olympique de Lyon/FRA)
    Stephane Grichting (Auxerre/FRA)
    Stephan Lichtsteiner (Lille/FRA)
    Milieux de terrain :
    Valon Behrami (Lazio Roma/ITA)
    Gokhan Inler (Udinese/ITA)
    Gelson Fernandes (Manchester City/ANG)
    Johan Vonlanthen (Salzburg/AUT)
    Daniel Gygax (FC Metz/FRA)
    Tranquillo Barnetta (Bayer Leverkusen/ALL)
    Benjamin Huggel (Bâle/SUI)
    Hakan Yakin (Young Boys Berne/SUI)
    Ricardo Cabanas (Grasshoppers Zurich/SUI)
    Attaquants :
    Alexander Frei (Borussia Dortmund/ALL)
    Marco Streller (Bâle/SUI)
    Eren Derdiyok (Bâle/SUI)
    Entraîneur de la Suisse
    Kobi Kühn
    Groupe A
    Suisse
    République tchèque
    Portugal
    Turquie
    Programme Groupe A : Suisse
    Samedi 7 juin 2008 :
    18h00 : Suisse vs République Tchèque
    20h45 : Portugal vs Turquie
    Mercredi 11 juin 2008 :
    18h00 : République Tchèque vs Portugal
    20h45 : Suisse vs Turquie
    Dimanche 15 juin 2008 :
    20h45 : Suisse vs Portugal
    20h45 : Turquie vs République Tchèque
    Tags: Euro 2008, Suisse

    Portugal Euro 2008
    Posted: 06 Jun 2008 08:43 AM CDT
    Le Portugal est intégrée dans le groupe A de l’Euro 2008 avec la Suisse, République tchèque et la Turquie.
    Sélection du Porugal
    Gardiens :
    Ricardo (Betis Séville, ESP)
    Quim (Benfica Lisbonne, POR)
    Rui Patrício (Sporting Portugal, POR)
    Défenseurs :
    Bosingwa (Chelsea FC, Ang)
    Bruno Alves (FC Porto, Por)
    Jorge Ribeiro (Boavista FC, Por)
    Paulo Ferreira (Chelsea FC, Ang)
    Ricardo Carvalho (Chelsea FC, Ang)
    Pepe (Real Madrid, Esp)
    Miguel (FC Valence, Esp)
    Fernando Meira (Stuttgart, All)
    Milieux de terrain:
    Miguel Veloso (Sporting Portugal, Por)
    João Moutinho (Sporting Portugal, Por)
    Petit (Benfica Lisbonne, Por)
    Raul Meireles (FC Porto, Por)
    Ricardo Quaresma (FC Porto, Por)
    Deco (FC Barcelone, Esp)
    Cristiano Ronaldo (Manchester United, Ang)
    Nani (Manchester United, Ang)
    Simão Sabrosa (Atlético Madrid, Esp)
    Attaquants :
    Nuno Gomes (Benfica Lisbonne, Por)
    Hélder Postiga (Panathinaikos, Gre)
    Hugo Almeida (Werder Bremen, All)
    Entraîneur du Portugal
    Luiz Felipe Scolari
    Groupe A
    Suisse
    République tchèque
    Portugal
    Turquie
    Programme Groupe A : Portugal
    Samedi 7 juin 2008 :
    18h00 : Suisse vs République Tchèque
    20h45 : Portugal vs Turquie
    Mercredi 11 juin 2008 :
    18h00 : République Tchèque vs Portugal
    20h45 : Suisse vs Turquie
    Dimanche 15 juin 2008 :
    20h45 : Suisse vs Portugal
    20h45 : Turquie vs République Tchèque
    Tags: Euro 2008, Portugal

    Emmanuel Adebayor au Milan AC ?
    Posted: 06 Jun 2008 07:00 AM CDT
    L’attaquant d’Arsenal, Emmanuel Adebayor, est sur les tablettes du Milan AC.
    La direction milanaise vient de proposer 39 millions d’euros à Arsenal pour le passe d’Adebayor.
    Même si Arsene Wenger souhait garder son attaquant, au vu de la somme proposer par Milan, Emmanuel Adebayor ne devrait pas rester à Arsenal.
    Tags: Arsenal, Emmanuel Adebayor, Milan AC

    Cristiano Ronaldo au Real Madrid
    Posted: 06 Jun 2008 06:54 AM CDT
    Selon la presse espagnol, la star portugaise de Manchester United, Cristiano Ronaldo, va rejoindre le Real Madrid.
    Cristiano Ronaldo aurait trouver un accord avec le Real Madrid pour un contrat de 5 ans. Le salaire du joueurs portugais serait de 9,5 millions d’euros par an (hors contrat publicitaires).
    Ronaldo a donné son accord au Real Madrid et il ne reste plus qu’à trouver un compromis avec Manchester United.
    Le Real Madrid devrait payer environ 50 millions d’euros plus le passe du joueur brésilien Robinho estimer à 30 millions d’euros.
    Avec ces valeurs, Cristiano Ronaldo devient le joueur le plus cher de la planète.
    Cristiano Ronaldo devrait annoncer le transfert dans les prochaines heures.
    Tags: Cristiano Ronaldo, Manchester United, Real Madrid

  20. citizenclo says:

    HELLO PARIS!

    VOICI MON MENU DU JOUR POUR LA COUVERTURE DE L’EURO 2008 PAR VOS SERVITEURS DE SOUSLESPAVéSLAPAGE ET BLOGGERSWITHOUTBORDERS

    VOUS POUVEZME JOINDRE AU +41 79 757 36 20 OU AU +41 22 774 31 48 JUSQU A 13H30

    SUIS A DISPOSITION POUR TOUT SUJET

    ELEMENTS DE LANCEMENT: AMBIANCE A QUELQUES HEURES DU COUP D’ENVOI DANS LES COMMUNAUTéS éTRANGèRES

    SUJET MENACE HOOLIGANISME ET TERRORISME: LES CHEFS DES ETATS MAJORS SONT AU BOUT DE MON PORTABLE

    @TOUT+++

    eT ALLEZ LES BLEUS!
    CG
    http://WWW.BLOGGERSWITHOUTBORDERS.WORDPRESS.COM

    ———- Message transféré ———-
    De : Claudine Girod
    Date : 5 juin 2008 13:14
    Objet : euro 2008 et deifs securitaires
    À : DIPLO
    Cc : CHESNOT Christian

    Salut Christian,

    comme convenu le mail pour te preciser le sujet:
    etat de la menace terroriste et hooliganiste en suisse
    lecons des echecs du G8…
    strategie e collaboration avec les services secrets francais…
    tous les chefs sont OK pour causser au micro
    j ai deja la video e la conf de presse et peux leur tel when i want this afternoon
    un bon sujet pour ce soir, non?

    Claudine
    Call me svp vers 14h30
    merci de confirmer la reception du mail
    u

    Claudine Girod
    Freelance journalist accredited to the United Nations in Geneva

  21. citizenclo says:

    BEYROUTH (Reuters) – Nicolas Sarkozy évoque une nouvelle page dans les relations franco-syriennes, dans une interview publiée samedi par les quotidiens libanais L’Orient-Le Jour, Assafir et Annahar, le jour de sa venue à Beyrouth pour apporter son soutien au président du Liban Michel Souleïmane.

    (Publicité)
    “Aujourd’hui, une nouvelle page est peut-être en train de s’ouvrir dans les relations entre la France et la Syrie”, déclare le président français.

    “Depuis trop longtemps, la situation de blocage et de crise au Liban empêchait la reprise progressive d’un dialogue, je veux dire d’un dialogue qui permette à nos deux pays de parler de leurs intérêts communs”, poursuit-il. “Les choses sont peut-être en train de changer. C’est en tout cas ce que je souhaite.”

    La Syrie est soupçonnée d’avoir longtemps empêché l’élection d’un nouveau président libanais.

    Après avoir repris contact avec Damas, Nicolas Sarkozy avait annoncé le 30 décembre dernier la suspension de ce dialogue avec les autorités syriennes tant que des développements “positifs et concrets” ne seraient pas intervenus au Liban.

    L’accord de Doha, qui a permis l’élection de Michel Souleïmane par les députés libanais le 25 mai après six mois de crise, cette élection et la reconduction de Fouad Siniora au poste de Premier ministre constituent de tels développements, estime Nicolas Sarkozy.

    Le président français en avait tiré les conséquences en téléphonant au président syrien. Il explique qu’il a alors fait part à Bachar al-Assad de son souhait de voir la mise en oeuvre de l’accord de Doha poursuivie.

    “Je lui ai aussi dit que les pourparlers indirects de son pays avec Israël, via la Turquie, allaient également dans le bon sens et je l’ai encouragé sur cette voie”, ajoute-t-il.

    Nicolas Sarkozy a saisi l’occasion pour inviter Bachar al-Assad à participer au sommet de l’Union pour la Méditerranée, qui se tiendra le 13 juillet à Paris.

    “Mon souhait, mon espoir est que Damas contribue positivement à faire en sorte que (le Liban) redevienne ce qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être : un pays ouvert et prospère, uni dans la diversité, sûr et stable, souverain et indépendant”, conclut-il. “Tout le monde devrait trouver intérêt à la stabilisation du Liban.”

    Emmanuel Jarry

  22. KLO10 says:

    Classement Groupe A : EURO 2008
    Posted: 07 Jun 2008 03:55 PM CDT
    Classement du groupe A de l’EURO 2008.
    Classement groupe A
    Portugal : 3 pts
    République tchèque : 3
    Suisse : 0
    Turquie : 0
    Tags: Euro 2008

    Résultats groupe A : EURO 2008
    Posted: 07 Jun 2008 03:53 PM CDT
    Résultats du groupe A de l’EURO 2008.
    Résultats Groupe A
    Suisse vs République Tchèque : 0-1
    Buts : Vaclav Sverkos (70ème) pour la République Tchèque
    Portugal vs Turquie : 2-0
    Buts : Pepe (60ème) et Raul Meireles (90+2ème) pour le Portugal
    Tags: Euro 2008

    Portugal vs Turquie : 2-0
    Posted: 07 Jun 2008 03:45 PM CDT
    Le Portugal a battu la Turquie, 2 buts à 0, lors de la 1ère journée du groupe A de l’EURO 2008.
    Pepe et Raul Meireles ont inscrit les 2 buts de la victoire portugaise.
    Résultats Groupe A :
    Samedi 7 juin 2008 :
    Suisse vs République Tchèque : 0-1
    Buts : Vaclav Sverkos (70ème) pour la République Tchèque
    Portugal vs Turquie : 2-0
    Buts : Pepe (60ème) et Raul Meireles (90+2ème) pour le Portugal
    Classement du Groupe A :
    Portugal : 3 pts
    République tchèque : 3
    Suisse : 0
    Turquie : 0
    Tags: Euro 2008, Portugal, Turquie

    Classement buteurs EURO 2008
    Posted: 07 Jun 2008 12:59 PM CDT
    Classement des meilleurs buteurs de l’EURO 2008.
    Classement buteurs EURO 2008
    Vaclav Sverkos : 1 but
    Pepe : 1
    Raul Meireles : 1
    Tags: Euro 2008

    Suisse vs République Tchèque : 0-1 – Euro 2008
    Posted: 07 Jun 2008 12:52 PM CDT
    La République Tchèque a battu la Suisse, 1 but à 0, lors de la 1ère journée du groupe A de l’Euro 2008.
    Résultats Groupe A :
    Samedi 7 juin 2008 :
    Suisse vs République Tchèque : 0-1
    Buts : Vaclav Sverkos (70ème) pour la République Tchèque
    A suivre :
    20h45 : Portugal vs Turquie
    Classement du Groupe A :
    République tchèque : 3 pts
    Portugal : 0
    Turquie : 0
    Suisse : 0
    Tags: Euro 2008, République Tchèque, Suisse

    Croatie Euro 2008
    Posted: 07 Jun 2008 10:54 AM CDT
    La Croatie est intégrée dans le groupe B de l’Euro 2008 avec l’Allemagne, la Pologne et l’Autriche.
    Sélection de la Croatie
    Gardiens :
    Vedran Runje (RC Lens/FRA)
    Stipe Pletikosa (Spartak Moscou/RUS)
    Mario Galinovic (Panathinaïkos/GRE)
    Défenseurs :
    Vedran Corluka (Manchester City/ANG)
    Dario Simic (AC Milan/ITA)
    Robert Kovac (Borussia Dortmund/ALL)
    Josip Simunic (Hertha Berlin/ALL)
    Dario Knezevic (Livourne/ITA)
    Hrvoje Vejic (Tomsk/RUS)
    Milieux de terrain :
    Jerko Leko (AS Monaco/FRA)
    Nikola Pokrivac (AS Monaco/FRA)
    Danijel Pranjic (Heerenveen/HOL)
    Niko Kovac (Salzbourg/AUT)
    Luka Modric (Dinamo Zagreb/CRO)
    Ognjen Vukojevic (Dinamo Zagreb/CRO)
    Darijo Srna (Shakhtar Donetsk/UKR)
    Niko Kranjcar (Portsmouth/ANG)
    Ivan Rakitic (Schalke 04/ALL)
    Attaquants :
    Mladen Petric (Borussia Dortmund/ALL)
    Ivica Olic (Hambourg/ALL)
    Igor Budan (Parme/ITA)
    Ivan Klasnic (Werder Brême/ALL)
    Nikola Kalinic (Hajduk Split/CRO)
    Entraîneur de la Croatie
    Slaven Bilic
    Groupe B
    Autriche
    Croatie
    Allemagne
    Pologne
    Programme Groupe B : Croatie
    Dimanche 8 juin 2008 :
    18h00 : Autriche vs Croatie
    20h45 : Allemagne vs Pologne
    Jeudi 12 juin 2008 :
    18h00 : Croatie vs Allemagne
    20h45 : Autriche vs Pologne
    Lundi 16 juin 2008 :
    20h45 : Autriche vs Allemagne
    20h45 : Pologne vs Croatie
    Tags: Croatie, Euro 2008

    Pologne Euro 2008
    Posted: 07 Jun 2008 10:47 AM CDT
    La Pologne est intégrée dans le groupe B de l’Euro 2008 avec l’Allemagne, la Croatie et l’Autriche.
    Sélection Pologne
    Gardiens :
    Artur Boruc (Celtic FC/ANG)
    Tomasz Kuszczak (Manchester United FC/ANG)
    Łukasz Fabiański (Arsenal FC/ANG)
    Défenseurs :
    Marcin Wasilewski (RSC Anderlecht/BEL)
    Jacek Bąk (FK Austria Wien/AUT)
    Paweł Golański (FC Steaua Bucureşti)
    Mariusz Jop (FC Moskva)
    Adam Kokoszka (Wisła Kraków)
    Jakub Wawrzyniak (Legia Warszawa)
    Michał Żewłakow (Olympiacos CFP)
    Milieux de terrain :
    Dariusz Dudka (Wisła Kraków)
    Jakub Błaszczykowski (BV Borussia Dortmund/ALL)
    Mariusz Lewandowski (FC Shakhtar Donetsk)
    Rafał Murawski (Lech Poznań)
    Łukasz Garguła (GKS Bełchatów)
    Jacek Krzynówek (VfL Wolfsburg)
    Michał Pazdan (Górnik Zabrze)
    Roger Guerreiro (Legia Warszawa)
    Attaquants :
    Euzebiusz Smolarek (Real Racing Santander/ESP)
    Marek Saganowski (Southampton FC/ANG)
    Wojciech Łobodziński (Wisła Kraków)
    Maciej Żurawski (Larissa FC)
    Tomasz Zahorski (Górnik Zabrze)
    Entraîneur de la Pologne
    Leo Beenhakker
    Groupe B
    Autriche
    Croatie
    Allemagne
    Pologne
    Programme Groupe B : Pologne
    Dimanche 8 juin 2008 :
    18h00 : Autriche vs Croatie
    20h45 : Allemagne vs Pologne
    Jeudi 12 juin 2008 :
    18h00 : Croatie vs Allemagne
    20h45 : Autriche vs Pologne
    Lundi 16 juin 2008 :
    20h45 : Autriche vs Allemagne
    20h45 : Pologne vs Croatie
    Tags: Euro 2008, Pologne

    Autriche Euro 2008
    Posted: 07 Jun 2008 10:40 AM CDT
    L’Autriche est intégrée dans le groupe B de l’Euro 2008 avec l’Allemagne, la Croatie et la Pologne.
    Sélection Autriche
    Gardiens :
    Alexander Manninger (AC Siena)
    Jürgen Macho (AEK Athens FC)
    Ramazan Öczan (TSG 1899 Hoffenheim)
    Défenseurs :
    Emanuel Pogatetz (Middlesbrough FC)
    György Garics (SSC Napoli)
    Ronald Gercaliu (FK Austria Wien)
    Martin Hiden (SK Austria Kärnten)
    Markus Katzer (SK Rapid Wien)
    Jürgen Patocka (SK Rapid Wien)
    Sebastian Prödl (SK Sturm Graz)
    Martin Stranzl (FC Spartak Moskva)
    Milieux de terrain :
    René Aufhauser (FC Salzburg)
    Christian Fuchs (SV Mattersburg)
    Martin Harnik (Werder Bremen)
    Andreas Ivanschitz (Panathinaikos FC)
    Ümit Korkmaz (SK Rapid Wien)
    Christoph Leitgeb (FC Salzburg)
    Jürgen Säumel (SK Sturm Graz)
    Joachim Standfest (FK Austria Wien)
    Ivica Vastic (LASK Linz)
    Attaquants :
    Erwin Hoffer (SK Rapid Wien)
    Roman Kienast (Ham-Kam Fotball)
    Roland Linz (SC Braga)
    Entraîneur de l’Autriche
    Josef Hickersberger
    Groupe B
    Autriche
    Croatie
    Allemagne
    Pologne
    Programme Groupe B : Autriche
    Dimanche 8 juin 2008 :
    18h00 : Autriche vs Croatie
    20h45 : Allemagne vs Pologne
    Jeudi 12 juin 2008 :
    18h00 : Croatie vs Allemagne
    20h45 : Autriche vs Pologne
    Lundi 16 juin 2008 :
    20h45 : Autriche vs Allemagne
    20h45 : Pologne vs Croatie
    Tags: Autriche, Euro 2008

    Sergio Aguero à Chelsea ?
    Posted: 07 Jun 2008 07:33 AM CDT
    L’attaquant argentin de l’Atletico Madrid, Sergio Agüero, est sur la liste de Chelsea.
    A la recherche de nouveau talents pour la saison prochaine, Roman Abramovich, aimerait recruter la star de l’Atletico, Sergio Aguero.
    Disposant de plus de 125 millions d’euros, le milliardaire russe ne devrait pas trouver de grande difficulté pour recruter Sergio Agüero.
    Mise à jour : Chelsea est sur le point d’offrir 55 millions d’euros pour le passe de Sergio Aguero.
    Tags: Atlético de Madrid, Chelsea FC, Sergio Agüero

    Espagne EURO 2008
    Posted: 07 Jun 2008 05:20 AM CDT
    La sélection de l’Espagne est intégrer dans le groupe D de l’EURO 2008 avec la Grèce ( champion d’Europe en titre), la Russie et la Suède.
    Sélection Espagne
    Gardiens :
    Iker Casillas (Real Madrid CF/ESP)
    Pepe Reina (Liverpool FC/ANG)
    Andrés Palop (FC Seville/ESP)
    Défenseurs :
    Álvaro Arbeloa (Liverpool FC/ANG)
    Sergio Ramos (Real Madrid CF/ESP)
    Carles Puyol (FC Barcelone/ESP)
    Carlos Marchena (Valencia CF/ESP)
    Raúl Albiol (Valencia CF/ESP)
    Juanito (Real Betis/ESP)
    Joan Capdevilla (Villarreal CF/ESP)
    Fernando Navarro (RCD Mallorca/ESP)
    Milieux de terrain :
    Cesc Fábregas (Arsenal FC/ANG)
    Xabi Alonso (Liverpool FC/ANG)
    Xavi Hernández (FC Barcelone/ESP)
    Andrés Iniesta (FC Barcelone/ESP)
    Marcos Senna (Villarreal CF/ESP)
    Rubén De la Red (Getafe CF/ESP)
    David Silva (Valencia CF/ESP)
    Santiago Cazorla (Villarreal CF/ESP)
    Attaquants :
    Fernando Torres (Liverpool FC/ANG)
    David Villa (Valencia CF/ESP)
    Daniel Güiza (RCD Mallorca/ESP)
    Sergio García (Real Zaragoza/ESP)
    Entraîneur de l’Espagne
    Guus Hiddink
    Groupe D :
    Grèce
    Suède
    Espagne
    Russie
    Programme Groupe D : Espagne
    Mardi 10 juin 2008 :
    18h00 : Espagne vs Russie
    20h45 : Grèce vs Suède
    Samedi 14 juin 2008 :
    18h00 : Suède vs Espagne
    20h45 : Grèce vs Russie
    Mercredi 18 juin 2008 :
    20h45 : Grèce vs Espagne
    20h45 : Russie vs Suède
    Tags: Espagne, Euro 2008

  23. ALGER08 says:

    Reuters – il y a 1 heure 36 minutesALGER (Reuters) – Un double attentat à la bombe devant la gare ferroviaire de Beni Amrane, une cinquantaine de kilomètres à l’est d’Alger, a fait 12 morts dont deux Français et huit soldats qui les accompagnaient, selon une source proche des forces de sécurité.

    (Publicité)
    Les deux Français, que les soldats algériens escortaient, travaillaient pour la société française d’ingénierie hydraulique Razel. Les deux dernières victimes sont des pompiers.

    Les deux explosions, qui n’ont pas encore été revendiquées, se sont produites à très peu de temps d’intervalle dans cette localité de la province de Boumerdès, où les rebelles islamistes sont actifs.

    Jeudi, six soldats algériens avaient déjà été tués dans la même province lorsque leur convoi avait sauté sur une mine posée par des rebelles que l’on présume relever de l’organisation Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

    La veille, deux personnes avaient été tuées par des bombes devant une caserne de l’armée à Bordj el Kiffane, 25 km à l’est de la capitale.

    AQMI est la nouvelle appellation de l’ancien Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), dernier mouvement actif issu de l’insurrection islamiste de 1992. AQMI avait revendiqué le double attentat à la bombe contre le siège local de l’Onu et celui de la Cour constitutionnelle algérienne qui avait fait 41 morts en décembre.

    A Paris, l’Elysée a fait savoir que Nicolas Sarkozy avait adressé un message au président Abdelaziz Bouteflika “condamnant sans appel les violences barbares et aveugles dont le peuple algérien continue de souffrir”.

    Il y assure l’Algérie “de la pleine solidarité de la France et de son soutien indéfectible dans sa lutte déterminée contre le terrorisme”.

    Hamid ould Ahmed, version française Marc Delteil

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Recommander cette dépêche
    Moyenne (9 votes)Recommander: Dépêches les plus recommandées »
    ——————————————————————————–

    Articles liés : Algérie
    Algérie: treize morts dont un ingénieur français dans deux attentats
    AFP – il y a 30 minutes
    Attentat dans une gare en Kabylie: 13 morts dont un ingénieur français
    AP – il y a 1 heure 34 minutes
    Algérie: une douzaine de morts dont un ingénieur français dans deux attentats

  24. citizenclo says:

    ALLO, ALLO, ALLO
    ALGER BOMBING…
    GENEVA CALLING…

    VAYA CON DIOS
    KLO

  25. citizenclo says:

    AFP – il y a 25 minutesPEKIN (AFP) – Un séisme de magnitude 5,1 a secoué lundi une région isolée du sud-ouest de la Chine, a annoncé l’Institut américain de géologie sans être en mesure de préciser si les opérations de drainage du lac formé au Sichuan après le séisme du 12 mai avaient été affectées.

    (Publicité)
    La secousse, a été enregistrée à 01H56 lundi (dimanche 17H56 GMT) dans la province de Qinghai (sud) frontalière du Sichuan, théâtre d’un séisme de magnitude 8 qui avait fait plus de 69.000 morts le 12 mai dernier.

    Cette nouvelle secousse a été localisée à 390 km au nord-est de la capitale du Tibet, Lhassa et à quelques centaines de km de Miangyang, qui se trouve en dessous du lac qui s’est formé après le 12 mai.

    L’agence Chine Nouvelle a précisé que la zone du séisme se trouvait à environ 5.000 mètres au dessus du niveau de la mer et qu’elle était faiblement peuplée.

    Le lac est retenu par un barrage naturel formé par un glissement de terrain qui a entravé le cours du fleuve Jianjian.

    Une rupture pure et simple du barrage affecterait, selon les autorités locales, plus d’un million de personnes. Près de 200.000 riverains ont été évacués de cette zone

  26. citizenclo says:

    posted by humberto-gva

    HOLA MUCHACHA..CON MIS SALUDOS CYBERNETICO..AU revoir

  27. citizenclo says:

    Asunto: YouTube – IDF Israel female soldiers.Envitation a voir le cote feminine de l’arme..H.S
    Fecha: Sat, 7 Jun 2008 20:22:29 +0200

    Ge.6.06.08.-CON ESTE SALUDO LES ENVITOA A VISITAR EL LADO FEMENINO DEL
    EJERCITO DE ISRAEL ,SIMPLEMENTE HACER CLICK SOBRE EL LINK INSCRITO=

  28. citizenclo says:

    N° 701

    Mercredi 28 mai 2008

    Les chrétiens poursuivis en Algérie

    Habiba Kouider retient son souffle depuis une semaine. Mais elle devra encore attendre pour savoir si le fait d’être chrétienne en Algérie peut la conduire en prison. Hier, la communauté chrétienne tout entière attendait avec inquiétude le dénouement du procès de cette femme de 36 ans, accusée de «pratique sans autorisation d’un culte non musulman». Le tribunal correctionnel de Tiaret (nord-ouest du pays) a reporté son verdict pour «complément d’information», mais l’accusée risque trois ans de prison ferme selon les réquisitions du procureur.

    Le 29 mars, Habiba Kouider, convertie au christianisme il y a quatre ans, est arrêtée par des gendarmes dans le bus qui la ramène d’Oran à son domicile de Tiaret. Ils découvrent en sa possession une douzaine d’exemplaires de la Bible. Elle est immédiatement embarquée, présentée à la police et placée en garde à vue. Le lendemain, elle est interrogée par le procureur de la République de Tiaret, saisi du dossier.

    «Vous prêchez ?» Un procureur qui apparemment accepte mal la religion choisie par cette femme. «C’est soit le tribunal, soit la mosquée», l’aurait-il menacée. En clair, si la jeune femme accepte de redevenir musulmane, son dossier sera classé. Habiba Kouider subit la même intolérance alors qu’elle cherche un défenseur. Aucun avocat du barreau de Tiaret n’accepte de s’occuper de son dossier. C’est finalement Me Khelloudja Khalfoun, une avocate de Tizi-Ouzou, habituée des procès sensibles – elle a défendu notamment des émeutiers du «printemps noir» de Kabylie contre les forces de sécurité -, qui la défendra.

    Le procès, qui a débuté le 20 mai, s’est déroulé dans une ambiance «d’inquisition», comme le dénonceront immédiatement des associations algériennes de défense des droits de l’homme. «A l’église, on t’a fait passer l’examen d’admission céleste ? On t’a fait boire l’eau qui te mènera droit au paradis ?» demande le juge pour savoir si la jeune femme a été baptisée.

    Le procureur veut par ailleurs démontrer qu’elle est coupable de prosélytisme, ce qui est interdit par une loi votée le 28 février 2006. Car si la liberté de conscience est inscrite dans la Constitution, cette loi stipule que quiconque «incite, contraint ou utilise des moyens de séduction tendant à convertir un musulman à une autre religion […], fabrique, entrepose ou distribue des documents […] qui visent à ébranler la foi d’un musulman» est passible d’une peine allant de deux à cinq ans de prison et d’une amende de 500 000 à 1 million de dinars (entre 5000 et 10 000 euros).

