Icelandic Modern Media Initiative

L’Islande, paradis des libertés d’expression… et des journalistes

Nom de code : IMMI pour « Icelandic Modern Media Initiative ». Un ensemble législatif sans précédent. Les fondateurs de Wikileaks ont participé à son élaboration. Eva Joly défend ce modèle de référence pour toutes nos démocraties. Aux quatrièmes Assises Internationales du Journalisme, à Strasbourg, on se prend à rêver d’un Freedom of Information Act à l’échelle européenne.

Strasbourg/Claudine Girod

Article publié dans le Magazine suisse des médias EDITO.

« Créer un refuge sécurisé pour le journalisme d’investigation ». « Encourager de manière forte la probité et la sensibilisation des gouvernements à travers le monde ».  La magistrate franco-norvégienne Eva Joly  a le sens de la formule. Son « Je connais bien Dominique Strauss-Kahn, je l’ai mis en examen » lui a même valu le prix press Club Europe et Politique !

Si la députée européenne a apporté son conseil à «l’ Icelandic Modern Media Initiative » (IMMI:www.immi.is), c’est d’abord en connaissance de cause. « Dans mon travail d’enquête sur la corruption,  j’ai vu combien il était important d’avoir de solides mécanismes pour apporter l’information à l’opinion publique. », explique celle qui fut chargée en son temps de l’Affaire Elf, de celle des frégates de Taïwan ou encore de l’affaire Dumas/Deviers-Joncours .

L’IMMI n’est pas une énième résolution ou déclaration de bonnes intentions.  C’est bien davantage. En témoigne le soutien apporté par  Wikileaks, Index on Censorship, Icelandic Digital Freedoms Society, le Free Knowledge Institute, la Quadrature du Net, ou encore Gobal Voices.

Ce projet, porté par des parlementaires islandais tels Róbert Marshall, aurait-il pu voir le jour ailleurs qu’en Islande? Ce social-démocrate, président de l’association des journalistes de l’île, fait partie des 27 nouveaux députés entrés au Parlement de Reykjavik en 2009. « Je suis passé du côté obscur de la Force», plaisante-t-il. Car l’Islande, à défaut d’une guerre des étoiles, traverse une zone de turbulences sans précédent. L’île de l’Atlantique Nord figurait au deuxième rang des pays les plus développés au monde. En 2008, l’État islandais, au bord de la banqueroute, se trouve dans l’impossibilité de prendre le contrôle des grandes banques du pays, elles aussi en situation de faillite à cause de la crise financière.

« La crise de 2008 a fait l’effet d’une bombe, d’un électrochoc et d’une profonde prise de conscience. C’est une sorte de Ground zero financier sur lequel a germé une révolution citoyenne. », analyse le député islandais.

Déposée et enregistrée en février 2010, l’IMMI vise à faire naître une « Loi de la Liberté d’Information » (Freedom of Information Act) se voulant « ultramoderne » et se basant sur les recommandations du Conseil de l’Europe et de l’Organisation des États Américains émises en 2009.

Edwy Plenel, directeur de Mediapart, applaudit des deux mains le « sursaut islandais sur fond d’effondrement des élites corrompues ». « Il faut savoir sonner l’alerte. En France, le pouvoir s’autorise une violence verbale inouïe, il taxe des journalistes reconnus de fascistes. L’affaire des fadettes révèle l’ampleur de l’espionnage téléphonique. Sans parler des cambriolages en cascade. Ni de l’affaire Bettencourt et de l’affaire Karachi ».

Pour l’ancien rédacteur-en-chef du Monde, «il faut refonder notre culture démocratique ainsi qu’une loi fondamentale au droit à l’information ». Le patron de Médiapart de dénoncer « une presse d’industrie et un journalisme de gouvernement  qui ont contaminé la profession ». Avant de s’insurger: « Comment les journalistes français ont-ils pu tolérer sans moufter la nomination des patrons de l’audiovisuel public par le pouvoir ? !»

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s