    Alors, le procureur interroge : «Que faisiez-vous avec une douzaine d’exemplaires du même livre ? Vous les distribuez à votre entourage, n’est-ce pas ? Vous prêchez la parole chrétienne ?» Pour l’avocate de Habiba Kouider, Me Khelloudja Khalfoun, l’accusation de prosélytisme ne tient pas. «On ne juge pas sur les intentions mais sur les actes, a-t-elle plaidé devant la cour. Lorsque ma cliente a été arrêtée, elle n’était pas en train de prêcher. Elle ne distribuait pas de bibles. Elle était assise seule dans un bus qui la ramenait chez elle.» L’avocate dénonce une «hérésie juridique» et une plainte «imaginaire». «Aucun texte de loi ne conditionne la pratique d’un culte non-musulman à une autorisation. Au contraire c’est un acte licite, protégé par la Constitution», lance-t-elle.

    Ce procès montre une nouvelle fois les dérives découlant de l’application de la loi de 2006. Ces derniers mois, une dizaine de procès ont eu lieu contre des chrétiens. A chaque fois, les accusés ont fait les frais d’une interprétation de plus en plus stricte de la loi et les condamnations se multiplient. Ainsi, le père Pierre Wallez, un prêtre catholique a été condamné, fin avril, à deux mois de prison avec sursis pour avoir effectué une prière avec des réfugiés camerounais.

    Plusieurs religieux chrétiens se sont vus refuser leur visa d’entrée dans le pays. L’ancien président de l’Eglise protestante algérienne, Hugh Johnson, a été expulsé après le non-renouvellement de son titre de séjour. Et vingt-cinq lieux de culte en attente d’autorisation ont été fermés, notamment en Kabylie. Hier, le tribunal de Tiaret jugeait également six autres personnes pour prosélytisme. Le procureur a requis deux ans de prison ferme à leur encontre pour «exercice illégal d’un culte non-musulman». Le verdict doit être prononcé le 3 juin. Les représentants des Eglises chrétiennes dénoncent une «persécution» et des intellectuels ont lancé un appel au respect des libertés dans la presse et sur Internet.

    Pour le ministre des Affaires religieuses, Bouabdellah Ghlamallah, «la communauté chrétienne jouit de tous ses droits». Les décisions de justice prises ont pour but de lutter contre une campagne d’évangélisation qui représente «une menace pour la sécurité nationale». Selon les statistiques officielles, il y aurait 11 500 chrétiens en Algérie, pays qui compte 33 millions d’habitants.

    Source: Ryma Achoura, Liberation – mercredi 28 mai 2008

  29. citizenclo says:

    From: Melinda Owusu
    To: neelakshi4l@yahoo.com
    Date: Thu, 5 Jun 2008 09:42:04 -0700 (PDT)
    Subject: In His footsteps

    IN HIS FOOTSTEPS

    by HELEN STEINER RICE

    WHEN SOMEONE DOES A KINDNESS
    IT ALWAYS SEEMS TO ME
    THAT’S THE WAY GOD UP IN HEAVEN
    WOULD LIKE US ALL TO BE…
    FOR WHEN WE BRING SOME PLEASURE
    TO ANOTHER HUMAN HEART,
    WE HAVE FOLLOWED IN HIS FOOTSTEPS
    AND WE’VE HAD A LITTLE PART
    IN SERVING HIM WHO LOVES US-
    FOR I AM VERY SURE IT’S TRUE
    THAT IN SERVING THOSE AROUND US
    WE SERVE AND PLEASE HIM, TOO.

    PSALMS

    HE HAS MADE HIS WONDERFUL
    WORKS TO BE REMEMBERED;
    THE LORD IS GRACIOUS AND FULL OF
    COMPASSION.

    PSALM 111:4
    NKJV

    LORD, DO NOT HOLD BACK YOUR MERCY FROM ME;
    LET YOUR LOVE AND TRUTH ALWAYS PROTECT ME.

    PSALM 40:11
    NCV

    THE LORD IS GOOD TO EVERYONE.
    HE SHOWERS COMPASSION ON ALL HIS CREATION.

    PSALM 145:9
    NLT

    AS A FATHER HAS COMPASSION ON HIS CHILDREN,
    SO THE LORD HAS COMPASSION ON
    THOSE WHO FEAR HIM.

    PSALM 103:13
    NIV

    HAVE PITY ON ME, O GOD, IN KEEPING
    WITH YOUR MERCY.
    IN KEEPING WITH YOUR UNLIMITED COMPASSION,
    WIPE OUT MY REBELLIOUS ACTS.

    PSALM 51:1
    GOD’S WORD

    “NO” IS ONE OF
    THE FEW WORDS
    THAT CAN NEVER
    BE MISUNDERSTOOD.

    LET YOUR STATEMENT BE “YES, YES”
    OR “NO, NO.”

    MATTHEW 5:37
    NASB

    TOO MANY CHURCHGOERS
    ARE SINGING “STANDING
    ON THE PROMISES” WHEN
    ALL THEY ARE DOING IS
    SITTING ON THE PREMISES.

    THAT YE BE NOT SLOTHFUL, BUT FOLLOWERS
    OF THEM WHO THROUGH FAITH AND
    PATIENCE INHERIT THE PROMISES.

    HEBREWS 6:12
    KJV

    SOME PEOPLE COMPLAIN
    BECAUSE GOD PUT THORNS
    ON THE ROSES, WHILE
    OTHERS PRAISE HIM FOR
    PUTTING ROSES AMONG THE
    THORNS.

    FINALLY, BREATHREN, WHATSOEVER THINGS ARE TRUE,
    WHATSOEVER THINGS ARE HONEST, WHATSOEVER
    THINGS ARE JUST, WHATSOEVER THINGS ARE PURE,
    WHATSOEVER THINGS ARE LOVELY, WHATSOEVER
    THINGS ARE OF GOOD
    REPORT; IF THERE BE ANY VIRTUE, AND IF THERE
    BE ANY PRAISE, THINK ON THESE THINGS.

    PHILIPPIANS 4:8
    KJV

    IF YOU ARE CHRIST’S, THEN YOU ARE ABRAHAM’S
    OFFSPRING, HEIRS ACCORDING TO PROMISE.

    GALATIANS 3:29
    RSV

  30. ALEPO09 says:

    18 Responses to “Salam Pax (Act II): Back from Lebanon…”
    citizenclo Says:
    August 11, 2007 at 1:09 pm e
    ON THE ROAD AGAIN…

    ITALIE, ISTRIE…

    WHAT’S UP?

    LOVE,
    C. &Co…

    citizenclo Says:
    August 11, 2007 at 1:18 pm e
    APRES LE DELUGE SUR L’A40,

    La Caravelle in MILANO,

    VENEZIA… SLOVENIA… CROATIA…

    citizenclo Says:
    August 11, 2007 at 1:19 pm e
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3222,36-943671@51-941494,0.html

    citizenclo Says:
    August 11, 2007 at 1:20 pm e
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-943443@51-912622,0.html

    citizenclo Says:
    August 11, 2007 at 1:21 pm e
    Les cinq infirmières et le médecin bulgares ont bien été torturés pendant leur détention en Libye. Le fils du colonel Mouammar Kadhafi, Saïf Al-Islam, qui a joué un rôle déterminant dans leur libération, le 24 juillet, vient de le reconnaître explicitement dans une interview accordée à la chaîne de télévision Al-Jazira. “Ils ont été torturés à l’électricité et on les a menacés de s’en prendre à leur famille. Mais une grande partie de ce que le médecin d’origine palestinienne a affirmé est un pur mensonge”, a-t-il déclaré au cours de cet entretien, diffusé mercredi 8 août par la chaîne qatarie et publié le lendemain sur son site Internet.
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3212,36-943421@51-915550,0.html

    citizenclo Says:
    August 11, 2007 at 1:23 pm e
    http://www.letemps.ch/template/international.asp?page=4&article=212725

    citizenclo Says:
    August 11, 2007 at 1:26 pm e
    Par EuroNews euronews – Samedi 11 août, 08h12

    Il y a les pessimistes, qui redoutent un effondrement mondial. Et les optimistes, qui insistent sur le fait que l’économie et les entreprises se portent bien. “Nous assistons à une réévaluation générale du risque, observe Alec Young, analyste financier de Standard and Poor’s. Dans le monde entier, les investisseurs reconsidèrent ce qu’ils sont prêts à imposer aux emprunteurs de mauvaise qualité pour leur prêter de l’argent.” Dans la foulée donc de la crise du crédit immobilier aux Etats-Unis. Avec pour conséquence un durcissement des conditions de prêt, que prévoit la chef-économiste de la banque portugaise BPI. “Dans son dernier rapport sur les conditions de crédit, la Banque centrale européenne avait évoqué une hausse des taux, rappelle Cristiana Casalinho. Dans le contexte actuel, il se peut qu’on assiste à une aggravation de la situation plus rapide et plus accentuée que prévu.” Cela dit, nombre d’observateurs estiment aussi que les banques centrales seront amenées à suspendre leur cycle de hausse des taux pour tenter de contrer la crise actuelle des marchés du crédit. La Réserve fédérale américaine pouvant même décider de baisser les siens.

    citizenclo Says:
    August 11, 2007 at 1:26 pm e
    Par EuroNews euronews – Vendredi 10 août, 19h50

    Le Conseil a également décidé que les fonctionnaires onusiens en Irak devront, “si les circonstances le permettent”, apporter leur “assistance” au gouvernement irakien dans différents domaines. L’ambassadeur américain à l’Onu se dit satisfait : “La réconciliation est de la responsabilité du peuple et du gouvernement irakiens mais les Nations Unies peuvent apporter leurs expériences spécifiques pour les aider dans ce processus”. George W. Bush salue un “signal important” des Nations Unies pour soutenir la stabilité de l’Irak et le représentant britannique à New-York appelle toutes les parties à s’engager : “Je réaffirme une nouvelle fois qu’un Irak démocratique, stable et en paix n’est possible que dans le cadre d’un effort collectif avec tous les voisins de l’Irak”.
    (Publicité)

    Ces décisions interviennent malgré la persistance de l’insécurité en Irak et la réticence des personnels de l’ONU, dont les effectifs pourraient doubler sur place d’ici octobre. Le 19 août 2003, vingt-deux fonctionnaires onusiens dont le représentant spécial, le Brésilien Sergio Vieira de Mello, avaient été tués dans un attentat au camion piégé commis contre le quartier général de l’ONU à Bagdad.

    citizenclo Says:
    August 11, 2007 at 1:27 pm e
    AFP – Vendredi 10 août, 11h13

    NAHR AL-BARED (AFP) – De nouveaux combats opposaient vendredi les soldats libanais aux islamistes dans le camp palestinien de Nahr al-Bared, dans le nord du Liban, où l’armée a bombardé la veille avec des hélicoptères les positions du Fatah al-Islam.
    (publicité)

    “Les soldats sont toujours engagés dans des combats avec les hommes armés et la bataille continuera jusqu’au bout”, a déclaré un porte-parole de l’armée. Jeudi, l’armée avait ouvert le feu avec des hélicoptères pour la première fois depuis le début des combats le 20 mai et largué “plusieurs bombes de 250 kilos sur les bunkers souterrains” du Fatah al-Islam, a ajouté le porte-parole.

    “Ce ne sont pas des missiles guidés. Ce sont des bombes développées par l’armée afin de détruire les souterrains”, a-t-il expliqué.

    L’armée avait annoncé jeudi avoir “ouvert une brèche” contre les islamistes, qui, après presque trois mois de combats, contrôlent toujours un petit territoire de 15.000 mètres carrés dans la partie sud du camp de réfugiés, où ils sont retranchés dans des abris souterrains.

    Les soldats “ont détruit à l’explosif des bâtiments, mettant à découvert l’entrée de fortifications souterraines”, avait indiqué un officier sur place. Les camps de réfugiés palestiniens du Liban, construits à partir de 1948, ont été fortifiés au fil des années avec des souterrains capables de résister aux raids aériens israéliens.

    Ces fortifications, ainsi que la présence dans le camp des femmes et des enfants des islamistes, rendent la progression des soldats particulièrement délicate. De surcroît, l’armée libanaise, mal équipée, ne dispose que de faibles moyens aériens. Après la fuite des 31.000 réfugiés du camp, les seuls civils encore sur place sont les femmes et les enfants des combattants, qui sont au moins une soixantaine.

    L’armée a accusé les islamistes de les utiliser comme boucliers humains. Plus de 200 personnes, dont 136 soldats, ont été tuées depuis le début des combats. Ce bilan ne tient pas compte des islamistes tués dont les corps sont restés dans le camp.

    citizenclo Says:
    August 13, 2007 at 11:23 am e
    ClauDesVignes, leGarcondesFigues, Co’RPs, EMMA

    A l ecoute des pierres qui parlent…

    De ROVIGNE a Pula

    SlaSla prepare la comida

    Tandis que la Nonna, les Mama,
    un Papa, deux jumelles et leur grand frere…

    On s est mis au croate
    mais, bon, le dialecte venitien, c est quand meme plus familier a nos oreilles mediterranennes

    Ciao,
    On file a la playa

    P.S sorry pour les accents mais le clavier local…enfin, vous savez…

    citizenclo Says:
    August 13, 2007 at 11:26 am e
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3222,36-943941@51-904503,0.html

    citizenclo Says:
    August 13, 2007 at 11:35 am e
    Welcome to the Devolution Theorie, the so called Mario Theorie. In french, La Theorie de Mario. On peut la trouver sur Internet, mais il semble que l’agregateur Wikipedia ne reflete pas exactement la pensee de Mario. Toutefois et cependant, on ne saurait douter de la veracite d’une theorie emise dans un village au nord de la croatie, du nom de la ville eponyme de bale, en Suisse. Voici les donnees necessaires pour contacter le Devolutionniste- DamjanicVina, Bale, Croatia, anno 2007, the Daie Before Assumption.
    See u there, in a way.

    BrunoSauvéDesEaux Says:
    August 14, 2007 at 10:30 am e
    http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-32042719@7-37,0.html?xtor=RSS-3208

    Face aux inondations, la Corée du Nord appelle à l’aide

    BrunoSauvéDesEaux Says:
    August 14, 2007 at 10:32 am e
    http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-32042685@7-37,0.html?xtor=RSS-3208

    Benjamin Netanyahu brigue sa réélection à la tête du Likoud

    BrunoSauvéDesEaux Says:
    August 14, 2007 at 10:34 am e
    http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-32042440@7-37,0.html?xtor=RSS-3208

    Raid israélien dans la bande de Gaza, quatre Palestiniens tués

    BrunoSauvéDesEaux Says:
    August 14, 2007 at 10:36 am e
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3214,36-944239,0.html?xtor=RSS-3208

    Une bombe fait dérailler un train en Russie

    citizenclo Says:
    August 14, 2007 at 10:50 am e
    Salut les ZAZOUS,

    Tout va bien pour vous…

    Depuis l Istrie,

    On vous envoie lumieres et vagues…

    En attendant les Ondes…

    Et l Assomption,

    Love,
    Clo,CoandCO
    http://www.citizenclo.wordpress.com

    PressPosts / User / Gallahad / Submitted Says:
    August 28, 2007 at 5:31 pm e
    http://pressposts.com/Blogging/Salam-Pax-Act-II-Back-from-Lebanon/

    Submited post on PressPosts.com – “Salam Pax (Act II): Back from Lebanon?”

    Leave a Reply
    Logged in as citizenclo. Logout »

  31. ANATOLE8 says:

    Reuters – il y a 1 heure 24 minutes

  32. ANATOLE13 says:

    By DONNA ABU-NASR, Associated Press Writer
    Mon Jun 9, 2:45 PM ET

    RIYADH, Saudi Arabia – Saudi Arabia will call for a summit between oil producing countries and consumer states to discuss soaring energy prices, Information and Culture Minister Iyad Madani said Monday.

    ADVERTISEMENT

    Email:
    ZIP / Postal Code:

    The kingdom will also work with OPEC to “guarantee the availability of oil supplies now and in the future,” the minister said following the weekly Cabinet meeting, held in the seaport city of Jiddah.

    Madani said that the kingdom has informed “all oil companies it deals with as well as countries that consume oil that (the kingdom) is ready to provide them with any additional oil they need.”

    “The Saudi Cabinet has instructed Oil Minister Ali al-Naimi to call for a meeting in the near future that will include representatives of oil-producing countries, consumers and companies that work in extracting, exporting and selling oil to look into the price hike, its causes and how to deal with it,” said Madani.

    The Saudi announcement comes just three days after the biggest single-day price leap ever, when oil surged more than $11 to surpass $139 per barrel.

    Retail gas prices rose further above $4 Monday in the United States, the world’s largest oil consumer, following the unprecedented price rally.

    The kingdom will work to ensure there will be no “unwarranted and unnatural oil price hikes that could affect international economies, especially those of developing countries,” said Madani.

    “There is no justification for the current rise in prices,” he said.

    On Monday, light, sweet crude for July delivery fell $4.18 to $134.36 a barrel in volatile trading on the New York Mercantile Exchange.

    “It’s not a situation that’s going to move the market today,” said Phil Flynn at Alaron Trading Corp. in Chicago, suggesting that there it might have a more long term effect. “I do think a conference is warranted, we need to sit down.”

    Jim Ritterbusch, president of the U.S.-based energy consultancy Ritterbusch and Associates cautioned that such meetings have taken place in the past and could be more an effort to calm the market without taking concrete measures.

    “It’s not anywhere near as significant as if they called an emergency OPEC meeting,” he said. “It seems to me to be more political than anything … They’re reaching their worry threshold.”

    The Saudis are concerned that sustained high oil prices will eventually slacken the world’s appetite for oil, affecting them in the long run.

    Investors last month shrugged off news that Saudi Arabia had increased production by 300,000 barrels a day after a visit from President Bush, who sought a major production increase.

    Energy experts say most producers have little ability to expand output. The exception is Saudi Arabia, which is producing about 9.4 million barrels a day and has the ability to increase production by about 2 million barrels a day, but has not done so.

    “In the current circumstances, every barrel that can be used is being used,” said Addison Armstrong, director of market research at Tradition Energy. “Unless the Saudis and OPEC suddenly produce some oil that nobody has heretofore known about, then this meeting is likely to produce no meaningful outcomes.”

    The current president of the Organization of Petroleum Exporting Countries, Chakib Khelil, has said that the cartel will make no new decision on production levels until its Sept. 9 meeting in Vienna.

    ________

    Associated Press Writer John Wilen contributed to this report from New York.

  33. KLO13 says:

    Yahoo! Mon Yahoo Mail Recherche:
    Accueil Yahoo! ActualitésBienvenue, clauwrite
    [Déconnectez-vous, Mon compte] Accueil Yahoo! Actualités – Aide
    NavigationNavigation principaleAccueilMondeFrancePolitiqueEconomiePeopleInsoliteSportTechnologiesSciencesSantéCultureNavigation secondaireDossiersCyclismeFootballFormule 1RugbyTennisTop articlesRSSRechercheRecherche: in Tous les sites d’infos Yahoo! Actualités Photos d’actualité
    La France n’est plus au même niveau, selon Victor Piturca
    Par JeanLuc Courthial AP – Lundi 9 juin, 22h08ZURICH – L’équipe de France n’impressionne plus, en tout cas pas Victor Piturca, l’entraîneur de la Roumanie.

    (Publicité)
    “La France n’est peut-être plus au même niveau qu’auparavant, on a vu que c’était le cas aujourd’hui”, a déclaré Piturca après le nul 0-0 entre les deux équipes lors du match d’ouverture du groupe C du premier tour de l’Euro 2008 de football.

    “Ils (les Français) ont encore de très bons joueurs, mais certains commencent à vieillir. Ils sont riches d’une longue expérience mais peut-être sont-ils fatigués de disputer tous ces tournois finaux au plus haut niveau”, a-t-il poursuivi.

    Raymond Domenech n’a sans doute pas apprécié la saillie. “Il (Piturca) a raison, où alors la Roumanie est plus forte qu’avant”, a lâché le sélectionneur qui a applaudi ce match nul au coup de sifflet final.

    “Les Roumains vont poser des problèmes aux autres équipes. En qualifications, par deux fois les Pays-Bas n’ont pas réussi à leur marquer de buts. Il n’y a pas d’équipes mineures, les quatre vont s’entre-déchirer”, a ajouté le sélectionneur des vice-champions du monde. “Ils (les Roumains) sont ressortis vite, on n’a pas pu se libérer complètement, car on sentait qu’il y avait toujours une possibilité de contre.

    “On a manqué de fraîcheur, ce premier jour de chaleur n’était pas propice à la vitesse. La pelouse accrochait, ce n’était pas pour arranger les équipes qui essayent”, a ajouté Domenech.

    Costauds derrière, les Bleus ne se sont jamais créé d’occasions en l’absence de leur meilleur buteur Thierry Henry, laissé au repos.

    “Henry, il va bien mieux. Il avait un petit truc, il était un peu juste pour aujourd’hui. Je n’avais pas prévu de le faire entrer. Je pense qu’il sera opérationnel à partir de demain”, a précisé Domenech. “J’ai encore eu un peu mal hier à l’entraînement. J’espère pouvoir jouer contre les Pays-Bas”, a déclaré Henry. “Je ne suis pas docteur, on verra comment tout évolue”.

    Concernant Patrick Vieira, confirmé lundi dans le groupe des 23, le sélectionneur ne s’est pas prononcé sur la date du retour du champion d’Italie sur les pelouses de l’Euro.

    “Vieira va mieux, il avance. Il va se préparer tranquillement avec le reste du groupe. On a encore j’espère quelques semaines pour qu’il soit opérationnel”, a dit Domenech à propos de son capitaine blessé à la cuisse.

    Le sélectionneur a mis en exergue les nombreux points communs entre ce match nul face aux Roumains et celui face à la Suisse, autre 0-0 qui avait ouvert le Mondial 2006 où les Français avaient atteint la finale.

    “L’horaire du match était pratiquement le même, la chaleur, la pelouse, le stade se ressemblaient. Ce match-là était aussi crispé, aussi tendu, mais c’est toujours le cas des premiers matches”, a-t-il dit. “Claude Makelele avait aussi face à la Suisse été désigné meilleur joueur du match”.

    Makelele et Jérémy Toulalan ont brillé à la récupération. La défense vice-championne du monde a tenu le choc devant Grégory Coupet, mais le liant a fait défaut, il a manqué un chef d’orchestre et un finisseur devant le but. Florent Malouda et Franck Ribéry ont tenté de déstabiliser le bloc roumain, Karim Benzema a bougé sur tout le front de l’attaque où Nicolas Anelka a été transparent.

    “Il faut rassembler les énergies pour être performants contre les Pays-Bas”, a dit Domenech. La France jouera les Néerlandais à Berne le 13 juin puis l’Italie le 17 à Zurich. En Allemagne en 2006, elle avait affronté la Corée du Sud et le Togo après la Suisse.

    “On a fait ce qu’il fallait, à l’exception du manque d’occasions franches”, a déclaré Makelele. “Nous savons ce qui nous reste à faire face aux Pays-Bas et à l’Italie”.

    “On voulait les trois points, mais je pense que ce nul est juste, nous sommes en bonne position pour nous qualifier”, a analysé Victor Piturca.

    “Au niveau physique, cela a été un match très difficile pour nous et pour les Français. Dans les matches précédents, on avait noté une certaine fatigue. On a peut être été désavantagés par le ciel, il faisait assez froid à Saint-Gall la semaine dernière et les températures ont augmenté d’un seul coup. Cela a eu un effet sur notre jeu”, a-t-il déclaré. AP

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Recommander cette dépêche
    Moyenne (0 votes)Recommander: Dépêches les plus recommandées »
    ——————————————————————————–

    Articles liés : Football
    Euro: la France déçoit, les Pays-Bas noient l’Italie
    Reuters – il y a 1 heure 27 minutes
    Euro: d’entrée, les Pays-Bas font forte impression
    Reuters – il y a 1 heure 33 minutes
    Les Pays-Bas corrige le champion du monde italien
    AP – il y a 2 heures 11 minutes
    Euro: les Pays-Bas assomment l’Italie 3 à 0
    Reuters – il y a 2 heures 39 minutes
    Les Pays-Bas battent l’Italie 3-0
    AP – il y a 2 heures 40 minutesArticles liés : Sport
    Euro: la France déçoit, les Pays-Bas noient l’Italie
    Reuters – il y a 1 heure 27 minutes
    Euro: d’entrée, les Pays-Bas font forte impression
    Reuters – il y a 1 heure 33 minutes
    Les Pays-Bas corrige le champion du monde italien
    AP – il y a 2 heures 11 minutes
    Critérium du Dauphiné Libéré: les résultats
    AP – il y a 2 heures 54 minutes
    A Zurich, France et Roumanie 0-0
    AP – Lundi 9 juin, 21h52
    Forums de discussion
    Liens sponsorisés (Qu’est-ce que c’est ?) Cetelem – Crédit
    Simulation gratuite de prêt. Réponse de principe immédiate.
    http://www.cetelem.fr
    La Bourse avec Cortal Consors
    Explorez l’univers de la Bourse de 8h à 22h avec Tradegate.
    http://www.cortalconsors.fr
    Tous les professionnels du sport sont sur pagesjaunes.fr
    Les coordonnées sont sur pagesjaunes.fr : informations et plans.
    http://www.pagesjaunes.frVos opinions
    Forum de discussion: Football

    Diaporamas liés
    Football
    Dossiers liés
    Football
    Toute l’actualité du ballon rond

    Tous les dossiers
    Sur Yahoo!
    Présidentielle USNous contacterPrévisions météoTrafic autoBourse en directLa Revue de WebWest Wing 2008BlogtrottersPoliticshowSix35EgoblogRegard sur les Etats-UnisFestival de CannesEuro 2008JO de Pékin Top Articles – Sport
    Envoyés par mail
    Comment une plongée sous-marine en Indonésie a tourné au cauchemar Appel de scientifiques internationaux en faveur de l’énergie photovoltaïque 15% des fonctionnaires devraient toucher une prime à la rentrée Ces hommes qui ne portent plus la culotte Chirac lance sa fondation pour le développement durable, en prestigieuse compagnie Voir la liste complète » Vus
    Comment une plongée sous-marine en Indonésie a tourné au cauchemar Japon: le tueur fou avait annoncé son massacre sur internet Delanoë appelle à “taxer” davantage les dirigeants de Total qui se “goinfrent” Secret Story : que sont devenus les anciens candidats ? Marne: le futur marié était une femme Voir la liste complète »
    ——————————————————————————–

    Ajouter à mon Yahoo/RSS
    AFP – Natation
    Ajouter à Mon Yahoo! S’abonner à un fil RSS Football
    Ajouter à Mon Yahoo! S’abonner à un fil RSS AFP – Formule1
    Ajouter à Mon Yahoo! S’abonner à un fil RSS Tous les fils RSS »
    Recherche: in Tous les sites d’infos Yahoo! Actualités Photos d’actualité
    AccueilMondeFrancePolitiqueEconomiePeopleInsoliteSportTechnologiesSciencesSantéCulture
    Copyright © 2008 Yahoo! Tous droits réservés.

    Mise à jour : données personnelles Conditions d’utilisation du service Remarques et suggestions

  34. citizenclo says:

    HELLO LES ZORROS NUMéRIQUES

    FINI LE DODO OU, COMME MOI, VOUS DORMET PAS TROP EN CE MOMENT…

    LA FAUTE A NOTRE EUROTOUR2008?

    NON, ON DORTT QUAND MEME, ON MANGE , ON FAIT TOUT CE QU IL FUT FAIRE ET ON CONTINUE NEANMOINS A NOUS CHERCHER DES POUS DANS LA TETE…

    DES POUS, ENFIN, JE NE SAIS TROP QUOI
    BON, BREF, COMME éCRIRAIENT LES EDITORIALISTES DE LA PETITE PLACE GENEVOISE

    LA BEETLE MOBILE A éTé TAGGéE; COMME MOI, D’AILLEURS… SANS COMPTER LES FUSIBLES QUI AVAIENT éTé DéVISSéS SUR LE PALIER— Y A PAS A DIRE MAIS LE FAIR PLAY SE PERD…

    SO, GET IN THE DIGITAL RING:

    OUR D-DAY IS ARRIVING

    LOVE
    CÏTIZENKLODIN

  35. citizenclo says:

    Hello las ginebrinas,

    vendredi 13 veillée contes avec la Sandrina, 20h30 maison de quartier de la jonction.

    on s’y retrouve, on boit un verre, on agite nos drapeaux…

    Fabienne je souhaite vous présenter mes ‘honneurs’ samedi dans la matinée…

    biz
    hasta +
    Xa Hello las ginebrinas,

    vendredi 13 veillée contes avec la Sandrina, 20h30 maison de quartier de la jonction.

    on s’y retrouve, on boit un verre, on agite nos drapeaux…

    Fabienne je souhaite vous présenter mes ‘honneurs’ samedi dans la matinée…

    biz
    hasta +
    Xa

  36. CLAUDINE says:

    Hello las ginebrinas,

    vendredi 13 veillée contes avec la Sandrina, 20h30 maison de quartier de la jonction.

    on s’y retrouve, on boit un verre, on agite nos drapeaux…

    Fabienne je souhaite vous présenter mes ‘honneurs’ samedi dans la matinée…

    biz
    hasta +
    Xa

  37. KLO13 says:

    TOULOUSE (Reuters) – Les postes-frontières entre la France et l’Espagne étaient toujours perturbés mardi par des routiers protestant contre la hausse du prix du carburant, selon le Centre national d’informations routières (CNIR).

    (Publicité)
    Plus d’un millier de camions de différentes nationalités étaient toujours bloqués dans la soirée au poste frontière du Perthus (Pyrénées Orientales).

    “Nous allons poursuivre au moins jusqu’à mercredi matin, à moins que les forces de l’ordre ne nous délogent d’ici là”, a dit Roland Bacou, responsable pour le Roussillon de l’Unostra, l’un des syndicats français organisateurs du blocus.

    “Pour l’instant, près de 900 camions sont bloqués sur le côté français de la frontière. Il y en a d’autres qui ont été stoppés en amont sur des aires d’autoroute par la gendarmerie”, a t-il ajouté.

    Roland Bacou a souligné que des négociations pourraient avoir lieu mercredi matin avec les autorités.

    Le blocus du Perthus a été entamé dimanche soir par une centaine de routiers espagnols rejoints le lendemain matin par une cinquantaine de chauffeurs français.

    Dans le reste de l’Espagne, les chauffeurs ont entamé une grève illimitée et installé des barrages pour dénoncer l’envolée du coût du carburant.

    Du côté français, à Biriatou (Pyrénées-Atlantiques), la frontière franco-espagnole est fermée à la circulation des poids-lourds et une file de camions longue de plusieurs kilomètres s’est formée sur l’A63.

    Nicolas Fichot

  38. KLO13 says:

    Par Andrew Heavens Reuters – Mardi 10 juin, 23h08KHARTOUM (Reuters) – Un avion de ligne soudanais transportant 217 personnes a pris feu mardi après avoir atterri à l’aéroport de Khartoum et l’on craint que plusieurs dizaines de passagers n’aient été tués, ont rapporté les médias locaux.

    (Publicité)
    La télévision soudanaise a diffusé des images de l’appareil en flammes dans la pénombre tandis que des secouristes arrosaient le fuselage à la lance à eau.

    L’appareil, un Airbus, transportait 203 passagers et 14 membres d’équipage, selon la chaîne publique.

    Le bilan de l’accident est en cours d’évaluation, ont fait savoir la police et les autorités aéroportuaires, tandis que la télévision indiquait sans plus de précision que plus de la moitié des passagers étaient sains et saufs.

    L’un d’eux a expliqué devant les caméras qu’après une première approche, le commandant de bord avait fait savoir que l’atterrissage était impossible en raison du mauvais temps. L’avion a alors pris la direction de Port Soudan, où il a tourné au-dessus de l’aéroport avant de reprendre la direction de la capitale. “Lorsque (le pilote) a essayé d’atterrir, il y a eu un accident”, a-t-il ajouté.

    Au moment de l’atterrissage, une tempête de sable limitait la visibilité dans la capitale soudanaise et ses environs.

    “EXPLOSION AU NIVEAU DE L’AILE DROITE”

    Un autre passager a fait état d’”une explosion au niveau de l’aile droite”, deux ou trois minutes après l’atterrissage, qu’il a jugé “anormal”.

    Les toboggans d’évacuation étaient visibles sur les côtés de l’appareil et des ambulances sont arrivées sur les lieux.

    Un autobus au moins a emmené des passagers à l’écart de l’avion, a indiqué à Reuters un mécanicien de l’aéroport. De source médicale, on précise que quelques personnes ont été hospitalisées à Khartoum.

    L’équipage, a déclaré l’un de ses membres interrogé par la télévision soudanaise à l’hôpital, a réussi à “faire sortir beaucoup de monde”.

    “L’avion venait d’Amman et de Syrie (…) il s’est posé sans encombre à l’aéroport de Khartoum et il a contacté la tour de contrôle qui lui a indiqué où se diriger. C’est alors qu’une explosion s’est produite”, a dit le directeur de l’aéroport, Yousouf Ibrahim, à la télévision soudanaise.

    “Nous ne savons pas encore s’il s’agit d’une cause technique”, a déclaré Ibrahim en ajoutant qu’un grand nombre de passagers avaient survécu.

    En 2003, 104 passagers et 11 membres d’équipage ont trouvé la mort lorsqu’un Boeing 737 s’est écrasé près de Port Soudan, peu après son décollage.

    Version française Jean-Philippe Lefief, Philippe Bas-Rabérin

  39. EURO08 says:

    Grèce vs Suède : 0-2
    Posted: 10 Jun 2008 03:36 PM CDT
    La Suède a battu la Grèce, 2 buts à 0, lors de la 1ère journée du groupe D de l’Euro2008.
    Résultats Groupe D :
    Groupe D :
    Mardi 10 juin 2008 :
    Espagne vs Russie : 4-1
    Buts : David Villa (19ème, 44ème et 74ème) et Cesc Fabregas (90ème) pour l’Espagne – Roman Pavlyuchenko (85ème) pour la Russie
    Grèce vs Suède : 0-2
    Buts : Zlatan Ibrahimovic (66ème) et Petter Hansson (71ème) pour la Suède
    Classement du Groupe D
    Espagne : 3 pts
    Suède : 3
    Grèce : 0
    Russie : 0
    Tags: Euro 2008, Grèce, Suède

    Espagne vs Russie : 4-1
    Posted: 10 Jun 2008 01:11 PM CDT
    L’Espagne a écrasé la Russie, 4 buts à 1, lors de la 1ère journée du groupe D de l’Euro2008.
    David Villa a été l’homme du match en inscrivant 3 des 4 buts espagnols.
    Résultats Groupe D :
    Groupe D :
    Mardi 10 juin 2008 :
    18h00 : Espagne vs Russie : 4-1
    Buts : David Villa (19ème, 44ème et 74ème) et Cesc Fabregas (90ème) pour l’Espagne – Roman Pavlyuchenko (85ème) pour la Russie
    A suivre :
    20h45 : Grèce vs Suède
    Classement du Groupe D
    Espagne : 3 pts
    Suède : 0
    Grèce : 0
    Russie : 0
    Tags: Espagne, Euro 2008, Russie

    Bastian Schweinsteiger à la Juventus Turin ?
    Posted: 10 Jun 2008 08:27 AM CDT
    Le milieu de terrain allemand du Bayern Munich, Bastian Schweinsteiger, est sur les tablettes de la Juventus Turin.
    La direction de la Juventus Turin devrait proposer le milieu de terrain portugais Tiago plus un cheque de quelques millions en échange de Bastian Schweinsteiger.
    Tags: Bastian Schweinsteiger, Bayern Munich, Juventus de Turin

    Samuel Eto’o à Chelsea ?
    Posted: 10 Jun 2008 08:26 AM CDT
    L’attaquant international camerounais du FC Barcelone, Samuel Eto’o, pourrait rejoindre les Blues de Chelsea.
    A la recherche d’un remplaçant à Didier Drogba, qui devrait rejoindre le Milan AC avant la fin du mercato, la direction de Chelsea aimerait s’attacher les services de Samuel Eto’o.
    Les blues sont prêt à payer 27 millions d’euros pour le passe de Samuel Eto’o.
    Tags: Chelsea FC, FC Barcelone, Samuel Eto’o

    Grèce vs Russie : EURO 2008
    Posted: 10 Jun 2008 03:23 AM CDT
    La Grèce affrontera la Russie lors de la première journée du groupe D de l’EURO 2008.
    Programme 1ère journée du groupe D :
    Lundi 9 juin 2008 :
    20h45 : Grèce vs Russie
    Classement du Groupe D
    Espagne
    Suède
    Grèce
    Russie
    Tags: Euro 2008, Grèce, Russie

    Suède vs Espagne : Euro 2008
    Posted: 10 Jun 2008 03:04 AM CDT
    L’Espagne affrontera la Suède lors de la première journée du groupe D de l’EURO2008.
    Programme 1ère journée du groupe D :
    Lundi 9 juin 2008 :
    18h00 : Suède vs Espagne
    Classement du Groupe D
    Espagne
    Suède
    Grèce
    Russie
    Tags: Espagne, Euro 2008, Suède

    You are subscribed to email updates from Blog-football.net, seulement du football
    To stop receiving these emails, you may unsubscribe now.Email Delivery powered by FeedBurner
    Inbox too full? Subscribe to the feed version of Blog-football.net, seulement du football in a feed reader.
    If you prefer to unsubscribe via postal mail, write to: Blog-football.net, seulement du football, c/o FeedBurner, 20 W Kinzie, 9th Floor, Chicago IL USA 60610

  40. klo13 says:

    so, where should i go… right now…

  41. NATO says:

    VIVE LE PORTUGAL

  42. ANATOLE1 says:

    ON A GAGNé!

    VIVE LE KURDISTAN LIBRE!

    eT LES EX GIRLS FRIENDS…

  43. LES PLANTONS DE L ARMéE EN ONT MARRE DE FAIRE LE PIED DE GRUE… PENDANT QUE GENèVE S’éCLATE…

  44. citizenclo says:

    IL FAUT IMAGINER LA BLOGGEUSE HEUREUSE…

    TELLE SYSIPHE…

    INTERMITTENTS DE LA POLITIQUE SPECTACLE QUE NOUS SOMMES DEVENUS…

    A L’INSU DE NOTRE PLEIN GRé?

    CL.

  45. citizenclo says:

    es quotidiens nationaux ne seront pas disponibles en kiosque, jeudi 12 juin, en raison d’un mouvement de grève de 24 heures observé mercredi dans les Nouvelles Messageries de la presse parisienne (NMPP), à l’appel du Syndicat général du livre, de la communication et de l’édition (SGLCE) CGT.

    L’édition du Monde datée du 13 juin sera en revanche proposée gratuitement au format PDF sur Le Monde.fr à partir de 11 heures. Les magazines hebdomadaires qui paraissent le jeudi seront normalement publiés, “sauf à Paris et dans onze communes de la région parisienne, où il paraîtront avec 24 heures de retard”, ont précisé les NMPP.

    Réagissez aux articles que vous venez de lire.
    Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts
    SUR LE MÊME SUJET

    Infographie Presse quotidienne : des chiffres en baisse depuis 1990

    Edition abonnés Archive : Le président souhaite des états généraux de la presse écrite

    “CASSE DE LA DISTRIBUTION ÉGALITAIRE”

    Les grévistes réclament l’ouverture de négociations “de toute urgence” aux NMPP permettant aux salariés de la distribution “d’envisager un avenir professionnel durable”. Dans une lettre ouverte aux NMPP et à l’ensemble des éditeurs, la SGLCE-CGT estime que le “refus de négocier” des dirigeants de la presse “est en train de tuer le système de distribution coopératif et solidaire issu de la Libération”.

    De son côté, le syndicat des journalistes SNJ-CGT assure mercredi dans un communiqué que le plan de restructuration envisagé par les NMPP constitue une “casse de la distribution égalitaire” des journaux et aboutira à une “distribution à plusieurs vitesses”, avec un nombre de dépositaires réduits. Le directeur des NMPP, Rémy Pflimlin, a répondu mercredi qu’il était prêt à négocier le “projet stratégique” de l’entreprise. Les patrons de douze grands quotidiens (Le Parisien-Aujourd’hui en France, La Croix, Les Echos, L’Equipe, Le Figaro, France Soir, l’International Herald Tribune, le Journal du Dimanche, Libération, Le Monde, Paris Turf et La Tribune) ont dénoncé cet appel à la grève dans une “lettre ouverte à ceux qui veulent tuer la presse quotidienne nationale”, publiée mercredi dans leurs colonnes.

  46. citizenclo says:

    By JENNIFER LOVEN, Associated Press Writer
    2 hours, 23 minutes ago

    MESEBERG, Germany – President Bush on Wednesday raised the possibility of a military strike to thwart Tehran’s presumed nuclear weapons ambitions, speaking aggressively even as he admitted having been unwise to have done so previously about Iraq.

    ADVERTISEMENT

    Bush’s host in two days of meetings at a baroque castle, German Chancellor Angela Merkel, made clear her views on the saber-rattling — however subtle — without directly countering her guest. “I very clearly pin my hopes on diplomatic efforts,” Merkel said, reflecting the deeply held European opinion that military action against Iran is nearly unthinkable.

    Merkel joined Bush in urging further sanctions against Iran if it fails to suspend its uranium enrichment program.

    Iran’s leader weighed in, too. Speaking before thousands in the central Iranian city of Shahr-e-Kord, President Mahmoud Ahmadinejad said Bush “won’t be able to harm even one centimeter of the sacred land of Iran” and promised continued defiance over Iran’s nuclear activities. Iran says it is enriching uranium to generate electricity, not build a bomb — a claim the West doubts is true.

    “In the past two, three years, they employed all their might, resorted to propaganda … and sanctions,” Ahmadinejad said. “If the enemy thinks they can break the Iranian nation with pressure, they are wrong.”

    Bush has alternated lately between slightly more conciliatory and slightly more forceful language on Iran.

    Within the coded language of the U.S. attitude toward Iran, several small changes in Bush’s rhetoric Wednesday added up to a difference. Three times, he called a diplomatic solution “my first choice,” implying there are others. He said “we’ll give diplomacy a chance to work,” meaning it might not. He also offered, without even being asked a question about Iran, that “all options are on the table” — a longtime standard refrain, not heard as much lately, that neither confirms nor denies an intention to use military force.

    Last week, Bush talked tough on Iran with Prime Minister Ehud Olmert of Israel, where fears of Iran’s growing might run high and discussion is becoming increasingly common of military action to keep Tehran in check. But in Slovenia on Tuesday, at a summit with the European Union, Bush’s approach was milder. He emphasized the need for tough new sanctions but made no mention of “all options” being on the table.

    There is no indication the U.S. actually plans any sort of military action, and experts believe it would be an extremely difficult feat tactically for many reasons. Bush’s back-and-forth talk appears designed more to both remind Iran that the U.S. is serious about keeping it from developing a nuclear bomb and to try to finally corral sometimes reluctant allies behind a common firm stand.

    Judy Ansley, Bush’s chief aide on Europe, said Bush and Merkel did not discuss a military option in their meetings, only the diplomatic route.

    But the German leader was strong on the need for new sanctions — through the United Nations but also possibly unilaterally by the EU — if a package of incentives and penalties does not persuade Iran to halt its enrichment program. The European Union’s foreign policy chief, Javier Solana, is visiting Tehran soon to present the offer, an updated version of one developed five years ago by the United States, Germany, Britain, France, Russia and China and ignored by Iran.

    In Paris on Wednesday, Secretary of State Condoleezza Rice warned that the world has lost patience with Iranian foot-dragging, and she said Iran won’t be allowed to use the fresh diplomatic overture as an excuse for further delay. She said that “no one is of a mind to allow them to stall very much longer.”

    Merkel pointed to a recent report by the U.N.’s nuclear watchdog agency as proof that Iran is a problem. The group said that Iran has stonewalled its attempts to delve into allegations that several Iranian projects appear to represent different components of a nuclear weapons program. “We need to react to this … with further sanctions, if necessary,” she said.

    Merkel also said European nations are newly committed to enforcing the three rounds of mild U.N. sanctions that already are on the books.

    “We are under quite a considerable pressure to act together and in concert,” she said. “We in the European Union will do everything to see to it that this actually happens.”

    And she said the EU will consider measures meant to curtail dealings with Iranian banks and thus squeeze the oil-rich country.

    Her remarks were notable, as she is in a tough spot politically, leading a divided coalition government that faces elections next year. Merkel also has to answer to German businesses. Germany has considerable financial dealings with Iran, a major energy supplier, though exports to Iran fell to $5 billion in 2007 from $6.8 billion in 2006.

    “What we should do from the U.S. standpoint is not ask Merkel to do things she cannot do until the election is behind her,” said Simon Serfarty, a global security expert at the Center for Strategic and International Studies in Washington.

    On Iraq, Bush repeated his lack of regrets about waging the war.

    But he publicly acknowledged a mistake, saying he had not explained well enough in the time leading up to the invasion that had tried to exhaust all diplomatic options first and that he didn’t like the idea of war. “I could have used better rhetoric,” he said, referring to terms such as “dead or alive” to describe Osama bin Laden and “bring them on” in reference to Iraq.

    Over dinner Tuesday, and then breakfast, meetings, a stroll around the castle’s formal, manicured gardens and lunch, Bush and Merkel further developed U.S.-German ties that have mostly flourished since she succeeded Gerhard Schroeder, with whom Bush had stormy relations. Bush’s visit to the cream-colored, lakeside Schloss Meseberg was the diplomatic equivalent of Merkel’s stay at the president’s ranch in Texas. Remaining far outside Berlin in the Germany countryside also shielded Bush from the kind of protests he usually sees in the big cities of Western Europe.

    Other top topics besides Iran included efforts to secure a new, global pact to combat climate change, the Mideast, Afghanistan, and trade. The leaders emphasized their similarities when they appeared together before reporters in a stately cobblestone courtyard.

    Merkel went so far as to characterize her relationship with Bush, despite some policy differences and his enormous unpopularity in Europe, as “fun” and “actually nice.”

    Bush flew from Germany to Rome, where he spends two nights while on a grand farewell tour around Europe.

    Email Story IM Story Printable View Yahoo! Buzz RECOMMEND THIS STORY
    Recommend It:

    Average (570 votes)
    » Recommended Stories
    Full Coverage: Bush Administration
    Off the Wires
    Bush names Presidential Medal of Freedom winners AP, 14 minutes ago Cheney prods Congress on tax cuts, oil and trade AP, 2 hours, 4 minutes ago Feature Articles
    As Bush launches farewell tour, Europe warms up The Christian Science Monitor via Yahoo! News, Jun 10 Diplomacy thriving, but without U.S. The Christian Science Monitor via Yahoo! News, Jun 03 News Stories
    Bush Oversimplified Iraq Intelligence, Report Says Bloomberg via Yahoo! News, Jun 05 Clamor for Memoir Leads to Early Release in Stores at The New York Times, May 30 Opinion & Editorials
    Mcclellan’s Missive Georgie Ann Geyer via Yahoo! News, Jun 04 Perpetuating the al-Qaeda-Iraq Myth Time.com via Yahoo! News, Jun 03 Politics News
    Johnson resigns from Obama’s veep vetting team AP Bullishly or not, Clinton supporters accept Obama AP McCain: Cutting casualties in Iraq is primary goal AP Obama hits McCain, credit card companies, on lending matters AP What should McCain do about Cheney? Politico Most Viewed – Politics
    Johnson resigns from Obama’s veep vetting team AP Lawmakers say Capitol computers hacked by Chinese AP US strikes undercut efforts on Pakistan-Afghan border AP Obama’s VP search leader steps down Reuters McCain draws fire for troop withdrawal comment Reuters Politics Video
    The Economy War ABC News – Wed Jun 11, 8:31 AM ET Green screen goner CNN – Wed Jun 11, 9:16 AM ET How Will the Tax Plans Play Out? ABC News – Wed Jun 11, 10:01 AM ET What kind of First Lady? CNN – Wed Jun 11, 11:24 AM ET Related Video
    Bush pushes for solidarity against Iran
    AP
    Bush in Europe for last summit
    AFP
    » All news video

    AP Photo: U.S. President George W.Bush steps off the plane upon his arrival at Ciampino’s military airport,… Slideshow: President Bush
    News Search
    Search

    Related Searches:

    Secretary of State Condoleezza Rice
    President Mahmoud Ahmadinejad
    Prime Minister Ehud Olmert
    German Chancellor Angela Merkel
    Related
    Text of Bush-Merkel news conference AP
    White House Notebook: Bush likes German asparagus AP
    Yahoo! News Topic Pages
    State-by-state election coverage via a series of in-depth topic pages. Elsewhere on the Web
    Politico: Webb’s rebel roots: An affinity for Confederacy
    ABC News: James Johnson Leaves Obama’s VP Search Team After Mortgage Report
    McClatchy Newspapers: New poll: Obama doing better with women, passing McCain
    Good Morning Yahoo!1 man, 1 day, 100 skydives
    Play Speed-jumping feat is all for
    a good causeSee today’s talked-about videos ADVERTISEMENT

    Add headlines to your personalized My Yahoo! page
    (About My Yahoo! and RSS)
    Europe News – AP
    Add to My Yahoo!Science – Nuclear Weapons
    Add to My Yahoo! Add to RSSWorld – Iran
    Add to My Yahoo! Add to RSSGeorge W. Bush
    Add to My Yahoo! Add to RSS» More news feeds

    NEWS ALERTS
    Get an alert when there are new stories about:

    uranium enrichment program
    Secretary of State Condoleezza Rice
    President Mahmoud Ahmadinejad
    Prime Minister Ehud Olmert
    German Chancellor Angela Merkel

    » More alerts

  47. citizenclo says:

    be fairplay on the web…

    perturbations since one week

    BE CAREFUL

    WATCH YOUR

    com.in magazine
    Case postale 1242
    1211 Genève 26
    Mobile: 076 347 51 04
    Tél: 022 751 12 83
    info@cominmag.ch

  48. citizenclo says:

    Reuters – Mercredi 11 juin, 19h52PARIS (Reuters) – Une enquête préliminaire de police a été ouverte après une plainte du secrétaire général de la CGT Bernard Thibault qui déclare avoir découvert mercredi du matériel électronique dans son véhicule de fonction, apprend-on au parquet d’Evry (Essonne) et de source policière.

    (Publicité)
    Le dirigeant syndical a annoncé lui-même sa découverte dans un communiqué et a porté plainte pour violation de domicile.

    “Un, des individus, je ne sais pas, ont pénétré à mon domicile, dans mon véhicule, pour y installer du matériel électronique que les services de police qualifient pour l’instant de matériel de surveillance”, a-t-il dit dans la soirée sur Europe 1.

    “Je n’ai pas d’éléments d’explication, il y a des faits. (…) Si on me donne des explications, et compte sur les services de police pour m’y aider, des explications, je ne manquerai pas de le faire connaitre”, a-t-il ajouté.

    “Ce n’est pas une voiture parmi d’autres, ce n’est sans doute pas Bernard Thibault, mais peut-être plus le responsable syndical, mais ce ne sont que des suppositions”, a-t-il conclu.

    Bernard Thibault a dit à la police avoir fait la découverte mercredi matin en quittant son domicile de Draveil en compagnie de son agent de sécurité. Le parquet parle d’effraction de la porte du garage mais pas la police.

    Bernard Thibault s’est ensuite rendu au commissariat local pour relater qu’il avait retrouvé dans sa voiture un tournevis et un fil électrique, ce qui l’avait amené à faire examiner son véhicule par des employés de la CGT.

    Cette opération a amené la découverture d’un objet présenté selon les sources comme un boitier ou un carte électronique dans le véhicule de fonction, dit-on de source policière.

    Le procureur a saisi la police judiciaire de Versailles et a demandé une expertise technique de l’objet découvert, afin de déterminer quel usage il pouvait en être fait. Le résultat est attendu dans quelques jours.

    “UN PEU CURIEUX”

    La piste d’un matériel d’écoute ou d’un outil susceptible de “pister” les déplacements du leader syndical est évoquée par le parquet. Les policiers devaient également procéder aux investigations habituelles en la matière, telles que recherches d’empreintes sur place.

    Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de Force ouvrière, a estimé que Bernard Thibault avait eu raison de porter plainte tout en jugeant cet incident “curieux.”

    “Je ne dis pas qu’il est parano. S’il a découvert ça, effectivement il a raison de porter plainte. C’est un petit peu curieux quand même”, a-t-il dit sur France info.

    “Si quelqu’un veut surveiller des syndicalistes, je ne sais pas qui, c’est quand même surprenant”, a ajouté le dirigeant de FO.

    Cet incident intervient au moment où la CGT, premier syndicat français, se trouve en pointe dans deux conflits sociaux.

    L’un s’est traduit par une faible mobilisation mardi chez les fonctionnaires protestant contre des suppressions de postes. L’autre, sur le temps de travail et les retraites, débouchera sur une journée de mobilisation le 17 juin.

    Le porte-parole du Parti socialiste Julien Dray s’est récemment alarmé des activités prêtées par la presse à des officines privées de renseignement.

    Le porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire, Olivier Besancenot, a récemment porté plainte pour de possibles faits d’espionnage de sa vie privée rapportés par l’hebdomadaire l’Express. Une autre enquête est en cours à Paris.

    Gérard Bon, Thierry Lévêque, édité par Pascal Liétout

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Recommander cette dépêche
    Moyenne (8 votes)Recommander: Dépêches les plus recommandées »
    ——————————————————————————–

    Articles liés : Mouvements sociaux
    SNCF: le trafic à nouveau normal jeudi malgré quelques dépôts en grève
    AFP – Mercredi 11 juin, 19h44
    Boîtier suspect retrouvé chez Bernard Thibault: enquête ouverte
    AFP – Mercredi 11 juin, 18h21
    Le service minimum d’accueil

  49. citizenclo says:

    By MIKE GLOVER, Associated Press Writer
    Wed Jun 11, 9:40 AM ET

    DES MOINES, Iowa – A political infrastructure that pushed Barack Obama to victory in the Iowa caucuses and an increase in Democratic voter registration make him the favorite in the state in November, but an intense catch-up effort could put Republican John McCain back in the game, veteran political strategists in both parties say.

    ADVERTISEMENT

    “John McCain’s problem in Iowa is Obama already has an infrastructure here and McCain doesn’t. He pulled his staff out, he pulled his people out,” said Iowa House Minority Leader Chris Rants, a Republican. “He has to decide if Iowa is part of his strategy, is Iowa going to be a battleground or not.”

    Des Moines lawyer and Republican National Committee member Stephen Roberts was equally candid.

    “It’s a really tough state for (McCain),” he said. “It’s possible but it’s going to be a long, long road to Tipperary.”

    Democrats can barely contain their eagerness to start the fall campaign with a candidate who is familiar to the electorate because of the town hall meetings and rallies he held in virtually every corner of the state beginning in February 2007.

    “He starts with some advantages,” said state Senate Majority Leader Michael Gronstal, a Democrat who backed Hillary Rodham Clinton in the primary. “We will work very, very hard to make sure this state goes for Barack Obama.”

    “I think because of the groundwork he laid in the caucuses and the registration trends across the state, Senator Obama has to be the early favorite to win Iowa this fall,” said veteran Democratic activist Ron Parker.

    Iowa swung both ways in recent elections, going for Democrat Al Gore by just over 4,000 votes in 2000 and favoring President Bush by 12,000 votes in 2004. The state has 7 electoral votes to award.

    Obama has said the state is one of his targets, calling it an important swing state for Democrats in November. He was in Des Moines the night he won Oregon’s primary in May, and had planned a swing Wednesday through vote-rich eastern Iowa before he canceled to avoid disrupting flood relief efforts.

    Obama won the Jan. 3 caucuses when a record-shattering 240,000 Democrats showed up, giving him a major boost on his way to the nomination in a state that’s been trending Democratic. The party now controls the governor’s office and both chambers of the Legislature.

    The campaign for the Democratic nomination also led to a surge in voter registration. Democrats now have 664,031 registered voters, compared to 577,914 registered Republicans, according to the state. Another 685,106 registered without declaring a party preference.

    McCain ran much more of a shoestring effort in Iowa with a skeleton staff and limited appearances, and was the fourth GOP finisher in the caucuses. He skipped the contest entirely when he sought the Republican nomination in 2000.

    Veteran activist David Roederer, who headed McCain’s effort this year and will keep the job for the fall campaign, says a win is possible.

    “The fact that we are down 80,000 in registered voters gives me some pause,” Roederer said. “Our voter registration situation has changed over the last four years and it hasn’t been positive for us.”

    Still, he’s looking to open a campaign office and recruit field staffers, with a regional office covering Iowa, Illinois and Missouri.

    “Things can change on that, but as of now it truly is a targeted state,” Roederer said.

    Democrats acknowledge that two consecutive close elections make Iowa a contested state this year.

    “You’ve got to think that McCain is going to look hard before waving a white flag in Iowa and giving up,” Parker said. “Obviously Obama is already racking up frequent flier miles visiting Iowa. The good news is that will continue through November.”

    Iowa has voted Democratic in four of the last five presidential elections, noted Eric Woolson, a Republican activist who ran former Arkansas Gov. Mike Huckabee’s campaign.

    “It’s a hard one to win as evidenced by the last five cycles,” said Woolson. “Iowa is a tougher state for Republicans than it used to be.”

    Email Story IM Story Printable View Yahoo! Buzz RECOMMEND THIS STORY
    Recommend It:

    Average (297 votes)
    » Recommended Stories
    Full Coverage: 2008 Presidential Election
    Off the Wires
    Poll: Obama begins general campaign slightly ahead AP, 8 minutes ago Johnson resigns from Obama’s veep vetting team AP, 49 minutes ago News Stories
    Johnson Quits Obama’s Vice Presidential Search Team at Bloomberg.com, Jun 11 Inside Obama’s 50-State Fight Time.com via Yahoo! News, Jun 11 Opinion & Editorials
    Democrats, welcome to Nader’s party at Politico, Jun 11 Obama’s best veep choice at Salon, Jun 11 Elections
    Johnson resigns from Obama’s veep vetting team AP Bullishly or not, Clinton supporters accept Obama AP McCain: Cutting casualties in Iraq is primary goal AP Obama hits McCain, credit card companies, on lending matters AP Blue Dogs look beyond ’08 election Politico Most Viewed – Politics
    Johnson resigns from Obama’s veep vetting team AP Lawmakers say Capitol computers hacked by Chinese AP US strikes undercut efforts on Pakistan-Afghan border AP Ethics war heats up as key Obama advisor resigns AFP Obama’s VP search leader steps down Reuters Politics Video
    The Economy War ABC News – Wed Jun 11, 8:31 AM ET Green screen goner CNN – Wed Jun 11, 9:16 AM ET How Will the Tax Plans Play Out? ABC News – Wed Jun 11, 10:01 AM ET What kind of First Lady? CNN – Wed Jun 11, 11:24 AM ET Related Video
    The Economy War
    ABC News
    Dems unite to support Obama, attack McCain
    AP
    » All news video

    AP Photo: Democratic presidential candidate Sen. Barack Obama, D-Ill., carries flowers as he arrives at his Chicago… Slideshow: Barack Obama
    News Search
    Search

    Related Searches:

    Des Moines lawyer
    state Senate Majority Leader
    Iowa caucuses
    Hillary Rodham Clinton
    Elsewhere on the Web
    Politico: Webb’s rebel roots: An affinity for Confederacy
    ABC News: James Johnson Leaves Obama’s VP Search Team After Mortgage Report
    McClatchy Newspapers: New poll: Obama doing better with women, passing McCain
    Election 08
    Tough ticket
    Clinton’s interest in being the next VP makes things more complicated for Obama.
    McCain paints Obama as job-killing liberal

    Obama VP team considering retired military leaders

    Michelle Obama, Cindy McCain are study in contrast

    See primary results and latest poll numbers

    Yahoo! News Topic Pages
    State-by-state election coverage via a series of in-depth topic pages. Good Morning Yahoo!1 man, 1 day, 100 skydives
    Play Speed-jumping feat is all for
    a good causeSee today’s talked-about videos ADVERTISEMENT

    Add headlines to your personalized My Yahoo! page
    (About My Yahoo! and RSS)
    Race for ’08 – John McCain
    Add to My Yahoo! Add to RSSRace for ’08 – Barack Obama
    Add to My Yahoo! Add to RSSElections Wires
    Add to My Yahoo! Add to RSSElections 2008
    Add to My Yahoo! Add to RSS» More news feeds

    NEWS ALERTS
    Get an alert when there are new stories about:

    Republican John McCain
    Des Moines lawyer
    state Senate Majority Leader
    Iowa caucuses
    Hillary Rodham Clinton

    » More alerts

  50. citizenclo says:

    https://protect.login.yahoo.com/login/set_pref?.intl=us&.src=ym&.u=0a93rvd450pjm&.partner=&pkg=&stepid=&.pd=c=&.crumb=czozMjoiMDQyNDExM2U1NTE2YjYwN2JlNTk0Y2EwODczNTIyMjciOw–&.done=https%3A%2F%2Flogin.yahoo.com%2Fconfig%2Flogin%3F

  51. CITOYENNE-C says:

    salut camarades!

    Alors, comment va la vie? Still alive comme dirait Edith CP…

    A propos de press conference justement, faut que je vous dise:

    elle est imminente, cette petite réunion sympathique que j’appelle BLOGGING OUT…

    vOUS n’avez rien compris… Pas grave, comme a dit Brenen P: Anyway, we are gonna to have fun; that’s a good point, isn’it?

    Vendredi 13, les Robins des Bois virtuels que nous sommes malgré nous se préparent à la Victoire…

    Reste à assurer l’Ordre de la Séquence comme on dit à la Radio,
    garder l’esprit d’équipe,
    discipline, mais aussi style et audace…

    So, once upon a time, les Mousquetaires vont remporter la partie…

    quant à la Guerre, c’est une autre affaire…

    TAKE CARE
    CC

  52. Reuters – il y a 2 heures 9 minutesDUBLIN (Reuters) – Les Irlandais ont rejeté le traité européen de Lisbonne à l’occasion du référendum qui était organisé jeudi, a reconnu le ministre de la Justice du pays, Dermot Ahern.

    “Ce sera apparemment un vote ‘non’”, a-t-il déclaré en direct à la télévision. “En fin de compte, et pour une kyrielle de raisons, le peuple a parlé.”

    Version française Philippe Bas-Rabérin

  53. La 5eme colonne says:

    Action perform analyse …. stay on line ….

  54. LACINQUIèMECOLONNEALAUNE says:

    LET’S MAKE NEWS OF THE WORLD

    BUTUN DUNYA HABERLERINI BIZE GONDEREREK PAYLASABILIRSINIZ!

    ADELANTE BLOGGERS

    AMIGAS, AMIGAS,HOY ES EL DIA…

    REVOLUCCIONES, CONNECIONNES…

    LOVE
    TEAM888

  55. LACINQUIèMECOLONNEALAUNE says:

    Emmanuel Jarry Reuters – il y a 2 heures 14 minutesPARIS (Reuters) – Le président Nicolas Sarkozy a défendu mardi son projet de refonte de la défense française, avec des armées moins nombreuses mais, a-t-il promis, plus mobiles, mieux équipées et mieux entraînées.

    (Publicité)
    “On est à un tournant (…) On est au XXIe siècle, on ne peut pas faire la guerre du XXe”, a-t-il déclaré lors d’une visite sur la base aérienne de Creil, dans l’Oise. “Je veux qu’on ait une armée moderne, mobile, professionnelle, bien équipée, bien dans sa tête et bien dans sa peau.”

    Il avait présenté auparavant le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale à plus de 3.000 cadres des armées et de la sécurité intérieure, à Paris.

    Ce document, qui fixe les orientations de la défense pour les 15 ans à venir, prévoit de réduire ses effectifs militaires et civils de 54.000 personnes en six ou sept ans. Les armées françaises compteront à terme 225.000 personnes – 131.000 pour l’armée de terre, 50.000 (bien : 50.000) pour l’aviation, 44.000 pour la marine.

    “Je sais, je l’assume, c’est une baisse substantielle des effectifs”, a déclaré Nicolas Sarkozy lors de sa présentation.

    Il a précisé que cette baisse porterait surtout sur les soutiens et l’administration. “Il faut concentrer les implantations, il faut ramener les effectifs au niveau des objectifs opérationnels”, a-t-il ajouté.

    Il a promis que le gouvernement serait “inventif” pour compenser par des “mesures d’accompagnement” la fermeture ou le transfert de bases et de casernes, sujet hautement sensible qui suscite l’ire des élus concernés de tous bords.

    Tout en jugeant nécessaire la réforme annoncée, le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale Jean-François Copé s’est fait l’écho d’inquiétudes “légitimes” d’élus de la majorité et a souhaité que le gouvernement soit “particulièrement attentif” à la manière dont elle sera menée “sur certains territoires”.

    Le chef de l’Etat a déclaré “savoir parfaitement” qu’il y aurait des manifestations et des protestations mais s’est dit “résolu” à aller “jusqu’au bout” de la reforme. “L’armée, ça assure la sécurité de la Nation, pas l’aménagement du territoire (…) Il faut choisir et ce débat-là, chacun sait que ça fait des décennies que nous le connaissons. Eh bien aujourd’hui, nous le tranchons, je le tranche et je l’assume”, a-t-il insisté.

    377 MILLIARDS D’EUROS D’ICI 2020

    Nicolas Sarkozy a promis qu’il n’y aurait “pas l’ombre d’une feuille de papier à cigarette” entre lui-même, le Premier ministre François Fillon et le ministre de la Défense Hervé Morin, “y compris lorsqu’il y aura des manifestations pour protester contre telle ou telle décision”.

    Il a assuré que les économies réalisées seraient réinvesties dans les matériels et l’entraînement des armées, ainsi que dans l’amélioration de la condition militaire, “en cohérence” avec le redressement des finances publiques.

    Il s’est engagé à ce que le gouvernement consacre 377 milliards d’euros aux armées françaises d’ici 2020, dont 200 milliards pour leurs équipements. “Le budget de la défense ne baissera pas”, a-t-il déclaré. “L’inflation sera compensée et le budget progressera dès 2012, donc pendant mon mandat.”

    Il a ajouté que les armées disposeraient de trois milliards de crédits supplémentaires par an pour leurs équipements, soit une hausse de près de 20% de ces crédits.

    Il a ainsi promis un “effort massif” pour développer et moderniser les services de renseignement, qui constitueront une nouvelle “fonction stratégique”, la fonction “connaissance et anticipation”, et seront pilotés par un coordonnateur placé auprès de la présidence de la République.

    A Creil, où il a assisté à un vol de démonstration d’un drone (avion sans pilote) de surveillance, il a insisté sur la “cohérence” de la réforme de la défense avec le reste de sa politique, au moment où des manifestants défilaient en France contre ses projets pour les retraites et le temps de travail.

    “La réforme de notre armée, la réforme de l’hôpital, la réforme de l’Education nationale, la réforme du travail, la réforme des 35 heures, c’est cohérent, ça fait un pays moderne, ça fait un pays qui prend des décisions”, a-t-il déclaré.

    Devant les cadres de l’armée et des services de sécurité, Nicolas Sarkozy avait également dit avoir demandé à la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie de “repenser l’organisation de son ministère” pour améliorer la gestion de crise.

    Le Livre blanc fera l’objet d’un débat à l’Assemblée nationale et au Sénat le 26 juin.

    Emmanuel Jarry, avec Elizabeth Pineau à Creil, édité par Sophie Louet

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Recommander cette dépêche
    Moyenne (7 votes)Recommander: Dépêches les plus recommandées »
    ——————————————————————————–

    Articles liés : Armée française
    Carburants: action des routiers dans le quartier de La Défense mercredi
    AP – il y a 51 minutes
    EADS: Jean-Paul Gut, deuxième dirigeant entendu pour délit d’initié
    AFP – Mardi 17 juin, 16h01
    Les députés UMP inquiets par les fermetures de casernes
    AP – Mardi 17 juin, 13h52
    EADS: l’ex-directeur général délégué en garde à vue à la Brigade financière
    AFP – Mardi 17 juin, 13h51
    Défense: Sarkozy confirme les baisses d’effectifs et promet un effort d’équipement
    AFP – Mardi 17 juin, 13h27

  56. citizenclo says:

    WHAT FOR A WEEK, MY FRIENDS…

  57. citizenclo says:

    Reuters – Samedi 21 juin, 16h20PARIS (Reuters) – Vingt-deux personnes ont été placées en garde à vue après des heurts avec la police à Paris dans la nuit de vendredi à samedi.

    (Publicité)
    Selon le directeur de la police de proximité, Alain Gardère, 250 à 300 jeunes ont perturbé un rassemblement marquant la fin des épreuves du baccalauréat, sur le Champ-de-Mars (VIIe arrondissement), avant de lancer des projectiles aux policiers et de briser des vitrines, rue du Commerce (XVe).

    Alors que des milliers de lycéens étaient rassemblés sur les pelouses du Champ-de-Mars, certains jeunes “cherchent des provocations, des bagarres, volent, dépouillent ces jeunes gens qui sont là dans un but uniquement festif”, a-t-il déclaré à la presse.

    “Deux cent cinquante à 300 jeunes gens, le visage dissimulé, ont pris à partie les policiers à l’aide de divers projectiles”, a-t-il dit en précisant que deux policiers avaient été légèrement blessés.

    Certains jeunes se sont ensuite rendus rue du Commerce, où ils ont brisé une dizaine de vitrines, a-t-il ajouté.

    Jean-Baptiste Vey, édité par Philippe Bas-Rabérin

  58. citizenclo says:

    By NEDRA PICKLER, Associated Press Writer
    Sat Jun 21, 2:32 PM ET

    MIAMI – With communities in the Midwest still under water, Democrat Barack Obama on Saturday criticized Republican John McCain for opposing federal spending on flood prevention programs and opened a new debate in the White House race.

    ADVERTISEMENT

    McCain’s campaign said Obama was confusing the facts and engaging in typical political attacks that the Democrat rejects in his speeches.

    Both candidates have visited the flood zones in the past two weeks, since tornadoes hit and heavy rains sent rivers surging over their banks. At least 24 people were killed, the majority in Iowa.

    Obama, an Illinois senator, canceled a visit to eastern Iowa last week at the request of state officials and instead went to fill sandbags in Quincy, Ill. McCain, an Arizona senator, toured flood damage in Iowa Thursday.

    “I know that Sen. McCain felt as strongly as I did,” Obama said, “feeling enormous sympathy for the victims of the recent flooding. I’m sure they appreciated the sentiment, but they probably would have appreciated it even more if Sen. McCain hadn’t opposed legislation to fund levees and flood control programs, which he considers pork.”

    The bill that McCain opposed spent $23 billion on water projects. It passed Congress overwhelmingly and was vetoed by President Bush because he said it spent too much on lawmaker’s pet projects. Congress voted to override the veto, the first time of Bush’s presidency.

    The bill funded hundreds of projects — such as dams, sewage plants and beach restoration — that are important to local communities and their representatives. It also included money for the hurricane-hit Gulf Coast and for Florida Everglades restoration efforts.

    McCain’s campaign said Obama opposed an amendment that McCain co-sponsored to prioritize flood control spending. The bipartisan amendment, which failed overwhelmingly on a 69-22 vote, would have made sure “lifesaving levees like those that so tragically failed in Iowa and Missouri are given the highest priority and fixed first,” said McCain spokesman Tucker Bounds.

    “It is beyond the pale that Barack Obama would attack John McCain for actually trying to fix the problem and change the way Washington works,” Bounds said. “Barack Obama’s willingness to continue the status quo pork-barrel politics in Washington, and then engage in political attacks that entirely disregard the facts, once again fundamentally shows that he’s nothing more than a typical politician.”

    Obama’s criticism of McCain came in a speech to the U.S. Conference of Mayors. He told the city leaders that he would be their partner and appoint the first White House Director of Urban Policy to help them cut through federal bureaucracies. The promise sparked a standing ovation.

    He promised money for police, higher-paid teachers, transit, housing and broadband Internet. He said he would create jobs by rebuilding roads, bridges and other infrastructure projects. “That will be the cause of my presidency,” he said.

    And he announced a new program to offer matching grants that encourage businesses, government and university leaders to collaborate on regional economic clusters, such as the North Carolina Research Triangle Park and Nashville’s entertainment cluster. The campaign said the proposal would cost $200 million a year and would be funded by improving government efficiency.

    ___

    On the Net:

    http://www.barackobama.com

    http://www.johnmccain.com/

    Email Story IM Story Printable View Yahoo! Buzz RECOMMEND THIS STORY
    Recommend It:

    Average (371 votes)
    » Recommended Stories
    Full Coverage: 2008 Presidential Election
    Off the Wires
    Ohio Democrats get pro-Obama message AP, 33 minutes ago Obama: McCain would leave cities cash-strapped Reuters, Sat Jun 21, 5:55 PM ET News Stories
    Obama’s Decision Is Biggest Threat Yet to Already-Troubled Public Campaign Financing System at The New York Times, Jun 20 Obama out of system, but not out of character Politico via Yahoo! News, Jun 20 Opinion & Editorials
    Bring It On at The New York Times, Jun 21 A Heretic’s Advice To Obama at The Washington Post, Jun 21 Elections
    Ohio Democrats get pro-Obama message AP Clinton, Obama could help each other financially AP Analysis: McCain hampered by campaign missteps AP Obama alienates the editors Politico Today on the presidential campaign trail AP Most Viewed – Politics
    McCain closes the cash gap with Obama Politico Obama widens lead over McCain: Newsweek poll Reuters Bush says Democrats keep blocking his energy plans AP Analysis: McCain hampered by campaign missteps AP Ohio Democrats get pro-Obama message AP Politics Video
    Small Protest Group Blasts Obama On Elian CBS4 Miami – 2 hours, 4 minutes ago New Polls Show Obama Leads in Fl, Nationwide CBS4 Miami – 1 hour, 59 minutes ago Obama A Hit With Mayors, Promises Urban Agenda CBS4 Miami – 1 hour, 59 minutes ago Eye on the First Ladies ABC News – 58 minutes ago Related Video
    Obama: Mayors need partner in White House
    AP
    Show Him the Money
    ABC News
    » All news video

    AP Photo: Democratic presidential candidate, Sen. Barack Obama, D-Ill., speaks at the United States Conference of Mayors… Slideshow: Barack Obama
    News Search
    Search

    Related Searches:

    Democrat Barack Obama
    federal bureaucracies
    North Carolina Research Triangle Park
    Florida Everglades restoration efforts
    Elsewhere on the Web
    Politico: Five places Obama and Clinton should go
    ABC News: Obama-Clinton Sparks Fly at Key Meeting
    McClatchy Newspapers: McCain, GOP best Obama and Dems in May fundraising
    Election 08
    Issue #1
    In towns like Flint, Michigan, the top campaign issue is the economy, not race.
    McCain sets personal fund-raising record

    Obama, Clinton to campaign together

    Analysis: Obama chose winning over his word

    See primary results and latest poll numbers

    Yahoo! News Topic Pages
    State-by-state election coverage via a series of in-depth topic pages. Good Morning Yahoo!1 man, 1 day, 100 skydives
    Play Speed-jumping feat is all for
    a good causeSee today’s talked-about videos YAHOO! Tech

    Got Gadgets?
    Reviews, help and how-to advice for technology.
    ADVERTISEMENT

    Add headlines to your personalized My Yahoo! page
    (About My Yahoo! and RSS)
    Race for ’08 – John McCain
    Add to My Yahoo! Add to RSSRace for ’08 – Barack Obama
    Add to My Yahoo! Add to RSSElections Wires
    Add to My Yahoo! Add to RSSElections 2008
    Add to My Yahoo! Add to RSS» More news feeds

    NEWS ALERTS
    Get an alert when there are new stories about:

    Barack Obama
    Democrat Barack Obama
    federal bureaucracies
    North Carolina Research Triangle Park
    Florida Everglades restoration efforts

    » More alerts

  59. citizenclo says:

    Reuters – Samedi 21 juin, 23h13BÂLE (Reuters) – Les Russes ont créé la sensation en sortant les Pays-Bas de très belle manière 3-1 après prolongation pour se qualifier pour les demi-finales de l’Euro 2008 samedi au stade Saint-Jacques de Bâle.

    (Publicité)
    Les joueurs de Guus Hiddink, outsiders de la rencontre après le brillant parcours des Néerlandais en phase de groupe, ont piégé les Pays-Bas à leur propre jeu offensif en se montrant plus entreprenants du début à la fin de la rencontre.

    Ils se sont imposés par des buts de Dmitry Torbinsky à la 112e et d’Andreï Arshavin à la 116e.

    Le score était de 1-1 à la fin du temps réglementaire, Roman Pavlyuchenko ayant ouvert le score pour les Russes à la 56e avant que Ruud van Nistelrooy égalise à la 86e.

    Les Russes affronteront le vainqueur du dernier quart de finale entre l’Espagne et l’Italie dimanche à Vienne. La demi-finale aura lieu jeudi dans la capitale autrichienne.

    C’est la première fois que les Russes se retrouvent dans le dernier carré de l’Euro de football.

    Les Pays-Bas n’avaient plus été éliminés en quart de finale d’un Euro depuis 1996. Ils avaient été demi-finalistes en 2000 et 2004.

    Jean-Stéphane Brosse

  60. citizenclo says:

    PARIS (Reuters) – L’incident ayant entraîné l’intervention des pompiers à l’ancien siège de la BNP, à Paris, semblait réglé samedi en fin d’après-midi, a-t-on constaté sur place.

    (Publicité)
    Vers 18h30, aucune fumée ne s’échappait plus du bâtiment, boulevard des Italiens, dans le IXe arrondissement, la grande échelle était repliée et les pompiers pliaient des lances d’arrosage sur le trottoir.

    Les pompiers et les policiers présents se sont refusés à tout commentaire et aucun porte-parole des pompiers, de la police ou de la banque n’était joignable dans l’immédiat.

    Quelques minutes auparavant, une épaisse fumée blanche s’échappait d’une bouche d’aération située sur le toit du bâtiment devant lequel deux véhicules de pompiers étaient stationnés, dont une grande échelle dressée vers les étages supérieurs.

    Jean-Baptiste Vey

  61. Un Tunisien est mort au centre de rétention de Vincennes
    21/06/2008 | 21H24
    Un Tunisien de 41 ans est décédé samedi en fin d’après-midi au centre de rétention administrative (CRA) de Vincennes. Des tensions et des incidents ont régulièrement lieu dans ce centre.

  62. Par Terra Nova | Think tank progressiste | 20/06/2008 | 14H06

    Le Conseil des ministres a adopté, le 18 juin 2008, le projet de loi “Création et Internet” porté par la ministre de la Culture, Christine Albanel. Le texte est très mal accueilli par les internautes et le débat fait rage. Cet article proposé par le Think Tank Terra Nova est signé par l’avocat Jean-Baptiste Soufron et le président de l’association des audionautes Aziz Ridouan.

    Jugeant le système pénal actuel inadapté à une fraude de masse, le gouvernement prétend avec la loi “Création et Internet” lui substituer un dispositif pédagogique et préventif de “riposte graduée”. Le projet comporte deux groupes de dispositions:

    Il transforme l’Autorité de régulation des mesures techniques par une Haute autorité de la diffusion des œuvres et de la protection des droits sur Internet (Hadopi), en lui transférant des pouvoirs très importants, qui relevaient auparavant du juge judiciaire et de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).

    Il met en place un mécanisme intitulé “riposte graduée” qui présente les caractéristiques suivantes:

    -une nouvelle infraction spécifique à Internet, fondée sur la non-surveillance de sa connexion Internet, et qui vient s’ajouter et non se substituer au délit de contrefaçon déjà existant

    -à cette infraction, sont associés trois niveaux de mesures: l’avertissement, l’avertissement par lettre recommandée et la suspension de l’accès Internet

    -la création d’une liste noire des internautes

    Ce projet est critiquable sur de nombreux plans:

    -le projet reste vague quant à son champ d’application. Il crée une procédure de sanction que l’on peut juger disproportionnée, d’autant plus que les voies de recours sont peu efficaces. Il repose sur une logique répressive, d’interdiction et de liste noire, d’autant plus contestable qu’elle va concerner des millions d’internautes dans le pays.

    -le projet ne règlera pas la crise du disque car il ne repose pas sur un modèle économique réaliste. Il a été rédigé sans consulter la commission de contrôle des sociétés de gestion, hébergée par la Cour des comptes et qui est aujourd’hui celle qui détient le plus de données sur le marché de la culture et sur son développement dans le numérique.

    -le projet est en contradiction avec les engagements européens de la France et avec la politique prônée par l’Union européenne.

    -le projet est un frein au développement d’Internet et de l’économie numérique en France. Il soulève un tollé dans le monde de l’Internet et s’avère particulièrement inadapté, de par son caractère spécifiquement français et son côté disproportionné.

    Dans ces conditions, il est nécessaire de remettre à plat ce projet de loi, beaucoup plus répressif que le rapport Olivennes dont il est censé s’inspirer, en demandant la rédaction d’un rapport de qualité scientifique, par l’autorité de contrôle des sociétés de gestion, et en le portant auprès des instances européennes.

    Un projet disproportionné beaucoup plus répressif que la simple “riposte graduée” revendiquée

    Le projet de loi “Création et Internet” est issu du rapport présenté par Denis Olivennes sur le piratage des œuvres sur Internet. Conformément à ses recommandations, le projet propose notamment la mise en place d’un mécanisme de “riposte graduée”. Mais contrairement à la logique qui prévalait dans le rapport Olivennes, ce terme ne désigne plus un système d’information et de prévention. Il consiste à créer une infraction nouvelle, assortie de sanctions spécifiques, qui vont beaucoup plus loin que de simples avertissements, et à transférer certaines compétences de la CNIL et du juge judiciaire à une nouvelle autorité administrative, la Haute autorité de la diffusion des œuvres et de la protection des droits sur Internet (Hadopi).

    La riposte graduée n’est pas une gradation des sanctions infligées aux internautes, mais c’est une infraction supplémentaire infligée à l’Internet. Malgré son nom, la “riposte graduée” n’est pas une gradation des sanctions destinée à adoucir le rapport entre ayants droit et internautes. C’est une infraction supplémentaire, spécifique à Internet et qui vient en complément de la contrefaçon pour alourdir l’arsenal judiciaire proposé aux ayants droit. Pourquoi? Parce qu’il est très difficile d’identifier juridiquement l’auteur d’un délit de contrefaçon sur Internet.

    La seule personne identifiée est le titulaire d’une connexion Internet (via son adresse IP enregistrée chez son fournisseur d’accès Internet). Mais elle n’en est pas forcément la seule utilisatrice. L’auteur d’un téléchargement illégal ne peut donc pas être, en droit, confondu avec le titulaire de la connexion. C’est pourquoi la loi DADVSI (du 1er août 2006 relative au droit d’auteur et aux droits voisins dans la société de l’information) avait instauré une obligation de surveillance de sa connexion, mais elle n’était assortie d’aucune sanction.

    Le projet de loi institue un délit de non-surveillance, dont est rendu coupable le titulaire de la connexion lorsque sa connexion est utilisée pour un téléchargement illégal, quel qu’en soit l’auteur réel.

    Plutôt que d’adapter le droit existant, le projet de loi “Création et Internet” vise à créer un nouveau régime juridique pour l’Internet, mais dans la seule perspective d’offrir des actions supplémentaires aux ayants droit. Il part du principe que le droit actuel ne suffit pas alors que des procès pour contrefaçon numérique sont régulièrement dressés, et qu’il est déjà possible de saisir le juge en référé pour obtenir une décision, y compris d’ailleurs une décision de suspension de l’abonnement.

    Concrètement, le projet prévoit trois groupes de mesures :

    Après un seul avertissement sans recours, la possibilité de couper l’accès des citoyens à Internet

    Le premier groupe de mesures relève de la nouvelle autorité: l’avertissement par email, la lettre recommandée, puis la suspension de l’accès Internet pour une période de un à douze mois. A première vue, les termes employés pourraient laisser croire qu’il s’agit d’une gradation et qu’il faut commencer par alerter deux fois avant de couper l’accès Internet. Mais en réalité, tel que le projet est aujourd’hui rédigé, il suffit à l’autorité d’envoyer une première recommandation non suivie d’effet avant de déclencher la procédure de suspension.

    Le procédé est d’autant plus blâmable que ces recommandations ne pourront pas faire l’objet d’un recours immédiat. Les internautes qui estimeraient avoir reçu un avertissement à tort ne pourront le contester qu’après que l’autorité a pris une décision de suspension, c’est-à-dire qu’ils devront attendre que leur accès Internet soit coupé pour expliquer que la procédure est viciée.

    La possibilité de prendre toutes mesures en référé

    Le second groupe de sanctions relève du tribunal de grande instance et consiste à prendre toute mesure visant à prévenir l’atteinte à un droit d’auteur sur Internet, y compris le filtrage, la suspension, la restriction d’accès, et ce à l’encontre de toute personne. Elle pourra donc viser non seulement les utilisateurs d’Internet, mais également les hébergeurs ou les fournisseurs d’accès. Le champ d’application du projet de loi “Création et Internet” va donc bien au-delà de la simple “riposte graduée”.

    Une sanction qui dure, avec la constitution de listes noires de citoyens interdits d’accès à Internet

    Enfin, le projet prévoit de créer des listes d’internautes qui n’auront plus le droit de s’abonner à Internet pendant la durée de leur condamnation, que les fournisseurs d’accès à Internet seront obligés de respecter, la contestation en justice n’étant en principe pas suspensive. Là encore, le champ d’application du projet de loi va bien au-delà de la simple “riposte graduée”, surtout quand on sait l’importance qu’a prise Internet dans la vie quotidienne des Français aujourd’hui. Ne plus avoir d’abonnement, c’est être privé de la possibilité de recevoir des emails chez soi, de travailler à distance ou de faire des démarches administratives en ligne.

    Un projet qui ne repose pas sur un modèle économique réaliste

    Le rapport Olivennes avait posé clairement les enjeux économiques: la crise du disque est structurelle, le basculement des usages des supports physiques (CD, DVD) vers le numérique est irréversible, les offres légales sur Internet sont inadaptées. C’est pourquoi il faut inventer de nouvelles solutions liées aux usages numériques. Mais les propositions du projet de loi sont en contradiction avec l’ensemble de “l’état de l’art” sur la question, tant au niveau français qu’au niveau international. En France par exemple, dans le rapport officiel du professeur Jean Cédras remis à Renaud Donnedieu De Vabres, “l’idée d’une réponse graduée automatique, aussi séduisante qu’elle ait pu apparaître [au gouvernement français et aux ayant droits], doit donc être abandonnée”. Tour à tour, la CNIL et l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) ont critiqué ce texte, tout comme, du coté de la société civile, l’UFC-Que Choisir, les associations d’internautes et de nombreux politiques.

    Un projet élaboré sans avoir consulté la commission permanente de contrôle des sociétés de perception et de réparation des droits

    Instaurée par une loi du 1er août 2000, elle contrôle les comptes et la gestion des 27 sociétés chargées de la gestion collective des droits d’auteurs et des droits voisins. Le champ de ce contrôle peut être caractérisé par le montant des sommes versées par les redevables aux sociétés particulièrement chargées de la perception des droits, soit plus de 1,2 milliard d’euros en 2006. À ce jour, elle a publié cinq rapports annuels.

    C’est aujourd’hui la seule autorité à disposer de données représentatives du marché de la culture, et à en maîtriser les modèles économiques. Sa consultation était indispensable à tout projet de loi sur le sujet.

    Un projet méconaissant “l’état de l’art” international sur le sujet

    De nombreux auteurs étrangers réfléchissent à la mise en place de mécanismes de “levier” semblables à notre copie privée plutôt qu’à l’instauration de nouvelles sanctions (cf. Lawrence Lessig à Stanford, Jonathan Zittrain à Oxford, Jamie Boyle à Duke, Yochai Benkler à NYU ou Terry Fisher à Harvard). Mais sur ces questions, le rapport de référence est aujourd’hui le rapport Gowers remis en 2006 à Gordon Brown.

    Celui-ci proposait notamment :

    -la création de nouvelles exceptions au droit d’auteur qui seraient adaptées à l’environnement numérique

    -la précision de l’exception de copie privée afin que les utilisateurs soient rassurés sur la possibilité de copier les œuvres de supports en supports (d’un CD à un MP3 par exemple)

    -l’autorisation pour les bibliothèques de copier et préserver sur différents formats les œuvres qui peuvent se détériorer ou n’existent qu’en format démodé

    -la garantie de ne pas profiter du passage au numérique pour étendre les droits des ayants droit.

    Un projet élaboré en contradiction avec les orientations juridiques et politiques européennes

    Le rapport Gowers rappelle aussi que l’Union européenne s’est saisie de la question, qui est devenue un enjeu européen.

    Un texte contraire au droit européen

    Le projet “Création et Internet” paraît contraire à la directive 2001/29/CE sur l’harmonisation de certains aspects du droit d’auteur dans la société de l’information. Cette directive impose aux Etats membres de créer un régime pour éviter le contournement des mesures techniques de protection. La directive a été transposée en France avec la loi DADVSI: la loi protège ainsi les droits d’auteur numériques (“DRM”: digital rights management) en rendant illégal et en sanctionnant leur contournement.

    Or le projet de loi propose de revenir sur ce dispositif et d’abandonner les mesures techniques par les ayants droit, en contradiction directe avec les obligations imposées par la directive. C’est donc une épée de Damoclès qui pèse sur le dispositif: à l’occasion d’actions contentieuses, les tribunaux, administratifs ou judiciaires pourraient écarter la loi pour inconventionnalité.

    Un texte contraire aux orientations politiques européennes

    Le 10 avril 2008, à l’initiative de Michel Rocard, le Parlement européen a pris position sur la “riposte graduée”. Il a engagé les États membres “à éviter l’adoption de mesures allant à l’encontre des droits de l’homme, des droits civiques et des principes de proportionnalité, d’efficacité et d’effet dissuasif, telles que l’interruption de l’accès à Internet”. Ce vote démontre l’absence de consensus sur ces questions, l’illégitimité de la solution française et la nécessité de renvoyer les discussions à un niveau européen, le plus rapidement possible.

    La nécessité d’une remise à plat fondée sur le dialogue avec les différents acteurs nationaux et internationaux pour développer un modèle économique de la culture sur Internet

    Pour l’ensemble de ces motifs, ce projet de loi est coupé des réalités. De manière symptomatique, il ne parle pas de créer un nouveau modèle économique pour la culture dans l’univers numérique, mais de développer “l’offre légale” existante, dont tous les spécialistes s’accordent à dire qu’elle est inadaptée et sans avenir. Il prend pour acquis le besoin de créer des sanctions spécifiques alors qu’aucun autre pays ne l’a jamais fait.

    Il part du principe qu’il n’existe pas de solutions alternatives alors que cela fait déjà plusieurs années que les sociétés de gestion collective perçoivent et redistribuent la taxe copie privée sur les supports numériques comme les baladeurs mp3.

    Il tient pour un succès le fait qu’un Français sur deux ait accès à Internet alors que cela place seulement la France au 11e rang des pays européens. Il impose une législation contraignante pour les intermédiaires techniques et les fournisseurs de service alors même que la France peine à susciter l’investissement dans le secteur du numérique et à créer des startups d’envergure internationale.

    En conséquence, ce projet de loi ne correspond pas à la réalité des usages de l’Internet aujourd’hui. Il ne correspond pas plus à la réalité des modèles économiques. Et il prend des risques juridiques inconsidérés qui peuvent retarder durablement le développement de l’Internet et du marché de la culture en France. Il est aujourd’hui nécessaire de reprendre l’étude du modèle économique de la création.

    Il serait par exemple possible de commander un rapport à la commission de contrôle des sociétés de gestion, puis d’ouvrir des négociations sur ce sujet au niveau européen afin d’arriver à un mécanisme global et capable de créer un marché de la culture respectueux des ayants droit, des internautes et des industriels.

    En partenariat avec :

    ► Lire aussi: Internet: la loi sur le piratage expliquée aux nuls (1/3)

    internet olivennes piratage téléchargement terra nova
    2343 visites 14 vote(s)

    En notant les commentaires pour leur pertinence, vous en facilitez la lecture. Les moins bien notés se replient d’eux-même mais peuvent s’ouvrir d’un clic. Pour pouvoir commenter et noter, merci de vous inscrire. Les commentaires sont fermés après sept jours. Pour en savoir plus, lire la charte des commentaires.

    Editorama | Humaniste détaché 16H54 20/06/2008
    Sanctions : ce gouvernement n’a que ce mot à la bouche !! Pour aborder des sujets tels qu’internet, il faut des connaissances, des compétences et du recul. Je doute que notre ministre de la culture détienne ces qualités oh combien primordiales pour assumer un ministère. En plus, la pression des lobbys est telle qu’une fois encore la France se dirige vers du repressif au détriment de l’éducatif et de l’incitatif.
    Certes l’extraordianire réservoir de ressources que représente internet doit être manoeuvré avec précaution, mais certainement pas censuré. Le faire serait le meilleur moyen d’encourager les fraudeurs. Apprenons internet aux enfants, aux parents, démystifions-le pour mieux l’appréhender. C’est le meilleur moyen d’en conserver l’ambition d’origine : relier les peuples et favoriser les échanges.

    9 vote(s) »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    Jaùsep | 17H45 20/06/2008
    Un gouvernement rétrograde qui va nous renvoyer en un seul mandat dans l’obscurantisme du haut moyen âge!

    7 vote(s) »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    Coldo | Cadre Parisien 17H09 20/06/2008
    Quel dommage que cet article ne propose aucune autre solution autre que: “commander un rapport à la commission”…
    Il faut m’expliquer comment on peut “créer un marché de la culture respectueux des ayants droit, des internautes et des industriels” sans sanctionner les pirates…

    Cet article sent le pleurnichage des gars qui sentent qu’ils vont devoir arrêter de pomper illégalement des films sur le web…

    14 vote(s) »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    fermtag 17H15 20/06/2008
    Fraude *de masse* ? Et c’est la « masse » qui est en tors. Il y a comme un problème dès la définition, il me semble…

    4 vote(s) »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    la champenoise 17H24 20/06/2008
    Quelque soit le sujet, avec ce gouvernement, c’est toujours sanctions, sanctions, sanctions….

    7 vote(s) »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    Jaùsep | 17H52 20/06/2008
    C’est sûr!…

    Mais toutes ces contraintes ont un dénominateur commun: Notre fric!..

    Et après sanction, sanction, sanction…
    Il y a succion, succion, succion…

    C’est pas un panier de crabes là-haut, c’est un banc de sangsues!

    6 vote(s) »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    kawouede 18H53 20/06/2008
    C’était la journée dédiée à la culture libre aujourd’hui
    http://www.lepost.fr/article/2008/06/19/1211272_libre-acces-journee-dedi

    2 vote(s) »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    Laurent-Weppe 19H01 20/06/2008
    Le plus gros problème de ce projet de loi est qu’il tient du simulacre: avec des dizaines de millions d’internautes, un grand nombre ayant accès au haut débit et au téléchargement de masse, et, pour la France seule, une masse d’information qui se compte en exaoctets (un exaoctet = 1099,5 milliards de megaoctets), toute politique qui ressemble de près ou de loin à une ligne maginot virtuelle est un foutage de gueule: avec 15 millions d’abonnets ADSL, la solution à l’heure actuelle privilégiée est d’utiliser un appareil répressif archi violent sur quelques centaines “pirates” informatiques (soit quelque chose aux alentours de 0,0001% de l’ensemble des utilisateurs) en espérant que cela fera peur aux autres et les rendra dociles, en faisant mine d’espérer que les utilisateurs d’internet ne trouveront pas vite la parade.

    Cette loi ne réussira pas grand chose, à part peut-être pourir la vie d’internautes hiostoire de masquer le manque d’imagination des pouvoirs publics.

    2 vote(s) »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    Coldo | Cadre Parisien 23H10 20/06/2008
    Puisque les pouvoirs publics manquent d’imagination, pouvez-vous nous dire quelles sont vos idées pour lutter contre le piratage ?

    0 vote »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    Jaùsep | 14H21 21/06/2008
    Dati va inventer le bracelet informatique…
    On le placera sur les sabots des mules!

    0 vote »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    peredespeuples 01H37 21/06/2008
    Ils sont vichy, soyons pirates !

    1 vote »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    Jaùsep | 14H24 21/06/2008
    Pour ceux qui sont givenchy, soyons boules puantes!

    0 vote »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    parousnik 02H30 21/06/2008
    Et plus moyen de se connecter au réseau voltaire de France… La Liberté est en prison…quand les assassins et leurs complices dictent leurs lois.

    0 vote »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    parousnik 02H30 21/06/2008
    Et plus moyen de se connecter au réseau voltaire de France… La Liberté est en prison…quand les assassins et leurs complices dictent leurs lois.

    0 vote »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    Redab 19H18 21/06/2008
    Ce projet de loi montre clairement que l’entourage des ministres-présidents-conseillers… est complètement inculte dans ce monde qui se construit dans tous les pays. Et en plus il est intitulé “Création et Internet”: franchement il ne s’agit plus de gauche-droite-verts…, il s’agit de connaissances de base des mécanismes de création avec Internet.
    Par contre le rapport du think tank Terra Nova est très intéressant. Tous ces “hauts” fonctionnaires devraient plancher dessus et le comprendre, ainsi que tous ceux qui sont dans le processus de décision: journalistes, politiques… Ensuite seulement on peut discuter, pas avant. Mais c’est sans doute trop tard, il y a tellement de Visionaires qui savent Tout.
    Effectivement une telle loi peut être un coup d’arrêt de développement d’un pays: c’est très sérieux et non partisan.

    0 vote »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    sur le même sujet
    Culture téléchargée, abonnements confisqués
    Internet: la loi sur le piratage expliquée aux nuls (1/3)
    Téléchargement: la Cnil aurait émis un avis négatif sur le projet Olivennes
    En crise, l’industrie du disque opte pour la méthode Coué
    Fichiers: la France menacée “d’endormissement”
    dans la même rubrique
    Hi-tech
    Une pétition en faveur du “point.bzh” recueille 17000 signatures
    Un avatar de Second Life consomme autant d’électricité qu’un Brésilien
    Téléphones portables: “Il n’y a pas de raison de s’affoler”
    Internet: la loi sur le piratage expliquée aux nuls (1/3)
    La Wii sans manette, le futur de l’interactif
    Après le mobile, la banane aussi peut nuire à la santé…
    Jeune chercheur en France: un statut peu enviable
    “Download day”, Firefox vise le record du monde
    Piratage sur Internet: les failles de la “riposte graduée”
    Les SMS au secours des droits de l’homme en Afrique
    Nom d’utilisateur ou adresse e-mail. : *

    Mot de passe : *

    Nouveau compte
    Mot de passe oublié

    Commentez les articles de Rue89 en vidéo avec votre webcam.

    Consultez le mode d’emploi et lancez-vous!

    Vous pouvez proposer un rectificatif à cet article. Pour cela merci de nous envoyer un message.

    Inscrivez vous à la lettre quotidienne de Rue89

    E-mail : *

    M’abonner
    Me désabonner

    Terra Nova
    Think tank progressiste

    Du même auteur :

    ► Traité européen de Lisbonne: le référendum irlandais
    ► Le foot autrement, à la sauce Rue89
    ► Mariage, virginité, laïcité: le débat sur Rue89
    ► Campagnes d’Amérique, le blog des élections US

    ► Les blogs Rue89? C’est ici!

    Les + luesLes mieux votésLes mieux notés1. Overdose de Carla Bruni dans les rédactions
    25854 visites 266 réactions 57 vote(s)

    2. Internet: la loi sur le piratage expliquée aux nuls (1/3)
    15604 visites 158 réactions 69 vote(s)

    3. Comment Michelle Obama rentre dans le moule (à gâteau)
    10684 visites 31 réactions 18 vote(s)

    4. Les étudiants en psycho au cœur d’une guerre de clochers
    7119 visites 44 réactions 26 vote(s)

    1. Trahisons et gros cachets: la guerre des festivals espagnols
    4085 visites 12 réactions 15 vote(s)

    2. Afghanistan: “Karzaï gouverne comme un chef de tribu”
    1149 visites 17 réactions 12 vote(s)

    3. Douanière, mon métier disparaît: vous en souffrirez
    2452 visites 36 réactions 24 vote(s)

    4. Internet: la loi sur le piratage expliquée aux nuls (1/3)
    15604 visites 158 réactions 69 vote(s)

    1. Overdose de Carla Bruni dans les rédactions
    25855 visites 266 réactions 57 vote(s)

    2. Internet: la loi sur le piratage expliquée aux nuls (1/3)
    15604 visites 158 réactions 69 vote(s)

    3. L’Intérieur poursuit un collectif pour des tracts antipolice
    5898 visites 138 réactions 37 vote(s)

    4. Téléphones portables: “Il n’y a pas de raison de s’affoler”
    4423 visites 79 réactions 15 vote(s)
    Monde Politique Société économie Hi-tech médias Culture Marseille
    Copyright Rue89 2007-2008 — CGU — Mentions légales — FAQ — Publicité

  63. Accord sur les importations du boeuf américain
    par RFI

    Article publié le 22/06/2008 Dernière mise à jour le 22/06/2008 à 03:05 TU

    Séoul et Washington sont enfin parvenus à un accord sur la question sensible des importations de viande de boeuf américain, sous embargo depuis cinq ans. Il aura fallu des mois de négociations et de protestations populaires pour que la Corée du Sud obtienne des Etats-Unis un renforcement des contrôles sanitaires imposés à la viande bovine américaine, notamment à cause des risques liés à la maladie de la vache folle. Cet accord devrait calmer la colère des dizaines de milliers de personnes qui manifestaient en Corée du Sud depuis plusieurs semaines.

    Imprimer l’article
    Envoyer l’article
    Réagir à l’article

    Des manifestants dansent dans les rues de Séoul pour fêter l’accord signé avec les Etats-Unis offrant des garanties supplémentaires sur la qualité sanitaire de la viande de bœuf exportée vers la Corée du Sud.
    (Photo : Reuters)
    Les manifestants et l’opposition sud-coréenne ont obtenu gain de cause. Les contrôles sanitaires sur les importations de boeuf américain en Corée du Sud seront donc renforcés, et les importations, interrompues depuis 2003 pour cause d’embargo sanitaire, devraient logiquement reprendre. Il s’agit d’un marché important puisque, avant cet embargo, la Corée du Sud était le troisième plus gros consommateur de boeuf américain et dépensait chaque année 850 millions de dollars.

    Mais cette décision, prise vendredi par Séoul et Washington, devrait surtout avoir une autre conséquence : celle de permettre la ratification d’un accord de libre-échange, signé entre les deux pays en avril 2007. Un accord historique, car il devrait permettre aux deux pays d’accroître leurs échanges d’environ 20 milliards de dollars par an.

    Mais voilà, sitôt cet accord signé, les parlementaires américains avaient prévenu : ils ne le ratifieraient pas tant que la Corée du Sud ne lèverait pas son embargo sur le boeuf américain. Séoul s’était alors engagé dans ce sens. Mais la faiblesse des contrôles sanitaires effectués avait déclenché des manifestations dans les rues de Séoul et, par ricochet, la démission du gouvernement.

    Avec le compromis, signé vendredi, ces importations devraient reprendre pour de bon. Et l’accord de libre-échange devrait enfin être ratifié.

    A lire

    Corée du Sud
    Crise du boeuf : les regrets du président sud-coréen
    19/06/2008 à 10:48 TU
    Corée du Sud
    Le gouvernement bute sur le boeuf américain
    19/06/2008 à 11:50 TU

    Manifestations anti-boeuf américain en Corée
    Championnat d’Europe des nations

    Euro 2008 de footballQui pour présider l’Europe des 16 ? Dernière mise à jour le 21/06/2008 à 22:14 TU

    A la Une

    Corée du Sud / Etats-UnisAccord sur les importations du boeuf américain22/06/2008 à 03:05 TU

    Algérie/FranceLes Algériens veulent plus de visas21/06/2008 à 23:11 TU
    NigeriaNouvelle attaque contre une installation pétrolière21/06/2008 à 22:56 TU
    IranLes barrages à sec 21/06/2008 à 17:46 TU

    Les autres titres

    JO de Pékin / TibetUn parcours placé sous haute sécurité21/06/2008 à 14:44 TU
    NépalLes maoïstes quittent le gouvernement21/06/2008 à 03:54 TU

    ZimbabwePrésidentielle : l’opposition entretient le suspense20/06/2008 à 23:11 TU
    Etats-UnisHausse du prix de l’essence : les Américains roulent moins21/06/2008 à 03:01 TU
    Cuba / Union européenneUne « énorme hypocrisie »21/06/2008 à 06:57 TU
    PétroleDes avancées avant la conférence de Jeddah20/06/2008 à 16:09 TU

  64. http://www.rue89.com/medias

    Par Terra Nova | Think tank progressiste | 20/06/2008 | 14H06

    Le Conseil des ministres a adopté, le 18 juin 2008, le projet de loi “Création et Internet” porté par la ministre de la Culture, Christine Albanel. Le texte est très mal accueilli par les internautes et le débat fait rage. Cet article proposé par le Think Tank Terra Nova est signé par l’avocat Jean-Baptiste Soufron et le président de l’association des audionautes Aziz Ridouan.

    Jugeant le système pénal actuel inadapté à une fraude de masse, le gouvernement prétend avec la loi “Création et Internet” lui substituer un dispositif pédagogique et préventif de “riposte graduée”. Le projet comporte deux groupes de dispositions:

    Il transforme l’Autorité de régulation des mesures techniques par une Haute autorité de la diffusion des œuvres et de la protection des droits sur Internet (Hadopi), en lui transférant des pouvoirs très importants, qui relevaient auparavant du juge judiciaire et de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).

    Il met en place un mécanisme intitulé “riposte graduée” qui présente les caractéristiques suivantes:

    -une nouvelle infraction spécifique à Internet, fondée sur la non-surveillance de sa connexion Internet, et qui vient s’ajouter et non se substituer au délit de contrefaçon déjà existant

    -à cette infraction, sont associés trois niveaux de mesures: l’avertissement, l’avertissement par lettre recommandée et la suspension de l’accès Internet

    -la création d’une liste noire des internautes

    Ce projet est critiquable sur de nombreux plans:

    -le projet reste vague quant à son champ d’application. Il crée une procédure de sanction que l’on peut juger disproportionnée, d’autant plus que les voies de recours sont peu efficaces. Il repose sur une logique répressive, d’interdiction et de liste noire, d’autant plus contestable qu’elle va concerner des millions d’internautes dans le pays.

    -le projet ne règlera pas la crise du disque car il ne repose pas sur un modèle économique réaliste. Il a été rédigé sans consulter la commission de contrôle des sociétés de gestion, hébergée par la Cour des comptes et qui est aujourd’hui celle qui détient le plus de données sur le marché de la culture et sur son développement dans le numérique.

    -le projet est en contradiction avec les engagements européens de la France et avec la politique prônée par l’Union européenne.

    -le projet est un frein au développement d’Internet et de l’économie numérique en France. Il soulève un tollé dans le monde de l’Internet et s’avère particulièrement inadapté, de par son caractère spécifiquement français et son côté disproportionné.

    Dans ces conditions, il est nécessaire de remettre à plat ce projet de loi, beaucoup plus répressif que le rapport Olivennes dont il est censé s’inspirer, en demandant la rédaction d’un rapport de qualité scientifique, par l’autorité de contrôle des sociétés de gestion, et en le portant auprès des instances européennes.

    Un projet disproportionné beaucoup plus répressif que la simple “riposte graduée” revendiquée

    Le projet de loi “Création et Internet” est issu du rapport présenté par Denis Olivennes sur le piratage des œuvres sur Internet. Conformément à ses recommandations, le projet propose notamment la mise en place d’un mécanisme de “riposte graduée”. Mais contrairement à la logique qui prévalait dans le rapport Olivennes, ce terme ne désigne plus un système d’information et de prévention. Il consiste à créer une infraction nouvelle, assortie de sanctions spécifiques, qui vont beaucoup plus loin que de simples avertissements, et à transférer certaines compétences de la CNIL et du juge judiciaire à une nouvelle autorité administrative, la Haute autorité de la diffusion des œuvres et de la protection des droits sur Internet (Hadopi).

    La riposte graduée n’est pas une gradation des sanctions infligées aux internautes, mais c’est une infraction supplémentaire infligée à l’Internet. Malgré son nom, la “riposte graduée” n’est pas une gradation des sanctions destinée à adoucir le rapport entre ayants droit et internautes. C’est une infraction supplémentaire, spécifique à Internet et qui vient en complément de la contrefaçon pour alourdir l’arsenal judiciaire proposé aux ayants droit. Pourquoi? Parce qu’il est très difficile d’identifier juridiquement l’auteur d’un délit de contrefaçon sur Internet.

    La seule personne identifiée est le titulaire d’une connexion Internet (via son adresse IP enregistrée chez son fournisseur d’accès Internet). Mais elle n’en est pas forcément la seule utilisatrice. L’auteur d’un téléchargement illégal ne peut donc pas être, en droit, confondu avec le titulaire de la connexion. C’est pourquoi la loi DADVSI (du 1er août 2006 relative au droit d’auteur et aux droits voisins dans la société de l’information) avait instauré une obligation de surveillance de sa connexion, mais elle n’était assortie d’aucune sanction.

    Le projet de loi institue un délit de non-surveillance, dont est rendu coupable le titulaire de la connexion lorsque sa connexion est utilisée pour un téléchargement illégal, quel qu’en soit l’auteur réel.

    Plutôt que d’adapter le droit existant, le projet de loi “Création et Internet” vise à créer un nouveau régime juridique pour l’Internet, mais dans la seule perspective d’offrir des actions supplémentaires aux ayants droit. Il part du principe que le droit actuel ne suffit pas alors que des procès pour contrefaçon numérique sont régulièrement dressés, et qu’il est déjà possible de saisir le juge en référé pour obtenir une décision, y compris d’ailleurs une décision de suspension de l’abonnement.

    Concrètement, le projet prévoit trois groupes de mesures :

    Après un seul avertissement sans recours, la possibilité de couper l’accès des citoyens à Internet

    Le premier groupe de mesures relève de la nouvelle autorité: l’avertissement par email, la lettre recommandée, puis la suspension de l’accès Internet pour une période de un à douze mois. A première vue, les termes employés pourraient laisser croire qu’il s’agit d’une gradation et qu’il faut commencer par alerter deux fois avant de couper l’accès Internet. Mais en réalité, tel que le projet est aujourd’hui rédigé, il suffit à l’autorité d’envoyer une première recommandation non suivie d’effet avant de déclencher la procédure de suspension.

    Le procédé est d’autant plus blâmable que ces recommandations ne pourront pas faire l’objet d’un recours immédiat. Les internautes qui estimeraient avoir reçu un avertissement à tort ne pourront le contester qu’après que l’autorité a pris une décision de suspension, c’est-à-dire qu’ils devront attendre que leur accès Internet soit coupé pour expliquer que la procédure est viciée.

    La possibilité de prendre toutes mesures en référé

    Le second groupe de sanctions relève du tribunal de grande instance et consiste à prendre toute mesure visant à prévenir l’atteinte à un droit d’auteur sur Internet, y compris le filtrage, la suspension, la restriction d’accès, et ce à l’encontre de toute personne. Elle pourra donc viser non seulement les utilisateurs d’Internet, mais également les hébergeurs ou les fournisseurs d’accès. Le champ d’application du projet de loi “Création et Internet” va donc bien au-delà de la simple “riposte graduée”.

    Une sanction qui dure, avec la constitution de listes noires de citoyens interdits d’accès à Internet

    Enfin, le projet prévoit de créer des listes d’internautes qui n’auront plus le droit de s’abonner à Internet pendant la durée de leur condamnation, que les fournisseurs d’accès à Internet seront obligés de respecter, la contestation en justice n’étant en principe pas suspensive. Là encore, le champ d’application du projet de loi va bien au-delà de la simple “riposte graduée”, surtout quand on sait l’importance qu’a prise Internet dans la vie quotidienne des Français aujourd’hui. Ne plus avoir d’abonnement, c’est être privé de la possibilité de recevoir des emails chez soi, de travailler à distance ou de faire des démarches administratives en ligne.

    Un projet qui ne repose pas sur un modèle économique réaliste

    Le rapport Olivennes avait posé clairement les enjeux économiques: la crise du disque est structurelle, le basculement des usages des supports physiques (CD, DVD) vers le numérique est irréversible, les offres légales sur Internet sont inadaptées. C’est pourquoi il faut inventer de nouvelles solutions liées aux usages numériques. Mais les propositions du projet de loi sont en contradiction avec l’ensemble de “l’état de l’art” sur la question, tant au niveau français qu’au niveau international. En France par exemple, dans le rapport officiel du professeur Jean Cédras remis à Renaud Donnedieu De Vabres, “l’idée d’une réponse graduée automatique, aussi séduisante qu’elle ait pu apparaître [au gouvernement français et aux ayant droits], doit donc être abandonnée”. Tour à tour, la CNIL et l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) ont critiqué ce texte, tout comme, du coté de la société civile, l’UFC-Que Choisir, les associations d’internautes et de nombreux politiques.

    Un projet élaboré sans avoir consulté la commission permanente de contrôle des sociétés de perception et de réparation des droits

    Instaurée par une loi du 1er août 2000, elle contrôle les comptes et la gestion des 27 sociétés chargées de la gestion collective des droits d’auteurs et des droits voisins. Le champ de ce contrôle peut être caractérisé par le montant des sommes versées par les redevables aux sociétés particulièrement chargées de la perception des droits, soit plus de 1,2 milliard d’euros en 2006. À ce jour, elle a publié cinq rapports annuels.

    C’est aujourd’hui la seule autorité à disposer de données représentatives du marché de la culture, et à en maîtriser les modèles économiques. Sa consultation était indispensable à tout projet de loi sur le sujet.

    Un projet méconaissant “l’état de l’art” international sur le sujet

    De nombreux auteurs étrangers réfléchissent à la mise en place de mécanismes de “levier” semblables à notre copie privée plutôt qu’à l’instauration de nouvelles sanctions (cf. Lawrence Lessig à Stanford, Jonathan Zittrain à Oxford, Jamie Boyle à Duke, Yochai Benkler à NYU ou Terry Fisher à Harvard). Mais sur ces questions, le rapport de référence est aujourd’hui le rapport Gowers remis en 2006 à Gordon Brown.

    Celui-ci proposait notamment :

    -la création de nouvelles exceptions au droit d’auteur qui seraient adaptées à l’environnement numérique

    -la précision de l’exception de copie privée afin que les utilisateurs soient rassurés sur la possibilité de copier les œuvres de supports en supports (d’un CD à un MP3 par exemple)

    -l’autorisation pour les bibliothèques de copier et préserver sur différents formats les œuvres qui peuvent se détériorer ou n’existent qu’en format démodé

    -la garantie de ne pas profiter du passage au numérique pour étendre les droits des ayants droit.

    Un projet élaboré en contradiction avec les orientations juridiques et politiques européennes

    Le rapport Gowers rappelle aussi que l’Union européenne s’est saisie de la question, qui est devenue un enjeu européen.

    Un texte contraire au droit européen

    Le projet “Création et Internet” paraît contraire à la directive 2001/29/CE sur l’harmonisation de certains aspects du droit d’auteur dans la société de l’information. Cette directive impose aux Etats membres de créer un régime pour éviter le contournement des mesures techniques de protection. La directive a été transposée en France avec la loi DADVSI: la loi protège ainsi les droits d’auteur numériques (“DRM”: digital rights management) en rendant illégal et en sanctionnant leur contournement.

    Or le projet de loi propose de revenir sur ce dispositif et d’abandonner les mesures techniques par les ayants droit, en contradiction directe avec les obligations imposées par la directive. C’est donc une épée de Damoclès qui pèse sur le dispositif: à l’occasion d’actions contentieuses, les tribunaux, administratifs ou judiciaires pourraient écarter la loi pour inconventionnalité.

    Un texte contraire aux orientations politiques européennes

    Le 10 avril 2008, à l’initiative de Michel Rocard, le Parlement européen a pris position sur la “riposte graduée”. Il a engagé les États membres “à éviter l’adoption de mesures allant à l’encontre des droits de l’homme, des droits civiques et des principes de proportionnalité, d’efficacité et d’effet dissuasif, telles que l’interruption de l’accès à Internet”. Ce vote démontre l’absence de consensus sur ces questions, l’illégitimité de la solution française et la nécessité de renvoyer les discussions à un niveau européen, le plus rapidement possible.

    La nécessité d’une remise à plat fondée sur le dialogue avec les différents acteurs nationaux et internationaux pour développer un modèle économique de la culture sur Internet

    Pour l’ensemble de ces motifs, ce projet de loi est coupé des réalités. De manière symptomatique, il ne parle pas de créer un nouveau modèle économique pour la culture dans l’univers numérique, mais de développer “l’offre légale” existante, dont tous les spécialistes s’accordent à dire qu’elle est inadaptée et sans avenir. Il prend pour acquis le besoin de créer des sanctions spécifiques alors qu’aucun autre pays ne l’a jamais fait.

    Il part du principe qu’il n’existe pas de solutions alternatives alors que cela fait déjà plusieurs années que les sociétés de gestion collective perçoivent et redistribuent la taxe copie privée sur les supports numériques comme les baladeurs mp3.

    Il tient pour un succès le fait qu’un Français sur deux ait accès à Internet alors que cela place seulement la France au 11e rang des pays européens. Il impose une législation contraignante pour les intermédiaires techniques et les fournisseurs de service alors même que la France peine à susciter l’investissement dans le secteur du numérique et à créer des startups d’envergure internationale.

    En conséquence, ce projet de loi ne correspond pas à la réalité des usages de l’Internet aujourd’hui. Il ne correspond pas plus à la réalité des modèles économiques. Et il prend des risques juridiques inconsidérés qui peuvent retarder durablement le développement de l’Internet et du marché de la culture en France. Il est aujourd’hui nécessaire de reprendre l’étude du modèle économique de la création.

    Il serait par exemple possible de commander un rapport à la commission de contrôle des sociétés de gestion, puis d’ouvrir des négociations sur ce sujet au niveau européen afin d’arriver à un mécanisme global et capable de créer un marché de la culture respectueux des ayants droit, des internautes et des industriels.

    En partenariat avec :

    ► Lire aussi: Internet: la loi sur le piratage expliquée aux nuls (1/3)

    internet olivennes piratage téléchargement terra nova
    2343 visites 14 vote(s)

    En notant les commentaires pour leur pertinence, vous en facilitez la lecture. Les moins bien notés se replient d’eux-même mais peuvent s’ouvrir d’un clic. Pour pouvoir commenter et noter, merci de vous inscrire. Les commentaires sont fermés après sept jours. Pour en savoir plus, lire la charte des commentaires.

    Editorama | Humaniste détaché 16H54 20/06/2008
    Sanctions : ce gouvernement n’a que ce mot à la bouche !! Pour aborder des sujets tels qu’internet, il faut des connaissances, des compétences et du recul. Je doute que notre ministre de la culture détienne ces qualités oh combien primordiales pour assumer un ministère. En plus, la pression des lobbys est telle qu’une fois encore la France se dirige vers du repressif au détriment de l’éducatif et de l’incitatif.
    Certes l’extraordianire réservoir de ressources que représente internet doit être manoeuvré avec précaution, mais certainement pas censuré. Le faire serait le meilleur moyen d’encourager les fraudeurs. Apprenons internet aux enfants, aux parents, démystifions-le pour mieux l’appréhender. C’est le meilleur moyen d’en conserver l’ambition d’origine : relier les peuples et favoriser les échanges.

    9 vote(s) »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    Jaùsep | 17H45 20/06/2008
    Un gouvernement rétrograde qui va nous renvoyer en un seul mandat dans l’obscurantisme du haut moyen âge!

    7 vote(s) »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    Coldo | Cadre Parisien 17H09 20/06/2008
    Quel dommage que cet article ne propose aucune autre solution autre que: “commander un rapport à la commission”…
    Il faut m’expliquer comment on peut “créer un marché de la culture respectueux des ayants droit, des internautes et des industriels” sans sanctionner les pirates…

    Cet article sent le pleurnichage des gars qui sentent qu’ils vont devoir arrêter de pomper illégalement des films sur le web…

    14 vote(s) »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    fermtag 17H15 20/06/2008
    Fraude *de masse* ? Et c’est la « masse » qui est en tors. Il y a comme un problème dès la définition, il me semble…

    4 vote(s) »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    la champenoise 17H24 20/06/2008
    Quelque soit le sujet, avec ce gouvernement, c’est toujours sanctions, sanctions, sanctions….

    7 vote(s) »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    Jaùsep | 17H52 20/06/2008
    C’est sûr!…

    Mais toutes ces contraintes ont un dénominateur commun: Notre fric!..

    Et après sanction, sanction, sanction…
    Il y a succion, succion, succion…

    C’est pas un panier de crabes là-haut, c’est un banc de sangsues!

    6 vote(s) »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    kawouede 18H53 20/06/2008
    C’était la journée dédiée à la culture libre aujourd’hui
    http://www.lepost.fr/article/2008/06/19/1211272_libre-acces-journee-dedi

    2 vote(s) »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    Laurent-Weppe 19H01 20/06/2008
    Le plus gros problème de ce projet de loi est qu’il tient du simulacre: avec des dizaines de millions d’internautes, un grand nombre ayant accès au haut débit et au téléchargement de masse, et, pour la France seule, une masse d’information qui se compte en exaoctets (un exaoctet = 1099,5 milliards de megaoctets), toute politique qui ressemble de près ou de loin à une ligne maginot virtuelle est un foutage de gueule: avec 15 millions d’abonnets ADSL, la solution à l’heure actuelle privilégiée est d’utiliser un appareil répressif archi violent sur quelques centaines “pirates” informatiques (soit quelque chose aux alentours de 0,0001% de l’ensemble des utilisateurs) en espérant que cela fera peur aux autres et les rendra dociles, en faisant mine d’espérer que les utilisateurs d’internet ne trouveront pas vite la parade.

    Cette loi ne réussira pas grand chose, à part peut-être pourir la vie d’internautes hiostoire de masquer le manque d’imagination des pouvoirs publics.

    2 vote(s) »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    Coldo | Cadre Parisien 23H10 20/06/2008
    Puisque les pouvoirs publics manquent d’imagination, pouvez-vous nous dire quelles sont vos idées pour lutter contre le piratage ?

    0 vote »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    Jaùsep | 14H21 21/06/2008
    Dati va inventer le bracelet informatique…
    On le placera sur les sabots des mules!

    0 vote »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    peredespeuples 01H37 21/06/2008
    Ils sont vichy, soyons pirates !

    1 vote »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    Jaùsep | 14H24 21/06/2008
    Pour ceux qui sont givenchy, soyons boules puantes!

    0 vote »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    parousnik 02H30 21/06/2008
    Et plus moyen de se connecter au réseau voltaire de France… La Liberté est en prison…quand les assassins et leurs complices dictent leurs lois.

    0 vote »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    parousnik 02H30 21/06/2008
    Et plus moyen de se connecter au réseau voltaire de France… La Liberté est en prison…quand les assassins et leurs complices dictent leurs lois.

    0 vote »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    Redab 19H18 21/06/2008
    Ce projet de loi montre clairement que l’entourage des ministres-présidents-conseillers… est complètement inculte dans ce monde qui se construit dans tous les pays. Et en plus il est intitulé “Création et Internet”: franchement il ne s’agit plus de gauche-droite-verts…, il s’agit de connaissances de base des mécanismes de création avec Internet.
    Par contre le rapport du think tank Terra Nova est très intéressant. Tous ces “hauts” fonctionnaires devraient plancher dessus et le comprendre, ainsi que tous ceux qui sont dans le processus de décision: journalistes, politiques… Ensuite seulement on peut discuter, pas avant. Mais c’est sans doute trop tard, il y a tellement de Visionaires qui savent Tout.
    Effectivement une telle loi peut être un coup d’arrêt de développement d’un pays: c’est très sérieux et non partisan.

    0 vote »
    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

    sur le même sujet
    Culture téléchargée, abonnements confisqués
    Internet: la loi sur le piratage expliquée aux nuls (1/3)
    Téléchargement: la Cnil aurait émis un avis négatif sur le projet Olivennes
    En crise, l’industrie du disque opte pour la méthode Coué
    Fichiers: la France menacée “d’endormissement”
    dans la même rubrique
    Hi-tech
    Une pétition en faveur du “point.bzh” recueille 17000 signatures
    Un avatar de Second Life consomme autant d’électricité qu’un Brésilien
    Téléphones portables: “Il n’y a pas de raison de s’affoler”
    Internet: la loi sur le piratage expliquée aux nuls (1/3)
    La Wii sans manette, le futur de l’interactif
    Après le mobile, la banane aussi peut nuire à la santé…
    Jeune chercheur en France: un statut peu enviable
    “Download day”, Firefox vise le record du monde
    Piratage sur Internet: les failles de la “riposte graduée”
    Les SMS au secours des droits de l’homme en Afrique
    Nom d’utilisateur ou adresse e-mail. : *

    Mot de passe : *

    Nouveau compte
    Mot de passe oublié

    Commentez les articles de Rue89 en vidéo avec votre webcam.

    Consultez le mode d’emploi et lancez-vous!

    Vous pouvez proposer un rectificatif à cet article. Pour cela merci de nous envoyer un message.

    Inscrivez vous à la lettre quotidienne de Rue89

    E-mail : *

    M’abonner
    Me désabonner

    Terra Nova
    Think tank progressiste

    Du même auteur :

    ► Traité européen de Lisbonne: le référendum irlandais
    ► Le foot autrement, à la sauce Rue89
    ► Mariage, virginité, laïcité: le débat sur Rue89
    ► Campagnes d’Amérique, le blog des élections US

    ► Les blogs Rue89? C’est ici!

    Les + luesLes mieux votésLes mieux notés1. Overdose de Carla Bruni dans les rédactions
    25854 visites 266 réactions 57 vote(s)

    2. Internet: la loi sur le piratage expliquée aux nuls (1/3)
    15604 visites 158 réactions 69 vote(s)

    3. Comment Michelle Obama rentre dans le moule (à gâteau)
    10684 visites 31 réactions 18 vote(s)

    4. Les étudiants en psycho au cœur d’une guerre de clochers
    7119 visites 44 réactions 26 vote(s)

    1. Trahisons et gros cachets: la guerre des festivals espagnols
    4085 visites 12 réactions 15 vote(s)

    2. Afghanistan: “Karzaï gouverne comme un chef de tribu”
    1149 visites 17 réactions 12 vote(s)

    3. Douanière, mon métier disparaît: vous en souffrirez
    2452 visites 36 réactions 24 vote(s)

    4. Internet: la loi sur le piratage expliquée aux nuls (1/3)
    15604 visites 158 réactions 69 vote(s)

    1. Overdose de Carla Bruni dans les rédactions
    25855 visites 266 réactions 57 vote(s)

    2. Internet: la loi sur le piratage expliquée aux nuls (1/3)
    15604 visites 158 réactions 69 vote(s)

    3. L’Intérieur poursuit un collectif pour des tracts antipolice
    5898 visites 138 réactions 37 vote(s)

    4. Téléphones portables: “Il n’y a pas de raison de s’affoler”
    4423 visites 79 réactions 15 vote(s)
    Monde Politique Société économie Hi-tech médias Culture Marseille
    Copyright Rue89 2007-2008 — CGU — Mentions légales — FAQ — Publicité

  65. HI FRIENDS

    WE CAN MEET IN THE TEMPLE

    THE DRAGON IS READY TO BE CATCHED

    TAKE CARE

    WATCH YOUR RIGHT
    WATCH YOUR LEFT
    AND ONLY TRUST YOUR REAL FRIENDS AND FAMILY

    STAYING ALIVE
    STAYING ONLINE

  66. MAMANKLO says:

    il faut sauver le soldat NATA—

    SOS

    LOVE

    MAMAMKLO

  67. FLAG-CAP19 says:

    Posted: 29 Jun 2008 03:44 PM CDT

    L’Espagne a battu l’Allemagne, 1 but à 0, lors de la finale de l’Euro 2008.

    L’Espagne remporte ainsi le titre de Championnat d’Europe 2008 grâce à un but solitaire de Fernando Torres.

    Résultats finale Euro 2008
    Espagne vs Allemagne : 1-0
    But : Fernando Torres (33ème) pour l’Espagne

    Tags: Espagne, Euro 2008

    Espagne vs Allemagne : finale Euro 2008

    Posted: 29 Jun 2008 10:23 AM CDT

    La finale de l’Euro 2008 aura lieu ce soir, à 20h45, entre l’Espagne et l’Allemagne.

    Les deux équipes vont s’affronter au stade Ernst-Happel.

    Finale Euro 2008
    Espagne vs Allemagne

    Tags: Espagne, Euro 2008

    10 meilleurs joueurs Euro 2008

    Posted: 29 Jun 2008 10:02 AM CDT

    L’UEFA a communiqué la liste des 10 meilleurs joueurs de l’Euro 2008.

    Le meilleur joueur de l’Euro 2008 sera élu après la finale de l’Euro entre l’Espagne et l’Allemagne.

    Meilleurs joueurs Euro 2008
    Iker Casillas (Espagne)
    Carles Puyol (Espagne)
    David Villa (Espagne)
    Marcos Senna (Espagne)
    Michael Ballack (Allemagne)
    Bastian Schweinsteiger (Allemagne)
    Hamit Altintop (Turquie)
    Andrei Arshavin (Russie)
    Luka Modric (Croatie)
    Wesley Sneijder (Pays-Bas)

    Tags: Euro 2008

    Résultats qualifications Coupe du Monde 2010 : CONCACAF

    Posted: 29 Jun 2008 06:50 AM CDT

    Programme du 3ème tour des qualifications de la Coupe du Monde 2010 pour la zone CONCACAF.

    Groupe 1 :
    Cuba
    Etats-Unis
    Guatemala
    Trinité-et-Tobago

    Groupe 2 :
    Canada
    Honduras
    Jamaïque
    Mexique

    Groupe 3 :
    Costa Rica
    Haïti
    Salvador
    Suriname

    Programme Qualification Coupe du Monde
    Groupe 1 :
    20/08/08
    Guatemala vs Etats-Unis d’Amérique
    Cuba vs Trinité-et-Tobago

    06/09/08
    Cuba vs Etats-Unis d’Amérique
    Trinité-et-Tobago vs Guatemala

    10/09/08
    Guatemala vs Cuba
    Etats-Unis d’Amérique vs Trinité-et-Tobago

    11/10/08
    Guatemala vs Trinité-et-Tobago
    Etats-Unis d’Amérique vs Cuba

    15/10/08
    Trinité-et-Tobago vs Etats-Unis d’Amérique
    Cuba vs Guatemala

    19/11/08
    Trinité-et-Tobago vs Cuba
    Etats-Unis d’Amérique vs Guatemala

    Groupe 2 :
    20/08/08
    Canada vs Jamaïque
    Mexique vs Honduras

    06/09/08
    Canada vs Honduras
    Jamaïque vs Mexique

    10/09/08
    Mexique vs Canada
    Honduras vs Jamaïque

    11/10/08
    Honduras vs Canada
    Mexique vs Jamaïque

    15/10/08
    Jamaïque vs Honduras
    Canada vs Mexique

    19/11/08
    Honduras vs Mexique
    Jamaïque vs Canada

    Groupe 3 :
    20/08/08
    Costa Rica vs Salvador
    Haïti vs Suriname

    06/09/08
    Costa Rica vs Suriname
    Salvador vs Haïti

    10/09/08
    Haïti vs Costa Rica
    Suriname vs Salvador

    11/10/08
    Suriname vs Costa Rica
    Haïti vs Salvador

    15/10/08
    Costa Rica vs Haïti
    Salvador vs Suriname

    19/11/08
    Salvador vs Costa Rica
    Suriname vs Haïti

    Résultats du 2ème tour des qualifications de la Coupe du Monde 2010 pour la zone CONCACAF.

    Résultats qualification Coupe du Monde 2010
    Sainte-Lucie – Guatemala (aller : 6-0) : 1-3
    Bahamas – Jamaïque (aller : 7-0) : 0-6
    Mexique – Belize (aller : 0-2) : 7-0
    Costa Rica – Grenade (aller : 2-2) : 3-0
    Porto Rico – Honduras (aller : 4-0) : 2-2
    Canada – Saint-Vincent-et-les Grenadines (aller : 0-3) : 4-1
    Bermudes – Trinidad et Tobago : 0-2 (aller : 1-2)
    Cuba – Antigua-et-Barbuda : 4-0 (aller : 3-4)
    Barbade – États-Unis : 0-1 (aller : 8-0)
    Guyana – Suriname : 1-2 (aller : 1-0)
    Salvador – Panama : 3-1 (aller : 1-0)
    Haïti – Antilles néerlandaises : 1-0 (aller : 0-0)

    Tags: Coupe du Monde

    Résultats qualifications Coupe du Monde 2010 : Afrique (CAF)

    Posted: 29 Jun 2008 05:56 AM CDT

    Résultats des qualifications de la Coupe du Monde 2010 pour la zone Afrique.

    Classement qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 1
    Cameroun : 10 points
    Cap-Vert : 9
    Tanzanie : 2
    Maurice : 1
    Résultats qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 1
    21 juin 2008 :
    Cameroun vs Tanzanie : 2-1
    Buts : Samuel Eto’o (67ème et 89ème) pour le Cameroun – Danny Mrwanda (78ème) pour la Tanzanie

    Cap-Vert vs Maurice Maurice : 3-1

    06/09/08
    Cap-Vert vs Cameroun

    07/09/08
    Maurice vs Tanzanie

    10/10/08
    Tanzanie vs Cap-Vert

    11/10/08
    Cameroun vs Maurice

    Classement qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 2
    Guinée : 7 pts
    Kenya : 7
    Zimbabwe : 5
    Namibie : 3
    Résultats qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 2
    22 juin 2008
    Zimbabwe vs Kenya : 0-0
    Guinée vs Namibie : 4-0

    6 septembre 2008
    Kenya vs Namibie

    7 septembre 2008
    Zimbabwe vs Guinée

    10 octobre 2008
    Namibie vs Zimbabwe
    Guinée vs Kenya

    Classement qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 3
    Bénin : 9 points
    Angola : 7
    Ouganda :7
    Niger : 0
    Résultats qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 3
    22 juin 2008
    Angola vs Ouganda : 0-0
    Bénin vs Niger : 2-0

    5 septembre 2008
    Niger vs Ouganda

    7 septembre 2008
    Bénin vs Angola

    10 octobre 2008
    Angola vs Niger

    12 octobre 2008
    Ouganda vs Bénin

    Classement qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 4
    Nigeria : 12 points
    Afrique du Sud : 4
    Sierra Leone : 4
    Guinée équatoriale : 3
    Résultats qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 4
    21 juin 2008
    Afrique du Sud vs Sierra Leone : 0-0

    Nigeria vs Guinée équatoriale : 2-0
    Buts : Aiyegbeni YAKUBU (46ème) et Ikechukwu UCHE (84ème) pour le Nigeria

    5 septembre 2008
    Sierra Leone vs Guinée équatoriale

    6 septembre 2008
    Afrique du Sud vs Nigeria

    10 octobre 2008
    Guinée équatoriale vs Afrique du Sud

    11 octobre 2008
    Nigeria vs Sierra Leone

    Classement qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 5
    Ghana : 9 points
    Libye : 9
    Gabon :6
    Lesotho : 0
    Résultats qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 5
    20 juin 2008
    Libye vs Lesotho : 4-0
    Buts : Osama SALAH (4′), Omar DAWOOD (50′), Younus AL SHIBANI (69′) et Hesham SHABAN (81′) pour la Lybie

    22 juin 2008
    Ghana vs Gabon : 2-0

    28 juin 2008
    Gabon vs Lesotho : 2-0

    5 septembre 2008
    Libye vs Ghana

    7 septembre 2008
    Lesotho vs Gabon

    11 octobre 2008
    Gabon vs Libye

    12 octobre 2008
    Ghana vs Lesotho

    Classement qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 6
    Sénégal : 8
    Algérie : 6
    Gambie : 5
    Liberia : 2
    Résultats qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 6
    30 mai 2008
    Sénégal – Algérie : 1-0
    But : Faye (80ème) pour le Sénégal

    1 juin 2008
    Libéria – Gambie : 1-1
    But : Makor (82′) pour le Liberia

    6 juin 2008
    Algérie – Libéria : 3-0
    Buts : Djebour (15′), Ziani (20′ et 50′) pour l’Algerie

    8 juin 2008
    Gambie – Sénégal : 0-0

    15 juin 2008
    Libéria – Sénégal : 2-2
    Buts : Deo (78′) et Mackor (88′) pour le Libéria – Diouf (47′) et Gueye (55′) pour le Sénégal

    20 juin 2008 :
    Algérie – Gambie : 1-0
    But : Antar YAHIA (33′) pour l’Algerie

    21 juin 2008
    Sénégal – Libéria : 3-1
    Buts : Ibrahima SONKO (8′), El Hadji DIOUF (34′) et Henri CAMARA (63′) pour le Sénégal – Zah KRANGAR (90′) pour le Libéria

    5 septembre 2008
    Algérie vs Sénégal

    6 septembre 2008
    Gambie vs Libéria

    10 octobre 2008
    Sénégal vs Gambie

    12 octobre 2008
    Libéria vs Algérie

    Classement qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 7
    Côte d’Ivoire : 8 points
    Botswana : 5
    Mozambique : 4
    Madagascar : 3
    Résultats qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 7
    31/05/08
    Botswana vs Madagascar : 0-0

    01/06/08
    Côte d’Ivoire vs Mozambique : 1-0

    08/06/08
    Madagascar vs Côte d’Ivoire : 0-0
    Mozambique vs Botswana : 1-2

    14/06/08
    Botswana vs Côte d’Ivoire : 1-1

    15/06/08
    Madagascar vs Mozambique : 1-1

    22/06/08
    Mozambique vs Madagascar : 3-0
    Côte d’Ivoire vs Botswana : 4-0

    05/09/08
    Mozambique vs Côte d’Ivoire

    07/09/08
    Madagascar vs Botswana

    10/10/08
    Côte d’Ivoire vs Madagascar
    Botswana vs Mozambique

    Classement qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 8
    Maroc : 9 points
    Rwanda : 9
    Ethiopie : 6
    Mauritanie : 0
    Résultats qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 8
    31/05/08
    Rwanda vs Mauritanie : 3-0
    Maroc vs Ethiopie : 3-0

    07/06/08
    Mauritanie vs Maroc : 1-4

    08/06/08
    Ethiopie vs Rwanda : 1-2

    13/06/08
    Mauritanie vs Ethiopie : 0-1

    14/06/08
    Rwanda vs Maroc : 3-1

    21/06/08
    Maroc vs Rwanda : 2-0

    22/06/08
    Ethiopie vs Mauritanie : 6-1

    05/09/08
    Ethiopie vs Maroc

    06/09/08
    Mauritanie vs Rwanda

    10/10/08
    Maroc vs Mauritanie
    Rwanda vs Ethiopie

    Classement qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 9
    Burkina Faso : 12 points
    Tunisie : 9
    Burundi : 3
    Seychelles : 0
    Résultats qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 9
    01/06/08
    Burundi vs Seychelles : 1-0
    Tunisie vs Burkina Faso : 1-2

    07/06/08
    Seychelles vs Tunisie : 0-2
    Burkina Faso vs Burundi : 2-0

    14/06/08
    Seychelles vs Burkina Faso : 2-3

    15/06/08
    Burundi vs Tunisie : 0-1

    21/06/08
    Burkina Faso vs Seychelles : 4-1
    Tunisie vs Burundi : 2-1

    05/09/08
    Seychelles vs Burundi

    06/09/08
    Burkina Faso vs Tunisie

    10/10/08
    Tunisie vs Seychelles
    Burundi vs Burkina Faso

    Classement qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 10
    Mali : 9 points
    Congo : 6
    Tchad : 3
    Soudan : 3
    Résultats qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 10
    31/05/08
    Soudan vs Tchad : Reporté

    01/06/08
    Mali vs Congo : 4-2

    07/06/08
    Tchad vs Mali : 1-2

    08/06/08
    Congo vs Soudan : 1-0

    14/06/08
    Tchad vs Congo : 2-1
    Soudan vs Mali : 3-2

    22/06/08
    Congo vs Tchad : 2-0
    Mali vs Soudan : 3-0

    05/09/08
    Tchad vs Soudan

    07/09/08
    Congo vs Mali

    11/10/08
    Soudan vs Congo

    12/10/08
    Mali vs Tchad

    Classement qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 11
    Swaziland : 4 points
    Zambie : 4
    Togo : 3
    Résultats qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 11
    31/05/08
    Togo vs Zambie : 1-0

    08/06/08
    Swaziland vs Togo : 2-1

    15/06/08
    Swaziland vs Zambie : 0-0

    21/06/08
    Zambie vs Swaziland : 1-0

    05/09/08
    Zambie vs Togo

    10/10/08
    Togo vs Swaziland

    Classement qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 12
    RD Congo : 9
    Egypte : 9
    Malawi : 6
    Djibouti : 0
    Résultats qualifications Coupe du Monde 2010 : groupe 12
    31/05/08
    Malawi vs Djibouti : 8-1

    01/06/08
    Egypte vs RD Congo : 2-1

    06/06/08
    Djibouti vs Egypte : 0-4

    08/06/08
    RD Congo vs Malawi : 1-0

    13/06/08
    Djibouti vs RD Congo : 0-6

    14/06/08
    Malawi vs Egypte : 1-0

    22/06/08
    RD Congo vs Djibouti : 5-1
    Egypte vs Malawi : 2-0

    05/09/08
    Djibouti vs Malawi

    07/09/08
    RD Congo vs Egypte

    10/10/08
    Egypte vs Djibouti

    11/10/08
    Malawi vs RD Congo

    Tags: Coupe du Monde

    Henrique au FC Barcelone

    Posted: 29 Jun 2008 05:12 AM CDT

    Le défenseur international brésilien du Palmeiras, Henrique, a signé un contrat avec le FC Barcelone.

    Le Barça a payé 10 millions d’euros pour s’attacher les services de Henrique.

    Henrique à signé un contrat de 5 ans avec Barcelone.

    Tags: FC Barcelone

    Maillot Real Madrid

    Posted: 29 Jun 2008 05:06 AM CDT

    Nouveau maillot du Real Madrid pour la saison 2008-2009.

    Maillot Real Madrid domicile

    Maillot gardien Real Madrid

    Le maillot du Real Madrid a été élaboré par Adidas et le sponsor des madrilènes et l’entreprise Bwin.com.

    Tags: Real Madrid

    Maillot OM

    Posted: 29 Jun 2008 04:24 AM CDT

    Nouveau maillot de l’Olympique de Marseille pour la saison 2008-2009.

    Le maillot a été élaboré par Adidas et le nouveau sponsor des marseillais et l’entreprise Direct Energie.

    Tags: Olympique de Marseille

    Miguel Veloso à la Juventus de Turin ?

    Posted: 29 Jun 2008 04:00 AM CDT

    Le milieu de terrain international portugais du Sporting, Miguel Veloso, est sur les tablettes de la Juventus de Turin.

    Déjà suivi par Arsenal, le Real Madrid et par l’Atletico Madrid, Miguel Veloso possède un nouveau candidat à son recrutement.

    Selon la presse italienne, le club de Turin est prêt à échanger l’ancien milieu de terrain de l’Olympique de Lyon, Tiago, plus 15 millions d’euros contre le passe de Miguel Veloso.

    Tags: Juventus de Turin, Miguel Veloso, Sporting CP, Tiago

    You are subscribed to email updates from Blog-football.net, seulement du football
    To stop receiving these emails, you may unsubscribe now. Email Delivery powered by FeedBurner
    Inbox too full? Subscribe to the feed version of Blog-football.net, seulement du football in a feed reader.
    If you prefer to unsubscribe via postal mail, write to: Blog-football.net, seulement du football, c/o FeedBurner, 20 W Kinzie, 9th Floor, Chicago IL USA 60610

    Répondre Transférer Inviter seulement à chatter

    Choisir la langue
    Auto
    English (US)
    English (UK)
    Deutsch
    Español
    Português (Brasil)
    Português (Portugal)
    Français
    Italiano
    Nederlands
    Polski
    Svenska
    Norsk (Bokmål)
    Suomi
    Dansk
    Български
    Hrvatski
    Magyar
    Slovenský
    Slovenščina
    Українська
    Tiếng Việt
    Ελληνικά
    Íslenska
    Bahasa Indonesia
    Català
    Český
    Eesti keel
    हिन्दी
    Lietuvių
    Română
    Русский
    Filipino
    Hebrew
    Arabic
    Bahasa Melayu
    Latin

    Nouvelle fenêtre
    Tout imprimer

    Liens commerciaux

    Classement football
    Vidéos, Résultats et la chaîne TV InfoSport en Live
    http://www.canalplus.fr

    Coupe
    Match live, résultats, classements. L’actu du foot sur Sport365.fr
    http://www.sport365.fr

    Algérie
    Vols imbattables, partout dans le monde. Départ Genève, Zurich, Bâle
    http://www.ebookers.ch

    Tous les maillots de foot
    Maillots de tous les championnats du monde et équipes nationales
    Foot.fr.Ask.com

    Circuit Touristique TATI
    Nouveau : Nos Circuits à Prix TATI Demandez un Devis en ligne Gratuit!
    Tati-Vacances.com/Circuits

    Fournitures Bureautique
    Loisirs Créatifs Arts Graphiques Papeterie écriture classement
    http://www.jkinformatique.com/

    L’actu du Foot Français
    Les bleus, la ligue 1, la coupe Résultats, news et matchs en live
    sports.lefigaro.fr/football
    Informations supplémentaires
    Demi Finale Euro »
    Vidéo Football »
    Coupe Monde Football »
    Coupe Afrique »

    À propos de ces liens

    « Boîte de réceptionArchiverSignaler comme spamSupprimerAutres actions…——–Appliquer le libellé: Nouveau libellé…‹ Préc. 2 sur 924 Suiv. ›

    Envoyez facilement des photos à partir de Gmail avec le gestionnaire de photos gratuit de Google. En savoir plus
    Vous utilisez actuellement 37 Mo (0 %) de votre espace de 6880 Mo.
    Vue Gmail : standard avec chat | standard sans chat | HTML simplifié En savoir plus
    ©2008 Google – Conditions – Accueil Google

  68. FLAG-CAP19 says:

    CHECK YOUR CLOCKS!!!

    TAKE CARE

    LOVE

  69. LUGDU-IEP-69 says:

    Mots. Les langages du politique
    Sommaire du numéro 87
    Juillet 2008

    Chrononymes. La politisation du temps
    Dossier coordonné par Paul Bacot, Laurent Douzou, Jean-Paul Honoré

    Paul Bacot, Laurent Douzou, Jean-Paul Honoré. Chrononymes. La politisation du temps

    Olivier Christin. Ancien Régime. Pour une approche comparative du vocabulaire historiographique

    Erwan Sommerer. Une démocratie illégitime. La década infame dans le discours populiste argentin

    Carmela Lettieri. L’Italie et ses Années de plomb. Usages sociaux et significations politiques d’une dénomination temporelle

    Julien Fragnon, Aurélia Lamy. L’Après-11 septembre ou l’étiologie d’un monde qui change. Unicité sémantique et pluralité référentielle

    Pierre Lavelle. Chrononymes japonais

    Paul Bacot, Laurent Douzou, Jean-Paul Honoré. Onomastique politique. Eléments de bibliographie

    Varia

    Nicolas Hubé. Le courrier des lecteurs. Une parole journalistique profane?

    Eugénie Saitta. Les journalistes politiques et leurs sources. D’une rhétorique de l’expertise critique à une rhétorique du «cynisme»

    Comptes rendus de lecture

    Actualité bibliographique. Les langages du politique

    Résumés / Abstracts / Compendios

    Toutes les informations sur la revue Mots. Les langages du politique figurent dans le document joint.

    Merci de bien vouloir excuser d’éventuels envois multiples.

  70. LEMONDE.FR says:

    Nicolas Sarkozy décline ses priorités économiques pour la présidence de l’UE
    LEMONDE.FR | 30.06.08 | 21h54 • Mis à jour le 30.06.08 | 22h01

  71. Par Emmanuel Jarry Reuters – Mardi 1 juillet, 20h52PARIS (Reuters) – La France a pris mardi pour six mois la présidence de l’Union européenne dans un climat de doute, accentué par plusieurs couacs, après le “non” irlandais au traité institutionnel de Lisbonne et la valse-hésitation polonaise.

    (Publicité)
    “La présidence française s’ouvre dans un contexte qui n’est pas facile”, a admis Nicolas Sarkozy à l’issue d’un entretien avec José Manuel Barroso au palais de l’Elysée, où deux drapeaux européens flottaient au-dessus du perron de la cour d’honneur.

    Le président de la Commission européenne a pour sa part souligné que le chef de l’Etat français et lui-même auraient souhaité “un horizon plus dégagé sur le plan institutionnel”.

    “Dans une Europe une nouvelle fois à l’épreuve, nous devons plus que jamais faire l’Europe par la preuve”, a-t-il dit, comme après le déjeuner qui avait réuni auparavant le Premier ministre François Fillon, le gouvernement et les commissaires européens.

    Le président polonais Lech Kaczynski avait fait savoir dans la matinée qu’il n’entendait pas signer le traité de Lisbonne, pourtant approuvé par la Diète – une incertitude qui s’ajoute aux hésitations de la République tchèque.

    Nicolas Sarkozy, qui a négocié âprement en 2007 avec Lech Kaczynski le futur traité, a dit ne pas imaginer que son homologue de Varsovie “puisse remettre en cause sa propre signature” et confirmé qu’il prendrait prochainement contact avec lui.

    Les dirigeants européens doivent assumer les choix qu’ils ont fait, a pour sa part dit José Manuel Barroso : “Vingt-sept Etats membres ont signé le traité de Lisbonne, c’est donc à 27 que nous devons achever ce que nous avons entrepris”.

    Nicolas Sarkozy et José Manuel Barroso, qui vont devoir coopérer pendant six mois, ont fait assaut d’amabilité.

    Le président de la Commission a ainsi déclaré que la présidence française était “une chance exceptionnelle” pour l’Europe dans les circonstances actuelles.

    “Ce dont nous avons besoin aujourd’hui le plus, c’est de courage politique et d’un langage de vérité, et le président Sarkozy ne manque ni de l’un, ni de l’autre”, a-t-il dit.

    Il a glissé dans sa déclaration un message à l’adresse de Nicolas Sarkozy, qui reprochait encore lundi soir sur France 3 à la Banque centrale européenne de trop se préoccuper de lutte contre l’inflation et pas assez de croissance économique.

    “Le courage politique, c’est aussi de ne pas céder à la tentation de rendre Bruxelles responsable de tous les maux à la moindre difficulté politique”, a dit José Manuel Barroso, qui a aussi insisté sur la nécessité de lutter contre l’inflation, “première menace qui pèse sur le pouvoir d’achat des citoyens”.

    MANDELSON BOUDE SARKOZY

    Il a cependant assorti ce message d’un hommage à la volonté montrée, selon lui, par le président français d’”établir un autre type de relations avec les institutions communautaires”.

    “Ça ne veut pas dire qu’on soit toujours d’accord, mais je tiens à souligner l’esprit nouveau qu’il y a maintenant dans le rapport entre la France et les institutions européennes.”

    Le président français a pour sa part salué l’”autorité” et la “compétence” du président de la Commission avec qui il a dit partager la même analyse “sur l’essentiel des dossiers”.

    “Je veux redire ma confiance personnelle dans le président Barroso”, a dit Nicolas Sarkozy, qui a assuré “parfaitement” connaître la règle du jeu qui veut que la présidence de l’Union “soit au service de toute l’Europe et pas simplement du pays qui, provisoirement, préside l’UE.”

    Tous deux ont ensuite rejoint sous l’Arc de triomphe décoré aux couleurs de l’UE le président du Parlement européen Hans-Gert Pöttering, le Haut-Représentant pour la politique étrangère Javier Solana, le gouvernement français, et les commissaires européens venus à la mi-journée de Bruxelles en Thalys.

    Tous les commissaires sauf un : le Britannique Peter Mandelson, chargé du commerce, avait déjà repris le train pour Marseille, qui accueille mercredi la 7e conférence des ministres du Commerce de la région euro-méditerranéenne.

    La “bête noire” de Nicolas Sarkozy a également boudé le dîner offert mardi soir par le président français aux commissaires européens à l’Elysée.

    Dans la journée, il avait poursuivi par l’intermédiaire de son porte-parole sa guérilla verbale avec le président français.

    Mardi soir, Nicolas Sarkozy a accusé le commissaire, et le directeur général de l’OMC, le Français Pascal Lamy, de vouloir accepter un accord sur le commerce international qui se solderait par une réduction de 20% de la production agricole européenne.

    Cette “nouvelle attaque” est “décevante”, a répliqué Peter Power, porte-parole de Mandelson. “Une telle critique et erronée et injustifiée. A un moment difficile dans les négociations commerciales internationales, l’UE doit rester unie.”

    Interrogé sur l’absence du Britannique à son dîner, Nicolas Sarkozy a ironisé : “Il devait avoir un calendrier chargé (…) C’est quelqu’un que je connais depuis bien longtemps, qui doit certainement être ravi de la publicité que je n’hésite pas à lui faire quand je suis en désaccord avec lui.”

    “J’aurais été ravi d’accueillir M. Mandelson”, a-t-il ajouté. “C’est partie remise.”

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Recommander cette dépêche
    Moyenne (0 votes)Recommander: Dépêches les plus recommandées »
    ——————————————————————————–

    Articles liés : Union Européenne
    Le Mercosur condamne la xénophobie européenne et les subventions agricoles
    AFP – Mardi 1 juillet, 22h52
    La gauche française donne ses priorités pour l’Union européenne
    Reuters – Mardi 1 juillet, 22h18
    Présidence UE: déclaration commune Hollande, Buffet, Chevènement
    AFP – Mardi 1 juillet, 20h56
    Sarkozy prend les rênes de l’UE dans un climat alourdi par la Pologne
    AFP – Mardi 1 juillet, 20h45
    La Commission européenne tente de relancer l’europe sociale.
    euronews – Mardi 1 juillet, 20h33Articles liés : À la une
    Angelina Jolie admise dans une maternité de Nice
    Reuters – il y a 2 heures 43 minutes
    Haute couture: Christian Lacroix chérit ses fabuleux insectes
    Reuters – Mardi 1 juillet, 22h24
    La gauche française donne ses priorités pour l’Union européenne
    Reuters – Mardi 1 juillet, 22h18
    L’Union africaine appelle à un “gouvernement d’unité nationale” au Zimbabwe
    AFP – Mardi 1 juillet, 22h01
    Drame de Carcassonne: mise en examen du tireur, démission du chef de l’armée de terre
    AFP – Mardi 1 juillet, 21h35
    Forums de discussion

  72. KLO888 says:

    La libération d’Ingrid Bétancourt minute par minute
    LEMONDE.FR | 03.07.08 | 00h24 • Mis à jour le 03.07.08 | 01h19

  73. KLO888 says:

    Réagir (2) Classer E-mail Imprimer Partager

    Partager:

  74. KLO888 says:

    IL FAUT IMAGINER LA BLOGGEUSE HEUREUSE—

    CK

  75. KLO888 says:

    citizenclo.wordpress.com/2008/05/28/chronique-onusienne/#comments

  76. PIRATESFROMOUCHY says:

    http://citizenclo.wordpress.com/2008/05/28/chronique-onusienne/#comments

    COMMENT VA LA NAVIGATION, LES MOUSSES QUE TAIRE?

    BONS VENTS
    CC&CO

  77. LOVE'SPIRATES says:

    A MéDITER:

    “LES SECRETS D’UN PRINCE SONT INFINIS, ET INFINIES LES CHOSES QU’IL DOIT PRENDRE EN CONSIDéRATION.

    C’EST POURQUOI IL EST TéMéRAIRE DE JUGER PRéCIPITAMMENT SES ACTIONS, CAR BIEN SOUVENT CE QUE TU CROIS QU’IL FAIT POUR UN MOTIF, IL LE FAIT POUR UN AUTRE,

    ET CE QUI TE SEMBLE FAIT AU HASARD OU IMPRUDEMMENT EST FAIT à DESSEIN ET FORT PRUDEMMENT.

    RICORDI 154
    Conseils et avertissements en matière politique et privée
    EDITIONS IVREA, PAGE 170
    POSTED BY CG IN LS CITY

  78. LOVE'SPIRATES says:

    QUI A UN CODE PéNAL SOUS LA MAIN?


    C.

  79. LOVE'SPIRATES says:

    Committee on the Elimination CERD/08/24
    of Racial Discrimination 11 August 2008

    COMMITTEE ON THE ELIMINATION OF RACIAL DISCRIMINATION CONSIDERS REPORTS OF SWITZERLAND

    The Committee on the Elimination of Racial Discrimination has considered the fourth to sixth periodic reports of Switzerland on how that State party is fulfilling its obligations under the International Convention on the Elimination of All Forms of Racial Discrimination.

    Christine Schraner Burgener, Ambassador, Assistant Director of the Directorate of Public International Law in the Federal Department of Foreign Affairs of Switzerland, introducing the report, highlighted that the increase of procedures against racism and discrimination, which had been implemented in the Criminal Code, represented an essential tool against ring-wing extremism, racism and anti-discrimination. In addition, the Aid to Victims of Offences Act of 4 October 1991 had been revised in 2007 to include protection for the victims and their families who had suffered from violent or racially discriminatory acts. That amendment would enter into force in January 2009.

    Michele Galizia, Head of the Service for Combating Racism in the Federal Department of Home Affairs of Switzerland, also introducing the report, said that the most important assignment given to the Federal Commission against Racism was to critically observe and comment on the general situation in Switzerland. A central task of the Commission was also to serve a coordination role for the Service for Combating Racism, along with financial support for projects to facilitate coordination and to help civil society actors to pursue their goals in combating racism. From 2001 to 2005, 15 million Swiss francs had been allocated for projects against racism and in defence of human rights. Those funds supported projects in the fields of education, awareness-raising and prevention. More than 500 of the 1,000 projects submitted had been financed. Based on the success of those projects, the Federal Council had decided in 2005 to continue its commitment by supporting prevention and awareness-raising on a long-term basis.

    In preliminary concluding remarks, Pierre-Richard Prosper, the Committee Expert serving as country Rapporteur for the report of Switzerland, noted progress made since 2002, in particular the improvements in the criminal law and with regard to police training. The Committee would request a survey from all the Cantons, which would be helpful in assessing the measures across the board taken to combat these issues. A number of issues remained to be addressed. In particular, the Committee would expect leadership from the Government in addressing discrimination with a top-down approach, and that it be at the forefront in changing the mindsets of its citizens, to be a champion for this cause.

    Questions were raised by Committee Experts on a number of issues, including rising hostility towards Blacks and Muslim community; a lack of data on ethnically motivated violence, and concerns over the inability of Switzerland to follow-up on requests for such data within a reasonable time frame; the extent and scope of competence given to Cantons, and how their sovereignty affected the State party’s obligations and commitments to the Convention; the situation of the Roma and travellers, in particular, the non-inclusion of teaching in Roma languages in schools; a lack of institutions to monitor efforts to combat racism and racial discrimination; the rise and increase in police brutality and the lack of data on in that regard; and a move towards more restrictive policies for immigrants and asylum-seekers.

    The Committee reviewed the report of Switzerland over two meetings and will issue its concluding observations and recommendations at the end of the session on 15 August.

    Switzerland is one of the 173 States parties to the International Convention on the Elimination of All Forms of Racial Discrimination and is obligated to submit periodic reports on implementation of the provisions of the Convention. It is also one of the 53 States parties who have recognized the competence of the Committee under article 14 of the Convention to consider communications from individuals or groups of individuals claiming to be victims of a violation by States parties of any of the rights set forth in the Convention.

    Switzerland’s delegation, which presented the report, included representatives from the Permanent Mission of Switzerland to the United Nations Office at Geneva; the Federal Departments of Foreign Affairs, Police Justice and Home Affairs; the Police of the Canton of Zurich; the Geneva Department of Institutions; and the Population Services of Lausanne.

    When the Committee reconvenes on Monday, 11 August at 3 p.m., it will begin consideration of the seventeenth and eighteenth periodic reports of Sweden.

    Report of Switzerland

    The fourth, fifth and the sixth periodic reports of the Swiss Confederation, submitted in one document (CERD/C/CHE/6), notes that, as of the end of 2004, permanent residents in Switzerland numbered 7,415,102, of whom 20.6 per cent did not have Swiss nationality. The number of permanently resident foreigners was 23,756 (1.6 per cent), and the proportion of persons holding short-term residence permits (maximum validity: 12 months) rose by 57 per cent, whereas the proportion of foreigners with longer-term permits was virtually unchanged. In 2004, the number of new applications for asylum declined more heavily in Switzerland than elsewhere in Europe. At the end of 2004, there were 79,374 people living in Switzerland under asylum-related residence permits: 30.6 per cent of them had refugee status; 29.5 per cent had been temporarily admitted to the country; and 17.9 per cent were awaiting enforcement of a final decision.

    With regard to Switzerland’s policies on racial discrimination, on 30 September 2004 members of Parliament formally requested the Federal Council to state whether it considered radical Islamism a threat to Switzerland. In its reply, the Federal Council emphasized a clear distinction between Islam and Islamism, between religion and ideology, and stated that it did not consider that Islam generally incited to violence or was not peaceful. Moreover, changes to the Ordinance on the Integration of Foreigners came into force on 1 February 2006, with an aim to improve the integration of foreigners. The legislature refers expressly to the importance of foreigners’ taking their share of responsibility. They are called on to respect the law and democratic principles and to make efforts to integrate. Those efforts include learning a national language and demonstrating willingness to participate in economic life and acquire a skill. Swiss authorities are empowered to require persons from third countries who will be serving as religious leaders or teaching their native language or culture to undergo language and integration training before entering Switzerland. In addition, each Canton is required to set up an office to deal with integration matters. Furthermore, pursuant to the new Federal Act on Foreign Nationals, they can benefit from family reunification three years after the decision on provisional admission. The revised version of the Ordinance also contains incentives to integrate in that the degree of integration is taken into account in the decision (which may, in certain circumstances, be an early decision) to grant a permanent residence permit or order removal or expulsion.

    Presentation of Report and Responses by the Delegation to Written Questions Submitted in Advance

    CHRISTINE SCHRANER BURGENER, Ambassador, Assistant Director of the Directorate of Public International Law in the Federal Department of Foreign Affairs of Switzerland, introducing the report and responding to questions submitted in advance by the Committee, said that all human beings, regardless of their race, colour of their skin, or ethnic origin had the right to freedom and dignity. Switzerland had always respected the principles of equality and non-discrimination. In January 2006, Mr. Doudou Diène, the Special Rapporteur on Contemporary Forms of Racism, had visited Switzerland and the Commissioner for Human Rights from the Council of Europe had also paid a visit to Switzerland since its last report. In addition, on 8 May 2008, Switzerland had been one of the first countries to answer questions from the Human Rights Council in the context of its Universal Periodic Review process, in which a number of issues on discrimination and human rights were addressed. The periodic reports of Switzerland being considered today had been published on the Internet, and reflected the situation in Switzerland as of 2006.

    With regard to the Federal structure and the implementation of the Convention in Switzerland, Ms. Schraner Burgener said that Switzerland was part of the monist tradition, which meant that as soon as international laws or international instruments were approved or adopted they were directly applicable in the State, and thus there was no need for special laws to be adopted into the legal framework of the State. Those norms were binding whether in the legislative executive or the judiciary spheres. Switzerland had a strong federalist system as well, where all the Cantons enjoyed full sovereignty in the exercise of fundamental freedoms, such as in education, law enforcement and health care. The sectoral approach ensured protection of various forms of discrimination to various groups of people.

    Ms. Schraner Burgener highlighted that the increase of procedures against racism and discrimination, which had been implemented in article 261 of the Criminal Code on racial discrimination, represented an essential tool against ring-wing extremism, racism and anti-discrimination. There had been enhanced jurisprudence since that article came into effect. Whereas Switzerland did not have a legal principle to declare organizations criminal, it had a principle to ban them. As for assistance to victims of discrimination, the Aid to Victims of Offences Act of 4 October 1991 had been revised in 2007 to include protection for the victims and their families who had suffered from violent or racially discriminatory acts. That amendment would enter into force in January 2009.

    On prevention and education measures, adopting laws were not enough to combat racially motivated tendencies in society. Prejudices concerning skin colour and culture needed to be combated, noted Ms. Schraner Burgener.

    Concerning procedures for naturalization and citizenship, the Federal Constitution protected persons against discrimination based on their origin. According to the Federal Tribunal the Cantons had to be competent to decide cases at the Cantonal level. Reacting to those decisions, several Cantons had adopted their procedures for naturalization in that regard. A number of parliamentary initiatives had been submitted in both houses of Parliament on the subject, and a law on nationality had been passed which enshrined the right of recourse for those whose cases were rejected.

    On combating police brutality, Ms. Schraner Burgener said that the police forces were under the competence of the Cantons. Some Cantons deliberately recruited minorities for the police force, which had proven to greatly assist in conflicts that were culturally sensitive. In-depth and ongoing training was the basis of the police activities. Human rights represented an essential component in all police schools in Switzerland. Information exchange meetings and reform courses had also been conducted regularly.

    The Federal Commission against Racism was not officially organized under the Paris Principles; however, it carried out work as a national agency, Ms. Schraner Burgener said. In the Universal Periodic Review, Switzerland had declared that it was prepared to create a national human rights institution in charge of the promotion of all human rights, which was presently being discussed with the Government.

    Regarding Switzerland’s immigration and integration policy, Ms. Schraner Burgener said that the “three circles” model for the classification of foreigners had been abandoned and replaced by a binary model. That system distinguished between nationals of the European Union and nationals of other States, was based on treaties concluded with the States in question and was consistent with the Convention. The aim of the new legislation on aliens’ integration was to create a framework that favoured equality and equal opportunity in public life. That equality would be manifested in the areas of schools, training and the employment markets.

    With regard to the situation of the Travellers (Roma and Yenish), the State attached great importance to assisting the fate of that group, Ms. Schraner Burgener observed. The Government had allocated a total of 750,000 Swiss francs for the years 2007 to 2011 for national measures and projects, currently under way, which would, for instance, improve their living conditions.

    On the prohibition of discrimination in the private sector, a number of provisions had been adopted to guarantee fundamental rights as laid out in the Federal Constitution. On the implementation and programme of action of the Durban Conference, Switzerland had been committed to efforts to multiply its instruments in fighting to eliminate discrimination and raise awareness of those problems. Criminal measures had an impact, but political and social measures were needed for a long-term impact in this regard, Ms. Schraner Burgener concluded.

    MICHELE GALIZIA, Head of the Service for Combating Racism in the Federal Department of Home Affairs of Switzerland, also introducing the report and responding to questions submitted in advance, said that Switzerland’s mandate required the Service for Combating Racism to actively promote antiracist measures inside and outside the Administration and to stand up for its citizens wherever necessary. At the same time, the Service was part of the Administration; its opinions reflected the official point of view.

    The practical aspects of the differentiated and broadly supported policies against racism in Switzerland were covered under the two institutions at the federal level: the Federal Commission against Racism and Federal Service for Combating Racism, which together, were responsible for combating racism in Switzerland, Mr. Galizia said. The Federal Commissioner against Racism was mandated to observe the application of anti-racist legislation. It also had an Ombudsman function. The most important assignment given to the Commission by the Federal Council was to critically observe and comment on the general situation in Switzerland. Attacks by politicians against that critical role had been regularly rejected by the Federal Council. For example, in 2007, in answering a question in Parliament, the Federal Council had stated: “It was the duty of an extra-Parliamentary commission to deal with a subject, to elaborate a well-established opinion and to put it up for discussion. These commissions had been allowed to express their opinions without being censured. They could not be limited to serving a given policy”.

    A central task of the Commission was also to serve a coordination role for the Service for Combating Racism, along with financial support for projects to facilitate coordination and to help civil society actors to pursue their goals in combating racism. From 2001 to 2005, 15 million Swiss francs had been allocated to a five-year fund for projects against racism and in defence of human rights. Those funds supported projects in the fields of education, awareness-raising and prevention. More than 500 of the 1,000 projects submitted had been financed. Furthermore, based on the success of those projects, the Federal Council had decided in 2005 to continue its commitment by supporting prevention and awareness-raising on a long-term basis.

    Mr. Galizia noted that the Commission against Racism and the Service for Combating Racism had different but complementary roles and tasks. Some ways in which the two institutions had collaborated was in the elaboration of specific modules against discrimination for the education of police corps; networking and supporting know-how transfer among the counselling centres for victims of racism; and in elaborating a legal guidebook for victims of racism.

    Oral Questions by Experts

    PIERRE-RICHARD PROSPER, the Committee Expert serving as country Rapporteur for the report of Switzerland, noted that in Switzerland’s system of Government the Confederation recognized the sovereignty of the Cantons to the full extent that each Canton had their own courts, law enforcement administrations and other such institutions that would normally be left to the Federal Government. That structure had led to differences and inconsistencies, which had been expressed by the delegation and was evident throughout the report. It was positive that the referendum provided the people with a voice in how their country was governed. However, the Supreme Court could not contest the outcome of any referendum and, as such, he wondered what the result would be if a Canton’s referendum was contrary to international law?

    With regard to the Constitution, was it applicable equally to all citizens, documented or undocumented? It was noted that Switzerland had stated that article 261 bis of the Criminal Code criminalized discrimination, however, was that enough? Further, was there injunctive relief against abusers? Also, for individuals engaged in those behaviours, would the Federal Government deny funding or approval for them to continue conducting their activities?

    Mr. Prosper welcomed the number of measures taken, including improvements in the integration of schools and the Service for Combating Racism, but it was clear that more work needed and more steps had to be taken. A concern remained regarding the Switzerland’s maintenance of reservations on article 4 (prohibition of propaganda or organizations that spread racial hatred).

    Hostility towards blacks and people of the Muslim community continued to be an issue despite the Committee’s having drawn Switzerland’s attention to that problem over six years ago, Mr. Prosper stressed. The situation of the Roma as well remained an issue that had not yet been addressed adequately by Switzerland.

    On the Committee’s requested for data on ethnically motivated violence, Mr. Prosper duly noted the delegation’s promise to provide that data by 2010. However, that data had been promised back in 2006, and had not been submitted. Perhaps Switzerland could consider some shortcuts or other ways of providing at least some indications to the Committee sooner. Why in fact did it take four years to come up with such data?

    Mr. Prosper was also concerned to know if it was technically possible for one Canton to reject an a file involving an asylum or nationality request based on a set of facts, while another Canton accepted that same file? It was important to know this in order for the Committee to identify any inconsistencies in the application of the law that could lead to discrimination.

    The measures taken to implement the Durban Declaration were welcomed. However, the Switzerland had failed to fully apply the provisions of the Convention, which remained a major concern for the Committee. Perhaps national action by the State was hampered by the Federal system, in which the Cantons enjoyed a good deal of autonomy. However, the Federal Government was responsible for implementing its international commitments throughout its territory, and it was therefore urged to take whatever steps were necessary to drive consensus throughout the Cantons, Mr. Prosper underscored.

    Committee Experts raised questions on, amongst others, how did the State party treat organizations that were involved in racist activities and disseminated racist ideals? Why had there been no individual communications on Switzerland? Could the State party publicize this procedure? What was the definition of travellers, Roma, Sinti and Yenish? What were the delegations views on the future of integration policies in the State and the direction it had taken? Was international law respected in the context of individual requests for nationality? Did the State party believe that racial profiling was used?

    Concerns and questions were then raised by other Committee Experts on a number of topics, among others, the situation of the Roma and Travellers, in particular a lack of teaching of their languages in schools; the lack of institutions for oversight and combating racism and racial discrimination; the rise and increase of police brutality and the lack of data on in that regard; a lack of federal control regarding recruitment of minorities into law enforcement bodies, which were under the purview of the Cantons; the shared burden of proof on victims in discrimination cases; and more restrictive policies for immigrants and asylum-seekers, as reflected in the new immigration policy. Many Experts noted that since Switzerland’s last review in 2002 not only had the situation with regard to discrimination not improved, but it had in fact become worse. Several Experts also complained that they had personally suffered discrimination at the hands of the Swiss Authorities.

    Other issues raised were concerns on practices of racial profiling; information on the evaluation and impact of recommendations made by Doudou Diène, the Special Rapporteur on Contemporary Forms of Racism, following his visit in January of 2006; and how Switzerland was handling a rise in extremism neo-Nazi groups, which was affecting a number of European States.

    An Expert noted that, while Switzerland said it condemned Apartheid, it was not a signatory to the 1973 International Convention on the Suppression and Punishment of the Crime of Apartheid, and further comment was invited. Further comment was also invited on the difficulties Switzerland was apparently encountering in establishing an independent national human rights body.

    Response by Delegation to Oral Questions

    In response to those oral questions, the delegation said that in a direct democracy any legislative, budgetary, or administrative change required the voice of the people to be realized. All Cantons had an office that addressed questions of integration and was financed by the Confederation.

    With regard to the full application of the Convention in Switzerland, given that it was a federalist State, the delegation said that the system excluded any lacunae, and included cooperation among the Cantons on a voluntary basis. Application of international conventions came under the responsibility of the Federal Government. The Cantons were involved in dialogue and decision-making taken by the Confederation in the application of international conventions. Indeed, the Cantons brought about new and innovative measures, which had been applied in a rapid and effective manner to all citizens concerned. The Confederation and Cantons were both obliged to comply with international conventions, and under article 49 of the federal Constitution, federal law, including international treaties, took precedence over Cantonal law if Cantonal laws ran counter to it.

    Switzerland did not have a constitutional court that looked at federal laws in line with the Constitution, the delegation added. The Federal Council determined whether a bill was in conformity with the Constitution.

    With regard to federal oversight of law enforcement, a Federal law, which had been adopted on 20 March 2008 and which had entered into force on 1 January 2009, outlined the constraints upon and competence of the police in the Confederation which also applied to any Cantonal authorities. That included in relation to the use force by the police or police measures in the areas of asylum and the rights of foreigners.

    With regard to measures taken by the Confederation in combating racism against minorities, in particular Afro-descendants and Muslims, the delegation said that Switzerland was seen as a peaceful and multicultural society. But Swiss society had to learn through its own painful experience to deal with potentially disruptive conflicts and to find and maintain an often-unstable equilibrium. Xenophobia was acknowledged as part of that process. Swiss society and authorities were continuously struggling to overcome the ever-new forms in which this xenophobic phenomenon presented itself.

    In understanding xenophobia in Switzerland, some historical background was needed. The fact that Switzerland was an immigration society had only become widely accepted in the last few years, the delegation explained. From the end of the nineteenth century up to the 1970s, Italian migrants were the preferred victims of xenophobic movements, whether by nationalist or leftist syndicates. Today, Italians were viewed as the most loved of foreigners in the State. The role of victims of xenophobia had been taken over by Tamils in the 1980s, by people from the former Yugoslavia in the 1990s, and by Blacks and Muslims lately. Those groups experienced direct and indirect discrimination that was unacceptable. Swiss authorities at all levels regularly and clearly condemned that situation and supported a large number of measures both for integration and against discrimination. Research projects were funded and independent commissions such as the Commission against Racism or the Federal Commission on Migration were mandated to continuously monitor the situation. Both had published reports and studies on the situation of Blacks and Muslims.

    Up to the 1980s, Afro-descendants in the State were most often diplomats, students and members of Christian churches, the delegation noted. Only in the past 10 to 15 years had more people from sub-Saharan Africa from all social strata entered Switzerland. Some had entered the State legally, others illegally, and some had pursued criminal activities. That explained, but did not excuse, negative attitudes in the Swiss population. On the other hand, the lack of social and economic integration was not the only cause for discrimination alone, but also had to do with the fact that Africans in a greater number had only been in the State for a few years. The Service for Combating Racism supported projects from these communities. The Swiss Government insisted on networking, collaboration with other organizations and groups, and on integration in the implementation of the services’ projects. The State strove for the co-existence of communities living side by side. In addition, the State aimed to combat all tendencies to geographical and social ghettoization of minorities or immigrants by demanding and supporting integration.

    The aims just cited were relevant in the case of Muslims living in the State, the delegation highlighted. Switzerland did not regard religion as an exclusive attribute to categorize people. Only fundamentalists on all sides, political as well as religious, benefited from reducing a person to his or her religious affiliation. Rather, each person was marked by personal, social, cultural and religious influences. Some 350,000 to 400,000 people in Switzerland had declared themselves to be Muslim. The members of that group were not homogenize, but had a diverse way of life, with only 15 to 20 per cent of Muslims in Switzerland stating that they practised their religion and only a few per cent considering themselves as strict, orthodox believers. That was a reason why the State’s integration activities had been centred more on the social and cultural and less on the religious background. Members of from the Muslim countries in the Federal Commission on Migration, for example, did not represent Islam. On the other hand, since religion was a factor in racism and discrimination, Muslims were represented in the Federal Commission against Racism.

    The delegation said that authorities at all levels repeatedly and consistently warned against religious intolerance. The competent authorities at communal and cantonal level were very active in finding solutions for practical issues such as adequate burial grounds and prayer rooms. That process was often accompanied by aggressive propaganda in the public discussion. It was stressed that federalism was complicated but it was not a unidirectional system. It was not only the Federal Government who guided the Cantons. More often, it worked the other way around. Cantons were often more active and more innovative in the field of integration and antiracism than the Federal Government. They often pushed for reforms. Also the Cantons provided a fertile experimental field: what was tested in one Canton had been verified and adapted in another before being taken to the federal level.

    On concerns about the increase in ring-wing extremist organizations, the delegation said that the Swiss Authorities took that issue very seriously. There were a total of 30 right-wing extremist groups in Switzerland, and it had been found that concerts were characteristic of these groups’ gatherings. In response to this rising form of discrimination, the Federal Council in 2003 had launched a National Research Programme entitled “Right-wing extremism: causes and counter-measures”, which undertook a scientific study of the origins of the phenomenon, recommended possible measures to eliminate it, and offered the possibility of funding pilot projects and drawing up a procedure and outline conditions for carrying out regular, long-term surveys of racist and xenophobic attitudes within the population. A total of 13 projects were funded with a total of 4 million Swiss francs allocated. The results of the programme had been published and were distributed to many recipients by the Service for Combating Racism at the end of 2007. As a result of the programme, incidents of right-wing extremist activities had been reduced.

    The delegation recognized that extremists in Europe had a large number of contacts abroad, and posed a very serious danger for democracy principles and the rule of law.

    Regarding the exact nature of itinerant peoples in Switzerland, the delegation said that when the State referred to itinerant or formerly itinerant peoples the word “Travellers” was used. Apart from a few families of Manush (the French term for Sinti), all Swiss Travellers were Jenisch. Jenisch were an autochthonous group of people known as such since the eighteenth and nineteenth centuries. Their ancestors lived in the alpine area, from present day Austria, to Southern Germany to Italy and Switzerland. Today the Jenisch were recognized as a minority in Switzerland only. Like all itinerant people, Jenisch were forced by the States to settle down in the eighteenth century onward. Their traditional economic activities were related to the peasant economy, with urbanization and industrialization increasingly pushing them to the fringes of society. As the Jenisch became dependent on social welfare, they were easily put under pressure: they were forced to live a sedentary way of life, were assigned jobs, their children were forced to go to school, and families were often disbanded.

    The most infamous such programme was called “Kinder der Landstrasse” (Children of the Road). From 1926 to 1972, that programme alone forcibly took away about 600 children from their parents, placing them in institutions or giving them to peasants as a cheap labour force, the delegation added. The Federal Council officially apologized for those crimes in 1986 and allocated 11 million Swiss francs as a symbolic indemnification for the victims. The Federal Government also subsidized two foundations to support the Jenisch and the itinerant way of life allocating 750,000 Swiss francs from 2007 to 2011. The 30,000 to 35,000 Travellers referred to in reports of the State referred to people who were Jenisch in origin.

    Switzerland recognized the Travellers (Jenisch and Manush) as a minority on the basis of their way of life with the signing of the Convention for the Protection of National Minorities of the Council of Europe, and thus recognized their specific demands regarding transit camps, work permits and schools, the delegation underlined. In addition Switzerland had signed the European Charter for Regional or Minority Languages, which recognized the Jenisch language as a minority language in the State.

    Roma were also living in Switzerland and constituted seasonal workers from the former Yugoslavia, followed by people from Kosovo fleeing the Balkan wars. All of them had been living a sedentary way of life for generations. They mostly did not declare themselves as Roma since they were – rightly or wrongly – afraid of negative consequences. The Swiss Roma organization represented 30,000 to 50,000 sedentary Roma living in Switzerland.

    With regard to the concerns raised by Committee Experts on the State granting asylum or refugee status for individuals who were victims of female genital mutilation, the delegation said that Switzerland generally accepted requests for asylum or refugee status from victims of female genital mutilation who came from States that did not ban or condemn such acts as prosecutable under law. However, in cases were individuals were seeking asylum from a State that had established laws and measures to combat such acts, those applications were generally not accepted.

    Further Oral Questions Posed by Experts

    In a second round of questions by Experts, among others, it was asked what measures Switzerland had taken to implement the Convention’s definition of racial discrimination; whether any special measures (affirmative action) had been taken to ensure the adequate development and protection of certain racial groups or individuals belonging to them; whether measures had been undertaken to ensure adequate support of foreigners in finding emploment; and whether steps had been taken to reverse the burden of proof, in civil and criminal law, for discrimination cases.

    Replies by the Delegation

    In response, the delegation said that written responses would be provided at a later date. However, it should be noted that the principle of the non-discrimination was implemented throughout the State. The questions and comments raised by the Committee were seen as a helpful step forward in what remained to be done and would be considered in ongoing efforts.

    Preliminary Concluding Observations

    PIERRE-RICHARD PROSPER, the Committee Expert serving as country Rapporteur for the report of Switzerland, thanked the delegation for the thorough answers provided to the Committee. The Committee had learned a lot more about the Swiss system, as well as the intentions and motivations of the Government. It was clear from the discussion that Switzerland was an evolving society and that there were other societies going through the same challenges. Progress made since 2002 was noted, in particular the improvements in the criminal law and with regard to police training.

    Mr. Prosper said that the Committee would request a survey from all the Cantons, which would be helpful in assessing the measures across the board taken to combat these issues. The Committee was not in the position to give specific solutions, but rather could give specific observations and guidelines. It was recognized that a number of issues remained to be addressed. In particular, the Committee would expect leadership from the Government in addressing discrimination with a top-down approach, and that it be at the forefront in changing the mindsets of its citizens, to be a champion for this cause. The Government should lead and take on the duties, commitments and obligations of the Convention.

  80. RIGHTTOFOOD110808 says:

    PLEASE DISREGARD PREVIOUS VERSION SENT.

    Human Rights Council Advisory Committee AC/08/11
    MORNING 11 August 2008

    HUMAN RIGHTS COUNCIL ADVISORY COMMITTEE DISCUSSES RIGHT TO FOOD AND RULES OF PROCEDURE

    The Human Rights Council Advisory Committee this morning exchanged views with a representative from the United Nations High Commissioner for Refugees on the right to food. The Council also held a general debate on its rules of procedure.

    Oldrich Andrysek, Head of the Protection Unit of the United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR), said that UNHCR was increasingly concerned about the right to food of refugees. The difficulty now was to have the ability to provide food in view of the recent rises in food prices. Over the past short period, UNHCR’s budget could not cope with the price increase to provide sufficient food to refugees. The right to food was a primordial issue. Up to 80 per cent of refugees in camps were undernourished or with clear signs of anemia.

    In the discussion, two Experts of the Advisory Committee addressed the practicality of creating new norms and standards. Also, an Expert asked whether there were initial discussions with governments concerning interim solutions in emergencies. An Expert drew attention to the fact that food refugees were not recognized under the 1951 Refugee Convention. Further, Experts wanted to know how awareness could be raised.

    Speaking on the issue of the right to food were the following Experts: Jean Ziegler, Ansar Ahmed Burney, Shigeki Sakamoto, Halima Embarek Warzazi, José Antonio Bengoa Cabello, Wolfgang Stefan Heinz, Mona Zulficar and Purificacion V. Quisumbing.

    Earlier this morning, Experts discussed the setting up of a drafting group to work on the rules of procedures of the Advisory Committee. The majority said they preferred to have two sessions of the Advisory Committee annually instead of one session. Further, Experts supported the idea of setting up a drafting group to discuss the issue.

    Speaking on the issue of rules of procedure were the following Experts of the Advisory Committee: Emmanuel Decaux, Chen Shiqiu, Purificacion V. Quisumbing, Wolfgang Stefan Heinz, José Antonio Bengoa Cabello, Shigeki Sakamoto, Jean Ziegler and Halima Embarek Warzazi.

    Also speaking this morning were the delegations of Egypt, Bangladesh, Philippines and India.

    The Advisory Committee will meet this afternoon at 3 p.m. to continue its discussion on its rule of procedure.

  81. LOVE'SPIRATES says:

    Les entreprises familiales allemandes partent à l’assaut des groupes cotés
    LE MONDE | 11.08.08 | 15h38 • Mis à jour le 11.08.08 | 15h38

  82. LOVE'SPIRATES says:

    AP – il y a 14 minutesPARIS – Le président Nicolas Sarkozy se rendra mardi en Russie et en Géorgie pour tenter de trouver une issue au conflit entre la Géorgie et la Russie, annonce lundi soir l’Elysée.

    (Publicité)
    Le chef de l’Etat rencontrera d’abord le président russe Dimitri Medvedev à Moscou, avant de poursuivre son déplacement en Géorgie pour s’entretenir avec le président Mikhail Sakaashvili, précise la présidence française dans un communiqué.

    Lundi, Nicolas Sarkozy “s’est à nouveau longuement entretenu à deux reprises” avec Dimitri Medvedev, ajoute le communiqué. Il a également parlé au téléphone avec le président du Conseil italien Silvio Berlusconi et la chancelière allemande Angela Merkel “dans le cadre de ses efforts pour parvenir sans délai à un accord entre les parties qui ouvrirait immédiatement la voie à la cessation des hostilités”. AP

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Articles liés : Russie
    La Russie accuse l’Ouest de propagande dans la crise géorgienne
    Reuters – il y a 18 minutes
    Rapatriement de ressortissants européens de Géorgie, premier avion d’aide humanitaire
    AFP – il y a 29 minutes
    Géorgie: les troupes se retirent de Senaki
    AP – il y a 1 heure 19 minutes
    Les ministres du G7 exhortent Moscou à accepter une trêve
    Reuters – il y a 1 heure 36 minutes
    La Géorgie veut défendre sa capitale, Moscou dément vouloir l’attaquer
    AFP – il y a 2 heures 28 minutes

  83. Par Mark John Reuters – il y a 1 heure 36 minutesBRUXELLES (Reuters) – L’Otan appelle la Russie à respecter l’accord de paix conclu avec la Géorgie et à en retirer ses forces armées, tout en minimisant la demande américaine de revoir à la baisse les liens de l’Alliance atlantique avec Moscou.

    (Publicité)
    Les ministres des Affaires étrangères des 27 pays membres de l’Otan se sont réunis en urgence mardi à Bruxelles, alors que rien n’indiquait en Géorgie que le retrait militaire annoncé la veille par Moscou était effectivement en cours.

    Le secrétaire britannique aux Affaires étrangères, David Miliband, a déclaré que les principaux objectifs de la réunion étaient de montrer le soutien de l’Otan à la Géorgie, qui aspire à y entrer, et de s’assurer que la Russie se conforme à l’accord de paix en six points conclu sous médiation française.

    “La Russie doit respecter les engagements du président (russe Dmitri) Medvedev (…). Nous affirmons clairement que l’établissement de nouvelles lignes de démarcation autour de la Russie ne saurait se faire par la force”, a-t-il déclaré à la presse avant le début de la réunion.

    Miliband s’est toutefois montré prudent au sujet de la demande de Washington, qui souhaite voir l’Otan envisager la suspension des réunions ministérielles régulières avec la Russie.

    “Je ne suis pas de ceux qui croient qu’isoler la Russie soit la bonne réponse à ses méfaits. Je pense que la bonne réponse, c’est de s’engager en gardant la tête froide.”

    Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a souligné que l’engagement de l’Otan dans la région était “très limité”. Son homologue néerlandais Maxime Verhagen a indiqué ne pas approuver la suspension des contacts avec Moscou, mais ajouté qu’il convenait d’adresser à la Russie un message de fermeté.

    “Nous devrions affirmer que l’accord convenu doit être respecté et que les soldats russes doivent se retirer”, a-t-il déclaré à la presse.

    L’OTAN DIVISÉE ?

    Washington a souhaité que les ministres de l’Otan réévaluent à la baisse les liens de l’organisation avec la Russie, afin de sanctionner l’intervention de Moscou contre l’ex-république soviétique du Caucase.

    Le conflit entre la Russie et la Géorgie est entré dans sa phase la plus violente le 7 août, après une tentative géorgienne de reprendre par les armes le contrôle de la province séparatiste d’Ossétie du Sud.

    La riposte russe a largement dépassé les frontières de la province pour s’étendre dans le territoire géorgien.

    De source diplomatique, on indique que certains membres de l’Otan, essentiellement des pays d’Europe de l’Est, soutiennent la position américaine, mais que d’autres, notamment la France et l’Allemagne, sont soucieux de ne pas s’aliéner Moscou, qui fournit à l’Europe une part importante de ses hydrocarbures.

    Une porte-parole de l’Alliance atlantique a minimisé l’existence de divisions au sein du groupe et assuré qu’un “message fort” serait adressé à la Russie afin de demander le respect du cessez-le-feu, le retrait des forces armées et la mise en place d’un processus de paix international.

    Un haut responsable américain avait indiqué lundi sous couvert de l’anonymat que l’Otan chercherait “au minimum” à suspendre les réunions ministérielles avec la Russie.

    “Nous ne voulons pas nous trouver dans une situation où notre relation serait en quelque sorte gelée. Mais tant que la Russie n’aura pas retiré ses troupes de Géorgie et ne respectera pas les standards internationaux du XXIe siècle, nous ne pouvons pas faire comme si tout était normal.”

    En avril, les pays de l’Otan n’ont pas offert à la Géorgie de “plan d’action pour l’adhésion”, première étape vers une intégration, qu’elle souhaitait. Sous la pression des Etats-Unis, ils ont cependant affirmé qu’elle avait vocation, comme la Macédoine et l’Ukraine, à adhérer un jour.

    Cette ouverture a provoqué l’ire de Moscou et serait, selon de nombreux analystes, la véritable cause de l’intervention russe en Géorgie.

    Version française Gregory Schwartz

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Articles liés : Otan
    Géorgie: l’incertitude sur le retrait russe persiste avant la réunion de l’Otan
    AFP – il y a 18 minutes
    L’Otan veut soutenir la Géorgie sans rompre avec Moscou
    AFP – il y a 22 minutes
    Afghanistan: dix soldats français tués, une base américaine attaquée
    AFP – il y a 41 minutes
    Les forces françaises en Afghanistan
    AP – il y a 1 heure 1 minute
    Afghanistan: dix soldats français tués dans une embuscade des talibans
    AFP – il y a 2 heures 2 minutes

  84. SG/O8/8 says:

    1 September 2008

    REMARKS BY UNITED NATIONS SECRETARY-GENERAL AT CEREMONY IN GENEVA
    TO COMMEMORATE FIFTH ANNIVERSARY OF BOMBING OF UN HEADQUARTERS
    IN BAGHDAD

    Following are the remarks by United Nations Secretary-General Ban Ki-moon delivered today at the Palais des Nations in Geneva at a ceremony to commemorate the fifth anniversary of the bombing of the UN Headquarters in Baghdad:

    “May I ask all to rise and join me in a minute of silence. Thank you, please sit down.

    Dear families of the victims,
    Dear survivors,
    Dear colleagues and friends, excellencies

    First, let me thank those who have travelled long distances to be here today with us. I’ve had the privilege of meeting some of you before, but this is the first time that we are all here together.

    This is a solemn gathering, but I hope it can also be an opportunity for us to look forward.

    The bombing in Baghdad stunned me, even though I wasn’t with the United Nations at the time. When the United Nations was hit again, last year in Algiers, I experienced the devastation at first hand. It was heartbreaking. But then you don’t need me to tell you that. You know it all too well.

    The past five years have been hard for many of you. Reliving what happened. Wondering why it did. Thinking about whether and how it could have been prevented.

    Today, my team from Headquarters will give you a full account of the status of the various investigations into the bombing, and will respond to all of your questions. Do use this opportunity to get as many of the answers you need. We owe you that much.

    And rest assured that I have moved decisively to ensure that we take every possible measure to protect our staff around the world.

    For now, let me just say a few words from the heart. There have been many tributes to your loved ones. Yet no words can do justice to what they gave us. No acts can right the injustice of their deaths.

    That they were each such exceptional individuals makes their absence even harder to bear.

    But we have two precious heirlooms that our colleagues left us: the memory of the lives they lived, and the power of the ideals they embodied.

    The only way I can honour this legacy is to ensure that the UN continues to help the Iraqi people while protecting its staff – there and everywhere.

    Our work in Iraq continues on many fronts. In the political realm, we are helping to seek a compromise on the impasse in Parliament. We are addressing the sensitive issue of internal boundaries. We recently announced, with the Government, a new strategy to help Iraq use more of its own resources for relief, reconstruction and development. Just today, we took another step forward with the signing of an agreement paving the way for greater cooperation between Iraq and the United Nations Conference on Trade and Development. I witnessed the signing between the Secretary-General of UNCTAD, Supachai Panitchpakdi, and Mr. Raed Fahmi, Iraq’s Minister of Science and Technology.

    Our Iraqi national colleagues work with 300 international staff on the ground, mostly in Baghdad’s Green Zone, though we have been increasing our numbers in the provinces. With financial support from Member States and the Government, we plan to construct a larger, better fortified compound that can safely house additional UN staff.

    You will hear more about our way forward in Iraq from my Special Representative, Mr. Staffan de Mistura.

    For now, let me say that I am determined to do all we can to prevent such tragedies from happening again. We cannot eliminate risk, of course. The world in which the UN operates is growing more dangerous, not less.

    But we will do all we can to ensure the safety and security of UN staff. After the December bombing in Algiers, we commissioned the Independent Panel on Safety and Security to do a worldwide review of UN security. We shall act decisively on its recommendations.

    We must also address the root of the problem. Too many people in the world do not understand what the UN does, or its role as an impartial friend to all. This remains one of our most significant strategic communications challenges.

    The flag that flew outside UN Headquarters in Baghdad on 19 August 2003 was badly damaged. Today, it hangs in pride of place in the visitors lobby of UN Headquarters in New York.

    Before I came here to attend this solemn ceremony, I paid my respects to the flag that flew outside UN House in Algiers, and which now hangs here in the Palais des Nations. It was even more severely damaged than the one in Baghdad.

    Yet the symbol of these two flags — the symbol that for more than 60 years has carried such hope for millions of people around the world — stands proud and unbowed. It stands for the sacrifice of our colleagues. It stands for our determination to persevere.

    We who survive have a duty to honour this symbol and our fallen friends. We will strive to be worthy guardians of their memory and of their legacy. You can count on that.

    Our commitment — our pledge in the name of “we the peoples” — must never change. We will work every day to live up to the standards they set us”.

    ____________

  85. Votre site est très intéressant.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s